Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
L'isolation thermique de votre sous-sol est-elle suffisante ?
L'isolation de votre logement doit-elle être renforcée ?

Tout savoir sur l'isolation thermique du sous-sol

Parce qu'il peut offrir un bel espace de vie, le sous-sol est de plus en plus exploité comme tel par les propriétaires de maisons qui en sont dotées. Salle de jeu ou de réception, bureau, chambres et Salle d'eau peuvent y être envisagés moyennant une bonne isolation thermique. Petit focus sur cet aspect essentiel de l'aménagement du sous-sol.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Isoler un sous-sol, pourquoi faire ?

Si votre sous-sol a été pensé à la construction comme une surface de stockage ou technique (chaudière, chauffe-eau…), il offre néanmoins un vrai potentiel de transformation. En grandissant vos enfants ont besoin de se retrouver avec leurs copains ? Vous appréciez recevoir en grand nombre ? Vous voulez travailler à la maison ? Vous voulez accueillir un de vos parents ? L'isolation thermique de votre sous-sol transforme votre maison en boostant sa surface habitable. En respectant les règles de l'art en la matière, vous obtiendrez des pièces très agréables qui n'auront pas grand-chose à envier aux autres !

Des contraintes particulières  à l’isolation du sous-sol

Conçus à la base comme une cave, un espace de stockage ou un garage, le sous-sol n'est pas spécifiquement isolé à la construction. De fait y aménager un espace de vie en l'état n'est pas envisageable en termes de confort et de salubrité. Par définition, le sous-sol se situe dans un milieu très particulier : ses murs extérieurs sont au contact direct du terrain et n'offrent que peu voire pas du tout d'ouvertures vers l'extérieur. Les contraintes d'humidité sont omniprésentes tandis que la régulation thermique obéit à des règles un peu différentes que celles observées en surface. Ces contraintes particulières appellent des réponses spécifiques. Il est important de noter que l'isolation thermique du sous-sol entraîne de facto une amélioration de l'isolation générale de la maison : les échanges thermiques sous-sol et rez-de-chaussée en disparaissant vont supprimer les déperditions thermiques par le sol de cette dernière.

Points essentiels pour l’isolation thermique du sous-sol

Comme toujours, il vous faudra isoler, sol, murs et plafonds et, lorsqu'ils existent, choisir des ouvrants offrant une bonne résistance thermique. Avant d'entreprendre quoi que ce soit, préoccupez-vous de la qualité de l'air. Cette dernière est déterminante pour le confort et la pérennité des futures pièces. L'installation d'une Ventilation Mécanique Contrôlée à double flux, vous permettra de contrôler le niveau d'humidité ambiant sans pour autant trop perdre la chaleur ou la fraicheur désirée. Les surfaces à isoler doivent être traitées avec un produit hydrofuge avant la pose de tout isolant. Toutes les grandes enseignes de bricolage proposent aujourd'hui des produits performants. N'omettez cette étape sous aucun prétexte, les effets de l'humidité sont rapidement dévastateurs pour vos aménagements comme pour le bien être des occupants. Procédez ensuite à l'isolation de chaque surface :

  • le sol : installez un pare-vapeur (film en polyéthylène) sur toute la surface en ménageant une remontée de 3 à 5 centimètres le long des murs. Ceci fait posez votre isolant avant d'installer le revêtement choisi. En plaques, le polystyrène, le polyuréthane ou la fibre-gypse sont des isolants sols parfaits.
  • les murs : si les murs de votre sous-sol sont parfaitement droits vous pouvez envisager de coller votre isolant. Dans le cas contraire, il vous faudra l'installer via une ossature métallique. Le polystyrène, le polyuréthane, les laines minérales, le chanvre ou le liège offrent de parfaits isolants sous plaques de plâtre.
  • le plafond : même technique que celle appliquée aux murs. Pour leur facilité de pose, on vous conseillera néanmoins les plaques de liège. Un produit à coller ou visser qui offre une bonne résistance thermique.
l'isolation thermique du sous-sol

PS : ne pas confondre remontées capillaires et humidité

Si l'humidité dans un sous-sol est normale et peut être aisément maitrisée par des produits adaptés et l'installation d'une VMC, les remontées capillaires résultent d'un écoulement anormal d'eau le long des murs. Vérifier les descentes de vos chenaux par exemple ! Trop souvent, ces dernières se contentent de libérer au pied de vos murs extérieurs l'eau récoltée sur le toit. La création d'une captation réelle des eaux pluies vers un puits perdu à l'écart de la maison est indispensable.

Combien cela coûte ?

L’isolation d’un sous-sol accessible coûte entre 55 et 70 euros/m² TTC selon les types d'isolants utilisés. Une dépense certes conséquente mais qui n'est pas exempte de conséquences budgétaires positives. Les experts estiment que le sous-sol contribue pour 7 à 20% des déperditions énergétiques de la maison. En isolant correctement son sous-sol, le propriétaire va voir fondre sa facture énergétique ! Des économies qui en se répétant chaque année finissent par rentabiliser l'opération. En outre, l'existence d'un sous-sol aménagé correctement isolé augmente considérablement la valeur vénale et l'attractivité de la maison. Une valeur ajoutée à la revente qui n'est pas anodine.

Offre exceptionnelle : Isolez vos combles perdus à partir de 1 €


Le Pacte Energie Solidarité propose un programme d’isolation des combles à partir de 1 € pour les particuliers ayant des combles perdus. Testez votre éligibilité à ce programme validé par le ministère de l’Ecologie et du Développement durable.
Testez votre éligibilité !

Offre exceptionnelle : Isolez vos combles perdus à partir de 1 €


Le Pacte Energie Solidarité propose un programme d’isolation des combles à partir de 1 € pour les particuliers ayant des combles perdus. Testez votre éligibilité à ce programme validé par le ministère de l’Ecologie et du Développement durable.
Testez votre éligibilité !

Isolation : vos questions