Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Quel conduit d’évacuation pour la chaudière à condensation ?

Par L’équipe de rédaction

Publié le 09/12/2014 à 17h30, mis à jour le 19/10/2021 à 10h35

La chaudière à condensation nécessite deux types de conduits d’évacuation des fumées pour fonctionner. Le premier concerne les fumées de combustion et le second, les condensats. Découvrez les spécificités de chacun.

 

Avec Effy Sérénité, vous êtes accompagné tout au long de votre projet par un spécialiste Effy dédié.

Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

Quel conduit pour évacuer les fumées de combustion ?

Chaudière gaz

Pour évacuer les fumées de combustion, vous pouvez opter pour deux options. La première consiste à raccorder votre chaudière à condensation à un conduit de cheminée. Pour cela, il est nécessaire de tuber le conduit pour le rendre étanche en doublant les parois du conduit et qu’il réponde aux normes établies, notamment dans le cas d’un remplacement d’une chaudière gaz.

 

La seconde consiste à installer une ventouse correspondant à deux tubes concentriques ayant des rôles différents : 

 

  • l’un rejette les fumées ;
  • l’autre aspire de l’extérieur l’air nécessaire à la combustion. 

 

Quelles sont les normes à respecter ?

Dans le cas d’un raccordement de votre chaudière à un conduit de cheminée, ce dernier doit répondre aux critères régis par le Document technique unifié 24.1 (DTU). Ce document réglemente l’emplacement ainsi que la hauteur de débouché du conduit en toiture. Il ne doit ainsi pas dépasser 40 cm du faitage du toit (sommet reliant les deux versants d’une toiture) et de tout autre obstacle situé à moins de 8 mètres.

 

👉 Une exception est faite pour les toits ayant une pente inférieure à 15° et les toits-terrasses. Pour ces derniers, le conduit doit les surplomber de 1,20 mètre (ou 1 mètre au-dessus d’un acrotère supérieur à 20 cm).

 

Conduit d'évacuation des fumées

 

Les normes concernant l’implantation de la sortie de la ventouse sont différentes. Il est possible de l’installer sur un mur de votre habitation car elle est réglementée par rapport à sa distance avec un orifice de ventilation, le sol ou une quelconque ouverture.

Quel conduit pour l’évacuation des condensats ?

Les condensats sont de l’eau acide corrosive issue de la condensation. Pour les évacuer, vous pouvez installer un conduit d'évacuation en PVC et le relier au conduit des eaux usées de votre logement.

 

👉 Le PVC résiste davantage à l’acidité des condensats.

Quelles informations sont affichées sur la plaque signalétique des conduits d’évacuation ?

Votre conduit de fumée doit comporter une plaque signalétique mise en place par l’installateur. Cette plaque décrit de manière normative (NF EN 1443) l’ensemble des particularités de l’ouvrage de la manière suivante : T450 N1 D 2 G50.

 

Ces termes désignent : 

 

  • T450 : la classe de température des composants correspondant à la température de service nominale de fonctionnement du conduit ;
  • N1 : la classe de pression des composants correspondant à leur aptitude à supporter des gaz de combustion en pression négative (tirage naturel) ou positive ; 
  • D : la classe de résistance à la condensation qui peut être “W” (fonctionnement en condition humide correspondant aux chaudières basse température ou condensation) ou “D” (en condition sèche pour une chaudière standard) ;
  • 2 : la classe de résistance à la corrosion : de 1 à 3 elle correspondant à l’aptitude de la paroi intérieure à résister aux agressions chimiques des condensats des fumées ; si elle est métallique, la mention est alors précédée d’un “V” ;
  • G50 : la résistance à un feu de cheminée (“O” signifie non résistant et “G”, résistant) suivie de la distance de sécurité (ici : “50”) par rapport aux matériaux combustibles (exprimée en mm).


En plus de cela, la plaque signalétique doit mentionner :

 

  • les composants utilisés pour l’ouvrage ;
  • l’identification de l’installateur du conduit ;
  • l’identification du ou des fabricants des composants ; 
  • la date de l’installation ; 
  • le texte suivant : “Le conduit doit être entretenu selon la réglementation en vigueur”.
chaudière gaz murale

Economisez jusqu'à 850€/an sur votre facture d'énergie. Remplacez votre ancienne chaudière par une chaudière à gaz facile à installer. Nous vous accompagnons du début à la fin de votre projet.

chaudière gaz murale

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème