Effy réalise vos travauxEffy améliore votre confortEffy réduit vos factures d’énergieEffy valorise votre logement

+15 ans d'expérience

+1 million de foyers accompagnés

Qu’est-ce que le mode bivalent alternatif pour une pompe à chaleur ?

Sommaire

Dans le cadre de la rénovation, il est souvent conseillé d’utiliser sa pompe à chaleur en mode bivalent alternatif. Voyons ce qui se cache sous ce terme complexe.

 

Calculez les aides financières pour votre projet !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Les modes de fonctionnement d’une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur peut fonctionner des manières suivantes :

 

  • mode monovalent
  • mode mono-énergétique
  • mode bivalent parallèle
  • mode bivalent alternatif
  • mode bivalent alternatif parallèle

 

En mode monovalent, la pompe à chaleur est dimensionnée pour subvenir à 100% des besoins de chauffage. Elle est donc très puissante mais aussi onéreuse. Ce cas est conseillé pour une maison neuve disposant d’une très bonne isolation et d’un plancher chauffant basse température car les besoins de chauffage seront modérés et la diffusion de la chaleur efficace.

 

Le mode mono-énergétique est un dimensionnement pour couvrir 100% des besoins de chauffage. Cependant, en dessous d’une température extérieure seuil, c’est l’appoint électrique qui prendra automatiquement le relai. L’appoint est particulièrement énergivore, ce n’est donc pas un mode de fonctionnement recommandé pour faire des économies d’énergie.

 

Le mode bivalent parallèle fonctionne comme le précédent mais l’appoint n’est plus électrique puisque c’est une chaudière qui complète les besoins de chauffage non comblés par la pompe à chaleur lorsque la température extérieure est trop basse. Les deux systèmes sont donc complémentaires pour des températures très froides et fonctionnent en même temps. C’est un fonctionnement particulièrement recommandé lors de la rénovation d’une maison car il permet de garder l’ancien appareil de chauffage (la chaudière) tout en diminuant sa consommation d’énergie grâce à la pompe à chaleur.

 

Le mode bivalent alternatif est également conseillé pour la rénovation. Comme pour le précédent mode, c’est une chaudière qui assure l’appoint lorsque la température est trop basse mais cette fois la pompe à chaleur et la chaudière ne fonctionneront jamais en même temps. Une fois la température extérieure minimale franchie, seule la chaudière fonctionnera. C’est le mode le plus adapté car il permet de ne pas surdimensionner la pompe à chaleur et de bénéficier du tarif abordable du gaz ou du fioul, par rapport à celui de l’électricité.

 

Enfin, il est possible d’associer les deux derniers modes en mode bivalent alternatif parallèle pour obtenir un passage progressif de la pompe à chaleur à la chaudière lorsque la température est trop basse.

Le mode bivalent pour la rénovation

Si vous souhaitez rénover votre maison et faire des économies d’énergie, le mode bivalent sera la plus adéquate. La pompe à chaleur couvrira 50 à 60% de vos besoins de chauffage et l’appoint chaudière comblera le reste, à un coût moindre que celui de l’électricité. Il faudra bien sûr investir dans deux systèmes de chauffage, ce qui implique également des coûts de maintenance doubles. En revanche, l’investissement pour vous procurer une pompe à chaleur sera moindre car elle ne nécessitera pas une grande puissance pour subvenir à vos besoins. De plus, si votre chaudière est un modèle à condensation, sa consommation de gaz ou de fioul sera très raisonnable grâce à un rendement* supérieur à 100%. La rentabilité d’une telle association peut donc être très intéressante.

 

*Le rendement énergétique désigne le rapport entre l’énergie nécessaire à un équipement pour fonctionner (l'énergie absorbée) et sa capacité à produire lui-même de l’énergie (l'énergie utile).

1.051 €/an
C’est le montant moyen des économies réalisés grâce à l’installation d'une PAC air/eau dans un logement.

Exemple d'installation de pompe à chaleur en Essonne (91)

 

Département de l'Essonne dans la région Île-de-France

En 2023, notre client remplace son ancienne chaudière gaz énergivore par une pompe à chaleur air-eau afin de diminuer le montant de sa facture d'énergie.

Ses revenus annuels sont inférieurs à 22 461 €. Ce client peut donc cumuler les montants maximaux de la Prime Effy et de MaPrimeRénov'.

 

Prestation Effy : dépose de l’ancienne chaudière gaz et fourniture et pose d’une pompe à chaleur air-eau (chauffage et eau chaude sanitaire, 11 kw, monophasé, bibloc).

 

Montant des travaux

12 290 €

Prime Effy - 4 400 €
MaPrimeRénov' - 4 000 €
Reste à payer  3 890 €

 

Economies annuelles

 

800 €*

 

*soit une diminution du montant de la facture d'énergie de l'ordre de 50 %.