Panorama village avec montagnes

L’isolation thermique est-elle rentable ?

Le 21 juin 2012

Savez-vous que l’isolation représente le type de travaux le plus réalisé* aujourd’hui dans nos foyers français ? Plus encore, il est en constante augmentation* par rapport aux travaux de chauffage, eau chaude sanitaire et ventilation depuis les années 2000 (à croire que le nouveau millénaire a réveillé en nous des préoccupations nouvelles) !

 

Un constat éloquent donc, mais qui n’empêche pas certains de douter : Est-ce vraiment rentable d’isoler sa maison ? Chez Quelle Energie nous avons la réponse, et c’est tout l’objet de cet article…

Le B-A-BA de l’isolation thermique

Pour évaluer la rentabilité d’une isolation thermique, il faut d’abord comprendre son utilité. Plus simplement, la première question que vous devez vous poser en tant que consomm’acteur réfléchi doit être « A quoi ça sert d’isoler sa maison ? ». Cela peut paraître simpliste comme raisonnement et pourtant c’est le seul qui vous permettra d’atteindre la voie de l’isolation…

 

L’utilité primordiale d’une isolation thermique est de réduire au maximum les déperditions thermiques dans une habitation. Plus précisément, cela empêche la chaleur, créée entre autre par votre système de chauffage, de s’échapper de votre nid douillet pour aller réchauffer celui des petits oiseaux ! On comprend alors tout de suite l’intérêt principal d’une maison bien isolée.

La voie de l’isolation : entre économie et écologie

En suivant un raisonnement logique voici ce qu’on en déduit : Réaliser une isolation performante réduit les déperditions thermiques DONC cela réduit également vos besoins en chauffage DONC vous chauffez moins votre habitation DONC… Vous faites des économies ! Et c’est un fait avéré, isoler efficacement sa maison permet bien de faire des économies de chauffage.

 

Mais ce n’est pas tout ! Un sage de l’isolation vous recommandera toujours d’isoler d’abord votre maison avant d’opter pour un nouveau système de chauffage performant… Savez-vous pourquoi ? Et bien c’est simple, comme une isolation efficace permet de réduire vos besoins en chauffage, vous n’aurez peut-être plus autant besoin de la nouvelle chaudière dernière cri pour grande consommation que vous aviez repéré quelques jours auparavant ! Peut-être qu’un simple chauffage d’appoint, comme le poêle à bûches par exemple, suffira désormais à combler vos besoins quotidien en chauffage… Parole de sage !

 

Enfin, et c’est sûrement l’aspect qui devrait le plus vous préoccuper en tant que consomm’acteur consciencieux, isoler sa maison, ça soulage la planète ! Car c’est bien connu, l’énergie la plus écologique est bien celle qu’on ne consomme pas.

 👉 Le saviez-vous ? 

L’isolation des combles est extrêment rentable car elle limite de beaucoup les pertes de chaleur. Pour cela, le Pacte Energie Solidarité aide les ménages à isoler leurs combles perdus avec une offre à partir de 1 € seulement !

J'isole mes combles

Simulation gratuite et immédiate

Alors l’isolation thermique, rentable ou pas ?

Bien évidemment les économies ne font pas tout, si on ne prend pas en compte le coût de la pose et le retour sur investissement cela n’a pas de sens.
Alors disons-le tout de suite, une estimation moyenne ou même une fourchette de prix pour le coût d’une isolation ne servira à rien, tout d’abord parce selon le type d’isolation (isolation des murs par intérieur ou extérieur, isolation de combles aménagés ou perdus…), les isolants utilisés (laine de roche, ouate de cellulose, polyuréthane…) et bien sûr les professionnels sollicités, les prix peuvent grandement différer. Sans compter qu’en matière de performance toutes les isolations ne se valent pas !

 

Du coup comment faire pour estimer la rentabilité d’une bonne isolation ? Pour répondre à cette question cruciale, pensez à long terme ! La particularité des travaux d’isolation réside dans les bénéfices qu’ils peuvent vous apporter par rapport à un système de chauffage. Contrairement à ce dernier, ils ne sont pas à proprement parler immédiat. Lorsque vous aurez opté pour une isolation performante, vos besoins en chauffage diminueront naturellement… et cela c’est votre facture de chauffage qui vous le prouvera !

 

Mais ce n’est pas tout, vous ferez aussi des économies indirectes sur le prix de l’installation d’un nouveau système de chauffage. Comme votre consommation énergétique sera plus faible, un système moins puissant suffira à répondre à vos besoins en chauffage.
Enfin, sachez que l’Etat pourra davantage contribuer à rentabiliser votre investissement en vous accordant un crédit d’impôt, un avantage non négligeable pour votre porte-monnaie.

Les conseils Quelle Energie

Alors surtout quand on parle d’isolation thermique, ne vous dites pas que le jeu consiste à boucher tous les « trous » qu’il pourrait y avoir dans les murs de votre maison ! Si vous l’empêchez de respirer, il y a fort à parier que celle-ci ressemblera plus à une serre de culture pour champignons qu’à un joli cocon où il fait bon vivre… Des systèmes de ventilation bien particuliers permettent d’ailleurs de répondre à cette problématique (ventiler sans refroidir) tout en se combinant à notre préoccupation favorite : isoler sans se ruiner !

 

Ensuite, bien que nous ne remettions pas en doute votre bonne volonté et vos connaissances dans le domaine, ne vous improvisez pas pro de l’isolation. Faire appel à des installateurs qualifiés est indispensable pour les travaux d’isolation car ce type de travaux requiert une attention particulière et surtout un savoir-faire irréprochable.

 

Enfin si vous souhaitez dès à présent vous lancer vers la voie de l’isolation, privilégiez avant tout l’isolation des combles puis celle des murs. Dans une habitation, ce sont généralement les sources de déperditions thermiques les plus importantes… Donc les sources d’économies potentielles les plus importantes !

 

Et si vous hésitez encore, prenez le temps de consulter le nouveau simulateur d’économies d’énergie de Quelle Energie, un simulateur entièrement dédié aux solutions d’isolation.

 

*Sources: Ademe & Vous – Bâtiment (édition 2011)

Plus d’articles sur ce thème