Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Savez-vous comment choisir le chauffage de votre résidence ?
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Laquelle des 3 sources d’énergie (fioul, gaz, bois) principales conviendra le mieux à votre logement ?

Vous faîtes construire ou vous rénovez et vous encore hésitez sur le choix de votre mode de chauffage : bois, gaz ou fuel ? Un choix effectivement important en termes de confort comme de budget ! Passons en revue ces trois énergies, leurs avantages et leurs inconvénients, pour déterminer laquelle est aujourd'hui la plus adaptée à votre chauffage.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Votre Pompe à Chaleur à partir de 1500 € TTC

Avec le Pacte Energie Solidarité, vous pouvez installer une PAC à partir de 1 500€

Bénéficiez de la pompe à chaleur à partir de 1500€

Le fioul, une source d’énergie cher, peu pratique et très polluante

Distilla du pétrole, le fuel (ou fioul domestique) est un mélange d’hydrocarbures d'origine minérale, d’additifs et de colorants. Bien que fortement amélioré par l'industrie pétrochimique, le fuel conserve une odeur assez forte et désagréable qui nécessite un lieu de stockage à l'écart de la surface habitable. Avec 12 kWh d'énergie produite par kilogramme brulé, le fioul affiche un pouvoir calorifique important qui le rend techniquement adapté aux gros volumes à chauffer ou aux régions les plus froides. Aujourd'hui, les fabricants proposent des chaudières fuel à condensation ou très basse température avec des taux de rendement de 105 à 110 %. Malheureusement cette énergie fossile reste d'une part soumise aux fluctuations importantes des cours du pétrole et d'autre part frappée d'une hausse importante et progressive de sa taxation. Dans le cadre de la politique de transition énergétique, les pouvoirs publics ont en effet décidé d'éliminer ce mode de chauffage durant la décennie en cours du fait de ses émissions de gaz à effet de serre. Pour chaque kWh produit, le fioul libère pas moins de 300 g de CO² dans l'atmosphère ainsi qu'un nombre élevé de particules fines. Le chauffage au fioul domestique s'avère par conséquent incompatible avec les objectifs de décarbonation du bilan énergétique national. Malgré ses qualités intrinsèques, le fuel ne constitue pas un mode de chauffage d'avenir. Il ne peut donc prétendre à aucune aide publique particulière et ne peut-être retenu pour une installation neuve.

Au bilan :

Avantages :

Inconvénients :

  • odeur forte au niveau de la cuve de stockage
  • forte instabilité des prix
  • taxation élevée et en forte hausse
  • niveau élevé des émissions polluantes
  • inéligibilité aux aides publiques
Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Le gaz, une source d’énergie fossile dont le prix ne cesse d’augmenter

Extrait de certaines couches minérales par forage, le gaz est une énergie fossile proposée aux ménages sous forme de gaz naturel délivré par le réseau urbain ou de propane ou encore de butane délivrés en citerne individuelle. Le gaz affiche un pouvoir calorifique particulièrement élevé : entre 10,8 et 13,7 kWh/kg selon son type et son origine géographique. Les fabricants proposent aujourd'hui des chaudières à condensation ou basse température avec des rendements compris entre 90 et 95 % éligibles aux aides publiques. Le gaz est donc en mesure de chauffer efficacement un gros volume ou un logement situé dans les régions les plus froides. Le prix du gaz naturel, délivré par les réseaux urbains, sont réglementés dans les 6 zones tarifaires du territoire métropolitain. Les prix du gaz n'en demeure pas moins assujettis aux fluctuations des cours mondiaux. Avec 234 g de CO² émis par kWh produit, la combustion du gaz naturel est nettement moins polluante que celle du fioul domestique. À ce titre son utilisation est encore épargnée par la hausse de la taxation applicable au fioul. Aujourd'hui le gaz peut toujours être considéré comme une bonne énergie de chauffage. Néanmoins tout laisse à penser que cette énergie fossile n'échappera pas à l'avenir à la hausse inéluctable de son prix lié à sa raréfaction et aux taxations environnementales. L'investissement relativement conséquent dans un système de chauffage nécessite une certaine anticipation d'un avenir prévisible. Bien que le gaz s'avère plus recommandable que le fioul, il ne peut aujourd'hui faire figure de favoris !

Au bilan :

Avantages :

  • pouvoir calorifique élevé
  • haut rendement des chaudières modernes
  • tarif réglementé, taxation encore raisonnable
  • chaudières haute performance éligible au CITE et à la prime coup de pouce

Inconvénients :

  • risque d'explosion
  • instabilité des prix liée aux cours mondiaux
  • niveau assez élevé des émissions de gaz à effet de serre
quel type de chauffage choisir

Le bois, une source d’énergie propre et très abordable

Qu'il se présente sous forme de bûches, de plaquettes ou de granulés, le bois offre selon son essence un pouvoir calorifique de 4,3 à 4,6 kWh d'énergie produite par kilo brulé. Un niveau suffisant pour assurer via une chaudière biomasse une montée en température rapide du circuit d'eau du chauffage centrale d'une maison quelle que soit sa taille ou sa situation géographique. Le bois peut être aussi utilisé comme mode de chauffage direct via un insert double combustion ou un poêle haute performance. Quel que soit le type de l'appareil choisi, chaudière ou poêle, le rendement atteint un niveau très honorable compris entre 80 et 90 %. Reliés à un réseau de distribution de chaleur, ces appareils sont en mesure de chauffer efficacement toute la maison. Le bois est une énergie renouvelable et ne rejette dans l'atmosphère que le CO² capté par l'arbre au cours de sa vie. Son bilan carbone est donc nul ! L'utilisation de plaquettes ou de granulés, produits de recyclage des déchets de l'industrie du bois, valorise en outre la totalité de l'arbre abattu. Particulièrement disponible en France, le bois figure parmi les énergies les moins chères du marché. Le chauffage bois est en outre éligible au Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique et à la prime coup de pouce chauffage.

Au bilan :

Les avantages :

  • un pouvoir calorifique suffisant
  • un prix très attractif
  • une énergie renouvelable non polluante
  • une éligibilité aux aides publiques

Les inconvénients

  • la disponibilité d'un lieu de stockage au sec
  • la production de cendres à nettoyer de temps en temps

Indiscutablement, le chauffage bois l'emporte aujourd'hui sur le fuel comme le gaz. Cette énergie renouvelable alliée à des appareils de plus en plus performants et simples d'utilisation (chargement automatique, régulation précise et programmation) s'impose comme une des énergies à privilégier pour allier confort, économie et écologie. Nous ne saurions trop vous conseiller d'opter pour une solution bois en lien avec un professionnel du chauffage. Ce dernier saura vous orienter vers l'appareil le plus adapté à votre logement et à sa situation géographique. Un avis expert pour une solution optimale !

Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Chaudière gaz à condensation : vos questions