Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Savez-vous combien le chauffage au fioul coûte réellement ?
4.000.000€ de primes déjà versées

Le chauffage au fioul une solution très onéreuse

Le fioul est employé depuis plus d’un siècle et demi pour se chauffer, mais son utilisation a connu un léger recul ces dernières années. Il a en effet été peu à peu remplacé par des systèmes fonctionnant avec des sources d’énergie moins chères et plus écologiques. Aujourd’hui, encore 19 % des ménages français, soit un peu plus de quatre millions de logements, se chauffent encore avec cette source d’énergie alors que son coût d’utilisation est relativement élevé.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Se chauffer au fioul coûte cher

Les chaudières au fioul ont connu de nombreuses innovations depuis leur apparition au début du 20e siècle. Leur coût de revient a toutefois beaucoup augmenté de sorte que le chauffage au fioul tient aujourd’hui la 2e place dans le classement des dispositifs de chauffage les plus chers, juste après le chauffage électrique.
Le prix de l’équipement et son coût d’installation sont également assez élevés. Il faut en effet débourser 900 € au moins pour l’acquisition d’une chaudière classique et 3 500 € au moins pour une chaudière à condensation. L’installation du matériel (pose de la cuve de stockage, conception et mise en place du système d’alimentation, montage et réglages de la chaudière) peut facilement atteindre les 1 000 € en fonction de la complexité des travaux à réaliser.
Les travaux d’entretien et de maintenance s’élèvent à plus de 100 € alors qu’ils doivent être effectués au moins deux fois par an sur les vieux équipements. Enfin, le montant moyen de la facture annuelle du chauffage au fioul est de l’ordre de 1 930 € pour une maison d’environ 100 m2.

Le fioul, un combustible au prix instable

Le chauffage au fioul est très cher en raison de l’augmentation constante du prix du combustible. La facture énergétique des ménages monte ainsi régulièrement d’une année à l’autre. La fluctuation du prix du pétrole brut influe également sur le prix de vente du fioul domestique. En effet, lorsque le cours du brut augmente sur le marché international, le prix du fioul suit le mouvement. L’inverse n’est pas toujours appliqué.
Les taxes qui augmentent chaque année gonflent aussi le prix du fioul de chauffage. La taxe Contribution énergie climat (CCE) a par exemple entraîné une hausse de 8 % de ce combustible en 2014 et de 13 % en 2016. La Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) quant à elle, a été augmentée de 44,74 € par mètre cube au début de l’année 2018. Une baisse du prix de ce combustible ne semble donc pas envisageable pour les prochaines années.

le chauffage au fioul

Vers un abandon du chauffage au fioul grâce à la transition énergétique

La loi n° 2015-992 du 17 août 2015 portant sur la transition énergétique a pour objectif de préparer les ménages français et les industries françaises à « l’après-pétrole ». En effet, cette source d’énergie fossile et non renouvelable est non seulement très polluante, mais finira un jour par s’épuiser.
La transition énergétique consiste ainsi à réduire, voire à délaisser complètement, l’utilisation des hydrocarbures en tant que combustibles. L’État accompagne alors les foyers dans la migration vers d’autres sources d’énergie moins polluantes et plus économiques à travers différentes aides. Le crédit d’impôt est par exemple essentiellement destiné à l’achat et à l’installation d’équipements de chauffage performants, économiques et verts tandis que le chèque énergie servira au paiement d’une partie de leurs factures énergétiques.
Enfin, les personnes souhaitant acheter une chaudière au fioul ne bénéficient plus du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) depuis janvier 2018. En outre, via le dispositif coup de pouce, ou pouvez recevoir jusqu’à 3 000€ pour le remplacement de votre chaudière à fioul par un système de chauffage plus écologique : chaudière à gaz, Pompe à chaleur air-eau, chaudière biomasse ou un système solaire combiné.

>>>En savoir plus sur la Prime coup de pouce QuelleEnergie

Par quelle source d’énergie remplacer le fioul ?

Même s’il est sur le déclin, le chauffage au fioul est encore très utilisé dans les vieilles constructions et dans les localités rurales où la distribution du gaz est encore difficile. D’autres alternatives existent pour remplacer le système de chauffage au fioul : le solaire, l’éolienne, la pompe à chaleur, la biomasse et l’électricité. Choisissez votre source d’énergie en fonction de vos besoins et de votre budget. Mais gardez quand même à l’esprit que le chauffage au fioul va revenir de plus en plus cher en raison d’une part du coup d’achat du combustible et d’autre part de la disparition progressive des aides auxquelles il était éligible.
Enfin, il ne faut pas oublier qu’une fois que vous ne vous servirez plus de votre chaudière et de votre cuve à mazout, vous devrez prendre les précautions qui s’imposent pour leur nettoyage pour prévenir les risques de pollution qui découlent de cette opération.

Les lecteurs ont aussi aimé :