Carte de France avec lien bleu Quelle Énergie

5 idées reçues sur le chauffage piscine

Le 27 septembre 2012

La piscine est l’équipement de confort par excellence. Difficile alors de l’inscrire parmi les solutions d’économie d’énergie. Pourtant de nouvelles solutions concernant son mode de chauffage permettent de consommer moins. Malgré tout, la piscine et le chauffage piscine continuent d’être les bonnets d’âne de la famille des solutions d‘amélioration énergétique. Pourtant il est tout à fait possible de réduire à la foi l’impact sur sa facture et sur l’environnement. Pour cela, il faut seulement choisir les bonnes solutions de chauffage piscine. A bas les idées reçues, Quelle Energie fait le point sur les plus répandues.

 

1. Le chauffage piscine n’est pas écologique

Difficile d’inscrire la piscine dans une démarche écologique surtout lorsqu’il ne s’agit pas de piscine naturelle. Mais réduire l’impact sur l’environnement concernant le chauffage de la piscine, ça c’est possible. Choisir un moyen de chauffage écologique peut être une première solution pour rendre sa piscine plus économe en énergie. Que ce soit un mode de chauffage à énergie solaire thermique ou à l’aide d’une pompe à chaleur, ces systèmes pourront vous permettre de limiter considérablement votre consommation énergétique grâce notamment à leurs performances. Cela soulagera à la fois votre porte-monnaie et l’environnement.

2. Chauffer sa piscine est un luxe

Chauffer sa piscine devient de moins en moins onéreux. Le chauffage solaire pour piscine s’impose aujourd’hui comme un des systèmes les plus rentables pour chauffer l’eau de son bassin, et ce quelle que soit sa taille. Le chauffage solaire repose sur un principe simple celui de la récupération de l’énergie des rayons du soleil qui est réinjecté dans l’eau. Une fois installé, ce mode de chauffage ne vous coutera plus rien. Alors considérer le chauffage piscine comme étant un luxe serait inexact. Le luxe, c’est plutôt avoir une piscine et n’en profiter que deux mois par an !

3. Il faut un moyen de chauffage spécifiquement dédié à la piscine

Il est tout à fait possible de coupler votre système de chauffage piscine à votre chauffage maison. Utiliser un échangeur thermique de piscine peut être une solution. Il vous suffit de l’installer au niveau de votre chauffage maison (pompe à chaleur ou chaudière) et de le relier au système de filtration de votre piscine. Il est néanmoins impératif que votre système de chauffage ait une pompe à eau et un filtre. Ce système apparait comme pratique et économique puisque ce système vous permettra d’ajouter une simple fonction supplémentaire à votre système de chauffage. D’autres moyens de chauffage comme le système solaire combiné peuvent être utilisés comme chauffage piscine durant les saisons chaudes. Pour ce dernier cas, il suffit simplement de disposer d’une surface suffisamment dégagée et orientée sud.

4. Le chauffage ne convient pas aux petites piscines

Il faut savoir que les chauffages piscines proposés s’adaptent à n’importe quelle taille et forme de piscine. D’ailleurs plus la piscine est petite et moins il y aura de déperditions de chaleur. Autrement dit, votre piscine restera à température plus longtemps. Ainsi, chauffer sa piscine vous coûtera moins cher lorsqu’il s‘agit d’une petite piscine. Vous consommerez donc moins d’énergie si vous optez pour une pompe à chaleur et vous aurez besoin de moins de panneaux solaires si choisissez l’énergie solaire. Néanmoins, le seul souci que vous pouvez rencontrer, dans ce cas précis, concerne l’accord passé avec l’installateur qui peut estimer de son point de vue l’installation peu rentable.

5. Une installation de chauffage piscine est difficile à entretenir

Toute installation de chauffage pour piscine implique un entretien. Néanmoins, cet entretien ne suppose pas un énorme effort. Comme pour tout chauffage un contrôle annuel est nécessaire notamment durant les périodes de grand froid afin de prévenir un gèle éventuel. Quant au coût de l’entretien, cela dépend du moyen de chauffage. Dans tous les cas, il ne s’agit au maximum que de quelques euros par jour de baignade.

Bonus : 6. Vous devez passer par un pisciniste pour installer votre pompe à chaleur

Bien que cette intervention demande quelques connaissance en bricolage et un peu de temps, il est tout à fait possible d’installer soi-même son système de chauffage et cela même si vous optez pour une pompe à chaleur spéciale piscine. Lors de votre achat, il est important de vérifier sa compatibilité avec le volume de votre piscine et avec votre dispositif électrique. Comme tout appareil, votre système vous sera livré avec une notice de montage précise. Si vous souhaitez être sûr de la simplicité d’installation de votre équipement, la meilleure solution est encore de vous renseigner auprès de votre marchand.

Plus d’articles sur ce thème