Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Le nouveau Coup de pouce chauffage pour changer vos vieux radiateurs

Par L’équipe de rédaction

Publié le 26/07/2019 à 16h34, mis à jour le 26/04/2022 à 08h39

L'extension du « Coup de pouce Chauffage » (dispositif CEE) n'a pas connu un énorme retentissement dans les médias. Pourtant, cette nouvelle aide du gouvernement permet désormais à beaucoup plus de monde de rénover son logement ! En effet, une prime est désormais attribuée aux ménages français qui souhaitent remplacer leurs vieux radiateurs électriques.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

De quelle aide parle-t-on ?

⚠️ Un dispositif qui se termine au 31 décembre 2021

Le gouvernement a annoncé en 2021 la fin de plusieurs Coup de pouce, dont le Coup de pouce chauffage pour les radiateurs électriques. Vous avez jusqu'au 31 décembre 2021 pour en profiter, et le devis de vos travaux doit avoir été signé avant le 1er juillet 2021 !

 

Une extension du dispositif CEE

 

Le Coup de Pouce Chauffage, dispositif lancé début 2019 grâce aux certificats d’économies d’énergie (CEE), comprend, depuis le 17 juillet dernier, une nouvelle prime. Celle-ci s’adresse donc à un public plus large puisque de nombreux ménages français sont équipés de convecteurs électriques. La prime est toujours calculée en fonction de plafonds de ressources. Enfin, pour pouvoir bénéficier de cette aide, il est essentiel de la demander avant de signer le devis d’un artisan.

 

Quel est le montant de cette nouvelle prime ?

 

Selon l'organisme qui vous la distribue, le montant de la prime peut aller jusqu'à 130 € par radiateur pour les ménages modestes et très modestes, et débute à 50 € par radiateur pour les autres ménages. Sachant qu’un radiateur performant coûte environ 400 € TTC, cette prime peut permettre de financer presque 25 % de ce nouvel appareil en fonction de votre situation !

 

Pour quel type de chauffage électrique ?

 

Il existe plusieurs équipements de chauffage électrique. L’aide concerne ici les convecteurs électriques qui sont les plus répandus mais qui ne sont pas vraiment performants, contrairement aux chauffe-eau solaire et aux pompes à chaleur qui entrent eux aussi dans le Coup de Pouce Chauffage avec des montants d’aides qui sont encore différents.

 

Tout le monde peut en bénéficier : les locataires aussi !

 

Avec cette nouvelle prime, l’Etat a pensé aux locataires qui souhaitent changer leurs vieux radiateurs mais ne peuvent pas toujours remplacer leurs systèmes de chauffage par des installations comme la pompe à chaleur. Aussi, en proposant une prime sur chaque radiateur, les maisons individuelles ne sont plus les seules concernées par le dispositif Coup de Pouce Chauffage. L’extension du dispositif met donc en avant le fait que les locataires aussi sont concernés par la rénovation énergétique.

🧐 Un exemple de situation :

Pour une famille modeste habitant dans un appartement composé de 3 pièces et équipé de 4 radiateurs, cette nouvelle prime aidera la famille à hauteur de 400 € sur un investissement total de 1 200 €.

De nombreux radiateurs électriques en France

Le Coup de pouce chauffage s’avère être pertinent, puisque les radiateurs électriques sont très répandus en France. De moins en moins installés dans les logements neufs, ces équipements de chauffage sont pourtant présents chez plus de 9,5 millions de ménages. Aussi, tous les ans, entre décembre et février, ce mode de chauffage représente à lui seul 29 % de la consommation globale d’électricité. La France est en effet le premier marché européen pour les radiateurs électriques.

 

Cette dépendance aux radiateurs électriques débute en 1973 lorsque le pays est frappé par le choc pétrolier. Cet évènement a eu pour conséquence majeure la hausse importante du prix du pétrole. Il y a 40 ans, la France s’est donc tournée vers l’atome pour produire sa propre électricité. Ce souhait d’indépendance énergétique explique donc le nombre important de radiateurs électriques en France.

L’électricité de plus en plus coûteuse

Cette aide intervient après la hausse répétée du prix de l’électricité. Celle-ci est aujourd’hui l’une des énergies de chauffage ayant le coût le plus important au m2 puisque s’établissant à environ 16 €/m2 et par an.

 

Malgré ce coût important, l’électricité est l’énergie la plus utilisée par les Français puisque 41 % d’entre eux disent y avoir recours en hiver.

Avant le radiateur, l’isolation !

Avant d’installer des radiateurs performants ou en même temps que de changer votre système de chauffage, il est bon de rappeler que sans une bonne isolation thermique, votre chauffage ne peut pas être à 100 % performant. C’est pourquoi, la priorité, si vous voulez entreprendre la rénovation énergétique de votre logement, est de l’isoler. La bonne nouvelle ? Vous pouvez bénéficier d'aides financières conséquentes pour vous aider à vous lancez dans la rénovation de votre habitat.

 

Avec l’extension du Coup de Pouce Chauffage, l’Etat a lancé la perche de la rénovation énergétique aux locataires. Seulement, si cette nouvelle n’a pas été beaucoup diffusée par les médias, c’est que pour beaucoup encore, ces travaux son réservés aux propriétaires de maisons individuelles. Vous l’aurez compris, ce n’est plus le cas !

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème