Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Isolation de toiture :
Prix de la toiture
L'isolation de votre toiture doit-elle être renforcée ? Faites le test Gratuit

Isolation de la toiture : Prix - Economies

Le coût d'une toiture varie selon le matériau choisi et les traitements qui lui sont appliqués. Certaines couvertures permettant de réaliser plus d'économies d'énergie que d'autres, le prix de la toiture doit être pondéré par la diminution des dépenses énergétiques en plus des aides qu’il est possible de recevoir pour cette opération.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Crédit d'impôt 2018

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% pour l'isolation de la toiture.

Consulter la fiche explicative sur le crédit d'impôt 2016 pour l'isolation de la toiture

Un grand choix de couvertures

Selon la région dans laquelle se situe une habitation, il peut exister des restrictions spécifiques concernant le choix de la couverture ainsi que des matériaux préférentiels. Une fois ces éventuelles conditions connues (en consultant notamment la Direction Départementale de l'Équipement), on peut choisir sa toiture en fonction de ses goûts. Le matériau encore le plus utilisé en France est la tuile en terre cuite (plate, à canal, à emboîtement,…) qui existe dans de nombreuses teintes et aspects. La tuile peut aussi être en béton ou permettre de récupérer l'énergie solaire (modèles photovoltaïques).

Prix pour l'isolation de la toiture

Les matériaux naturels pour les couvertures sont notamment la chaume (mélange de blé, de paille, de roseaux ou de seigle), le bois (sous forme de bardeaux ou massif). L'ardoise existe en version naturelle ou artificielle (ciment et eau). Pour les toits-terrasses, on peut opter pour de la végétation sous trois formes : intensive (arbustes, buissons, plantes…), semi-extensive (plantes couvre-sol, pelouse,…) et extensive (plantes de petite taille). On trouve enfin des matériaux métalliques (zinc et acier) ainsi que des toitures en matière synthétique comme le polycarbonate (PVC).

Quels travaux d’isolation seront les plus adaptés à votre logement ?

Économiser de l'énergie grâce à la toiture

Une grande partie de la chaleur du domicile (on parle alors de déperdition thermique) peut s'échapper au travers d'une toiture mal posée et incorrectement isolée. Outre l'isolation, les performances de la couverture dépendent aussi du matériau choisi. Si la majorité des toitures permettent une bonne isolation, les tuiles en terre cuite, les ardoises et le bois ont des qualités supérieures dans ce domaine. Dans tous les cas, il ne faut pas négliger une isolation adaptée, par l'intérieur (au niveau des combles) ou l'extérieur. Il existe aussi des traitements applicables directement sur la toiture afin d'améliorer ses qualités d'isolation. Les revêtements réfléchissants, par exemple, permettent de renvoyer une grande partie des rayons infrarouges solaires. Ainsi, comme la température de la couverture diminue, les dépenses énergétiques liées à la climatisation font de même. De plus, si la toiture possède des panneaux solaires, ils vont avoir un rendement supérieur grâce au traitement réfléchissant.

Pour un toit-terrasse, une façon d'améliorer l'isolation est de mettre en place une toiture végétale. Ce type de couverture permet de réaliser des économies d'énergie en toute saison. Enfin, en utilisant des tuiles photovoltaïques ou en mettant des panneaux solaires, on peut transformer l'énergie solaire en électricité de manière écologique et diminuer le budget énergétique du foyer.

Un prix lié aux matériaux et aux traitements choisis

Le coût d'une toiture dépend d'abord de la surface de la couverture ainsi que du type de matériau utilisé (tuiles, ardoises, bois, zinc, acier, PVC, chaume, végétation,…). A ce coût, on ajoute aussi le prix de la main d'œuvre requise pour la pose de la toiture. Il est recommandé de ne pas procéder soi-même, non seulement pour des raisons de sécurité mais aussi pour avoir l'assurance que la pose est correcte. L'installation des ardoises, des toitures en zinc et de celles végétales requièrent en effet une expérience spécifique. Il faut aussi compter le prix des éventuels traitements additionnels de la couverture : produits hydrofuges, solutions contre les mousses et les lichens, revêtement réfléchissants… Certaines de ces solutions permettent de traiter à la fois les problèmes d'imperméabilité et les développements de végétaux. On fait également une distinction entre les prix de l'isolation de la toiture et de la réfection de toiture.

Trouvez des artisans qualifiés et proches de chez vous pour vos travaux

À chaque budget correspond une toiture

Le prix au m2 d’une toiture est très variable. Il peut selon le type de couverture choisi passer de moins de 10 euros à plus de 1 000 euros. Les matériaux les plus économiques sont le bois (de 10 à 20 euros/m2 pour les bardeaux et environ 30 euros/m2 pour le bois massif), les tuiles (en béton, entre 25 et 30 euros/m2 ; en terre cuite, entre 40 et 50 euros/m2), le polycarbonate (entre 30 et 40 euros/m2) et l'acier (de 20 à 45 euros/m2). On trouve des prix intermédiaires pour les ardoises (synthétiques, entre 50 et 75 euros/m2 ; naturelles, de 80 à 150 euros/m2) et le zinc (de 45 à 150 euros/m2).

Les toitures les plus onéreuses sont celles en chaume (de 120 à 150 euros/m2) et celles en tuiles photovoltaïques (900 à 2 000 euros/m2). Concernant la toiture végétale, son prix varie entre 20 et 300 euros/m2 en fonction de son type : intensive (de 120 à 300 euros), semi-extensive (entre 60 et 120 euros) ou extensive (depuis 20 jusqu'à 60 euros). Les produits hydrofuges coûtent entre 4 et 15 euros/litre car ils peuvent avoir d'autres propriétés, notamment contre les moisissures. Pour un traitement réfléchissant, le prix varie entre 10 et 25 euros/m2.

Etes-vous éligible aux aides de l’état pour financer l’isolation de votre logement ?

Isolation des combles : vos questions