Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Avec les vitrages chauffants, faites entrer le soleil chez vous

Par L’équipe de rédaction

Publié le 05/05/2015 à 16h43, mis à jour le 02/09/2021 à 16h31

Une baie vitrée qui chauffe aussi votre salon tout en consommant moins d’énergie ? C’est désormais possible. L’entreprise Riou Glass a mis au point un nouveau produit, appelé CalorGlass©, qui transforme un vitrage en radiateur par rayonnement. Les ingénieurs de la société ont eu l’idée d’appliquer une couche d’oxyde métallique invisible à l’œil nu sur la surface interne du verre intérieur d’un double ou triple vitrage. Après avoir été branché sur le secteur afin d’activer un courant et de lancer la réaction, le métal devient une résistance chauffante.

 

Cette rencontre ingénieuse entre les nanotechnologies et l’énergie gratuite qu’est celle du soleil permettrait de chauffer une pièce sur un rayon allant jusqu’à 6 mètres, et de réaliser ainsi jusqu’à 30% d’économies d’énergies.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Des utilisations variées

Les possibilités sont larges quant aux champs d’application de cette technologie, puisqu’elle peut s’envisager dans n’importe quel bâtiment, sur toute surface vitrée exposée au soleil. Il suffit de relier le dispositif au secteur, ce qui peut être fait tout à fait discrètement, en cachant les câbles dans les profilés de la structure. Que ce soit une simple fenêtre, une baie vitrée ou même une veranda, le risque que vos parois ne se transforment en ponts thermiques se trouve donc considérablement réduit grâce à la technologie CalorGlass©.

Plusieurs atouts

Les avantages sont donc multiples. Esthétiquement d’abord, car l’aspect visuel du bâtiment n’est aucunement affecté. Le gain de place est un des autres points forts de ce produit, puisque la vitre remplace le convecteur. De plus, la chaleur produite, homogène et diffuse, est plus agréable que celle d’un convecteur classique. Enfin, CalorGlass© est peu contraignant et d’après ses concepteurs, le produit ne nécessiterait aucun entretien. Évidemment, aucun risque de brûlure, puisque la température de chauffe est automatiquement limitée à 50°C. Aucun risque non-plus de chauffer votre jardin, le système se coupe si les fenêtres sont ouvertes.

 

En plus de sa fonction de chauffage, le vitrage chauffant évite que la condensation ne se forme à l’intérieur, et sa puissance peut être adaptée pour une utilisation comme solution d’appoint ou comme chauffage principal. Une combinaison avec des dispositifs anti-bruit ou anti-effraction est tout à fait possible, de même qu’avec des solutions domotiques pour des économies maximales.

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie ? Le simulateur gratuit Quelle Energie vous permet de savoir quelles sont les solutions les mieux adaptées pour votre logement.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Un prix élevé pour une technologie nouvelle

Le prix demeure en revanche très élevé puisque son coût est estimé entre 800 et 1 000 euros par mètre carré, soit environ 5 fois le coût d’un double vitrage classique. Une technologie qui coûte cher donc, mais n’en demeure pas moins très prometteuse, comme le montre le choix du jury du Grand prix de l’innovation de la foire de Paris, qui l’a désignée comme son « coup de cœur ».

L’équipe de rédaction