5 idées reçues sur l’isolation des murs

Indispensable pour améliorer l’efficacité énergétique de son logement, l’isolation des murs est également un levier efficace pour améliorer son confort. Pourtant, les idées reçues ne manquent pas sur ce type de travaux. Quelle Energie a répertorié les 5 principales idées reçues qui circulent et peuvent vous induire en erreur.

1. Une bonne isolation thermique améliore l’isolation acoustique

Faux FAUX. En effectuant des travaux d’isolation des murs afin d’améliorer l’enveloppe thermique de votre logement, vous choisirez des matériaux isolants possédant les meilleurs propriétés thermiques. Le but d’un isolant thermique est, en effet, de réduire les déperditions énergétiques en régulant les transferts thermiques entre l’habitation et l’extérieur. Si vous cherchez à obtenir une meilleure isolation phonique, vous devrez opter pour un isolant acoustique prévu à cet effet. Cependant, améliorer son isolation peut dans certains cas (si l’isolant possède des bonnes propriétés thermiques et acoustiques) influer positivement sur votre confort acoustique.

2. L’isolant acoustique améliore l’efficacité énergétique

Faux FAUX. Poser de l’isolant acoustique ne permet pas forcément d’obtenir une meilleure efficacité énergétique. Généralement, pour l’isolation phonique, il faut prendre en compte la densité de l’isolant alors que pour améliorer l’isolation thermique, il faut jouer sur l’épaisseur de l’isolant. Vous devrez donc choisir avec un professionnel qualifié quel type d’isolation vous souhaitez mettre en oeuvre. Il est bien entendu possible d’améliorer son confort et de réaliser des économies d’énergie. Mais dans ce cas, le choix de l’isolant sera primordial. Effectuer l’isolation des murs par l’extérieur ou par l’intérieur aura également un impact sur le résultat recherché.

3. L’épaisseur des murs est un bon indicateur de l’efficacité d’une isolation

Faux FAUX. Le rôle premier des murs n’est pas d’isoler. Un mur de 50 centimètres d’épaisseur est potentiellement moins isolant que 10 cm d’un matériau d’isolation. C’est l’épaisseur et le type d’isolant utilisé qui est à prendre en compte. La résistance aux déperditions de chaleur de l’isolant est donc beaucoup plus importante que celle d’un mur en pierre ou en parpaing. Cependant, l’intérêt d’un mur épais est l’augmentation de l’inertie thermique de la maison.

4. Les matériaux d’isolation ne sont pas écologiques

Faux FAUX. Certains matériaux peuvent avoir un impact néfaste sur la planète mais il est possible de se procurer des isolants écologiques. Le bois est un matériau isolant, notamment le xylème d’où vient le liège provenant de bois recyclé. Ce type d’isolant est un produit totalement naturel et économique. Il existe de nombreux autres matériaux tels que la laine de mouton, les fibres végétales ou la ouate de cellulose. De plus, ils sont tout aussi efficaces que des isolants conventionnels. Il serait donc dommage de vouloir réduire son impact énergétique en utilisant des matériaux impactant l’environnement !

5. L’isolation n’est valable que pour l’hiver

Faux FAUX. Rendre son logement plus étanche au froid hivernal en isolant ses murs permet également de moins subire les fortes chaleurs estivales. Le principe de l’isolation est effectivement d’étanchéifier la maison aux transferts thermiques et donc de limiter les flux d’airs entre l’extérieur et l’intérieur. Durant l’été, l’isolation peut s’avérer très utile en préservant la fraîcheur au sein de l’habitat.

Vos réactions

30 Juil

Billet très intéressant lorsqu’on souhaite rénover un logement ou construire une habitation neuve écologique et économique.

Yvan
31 Juil

Bonjour,
je souhaite isoler extérieurement la façade de ma maison cotè ouest
comptant le faire seul j’aimerais connaitre le genre de matériaux les plus adaptés et quelle épaisseur prévoir.
PAR AVANCE MERCI

mathonneau
13 Août

@mathonneau : Le seul facteur de l’orientation de la façade qui va être couverte par l’isolation est insuffisant pour que nous puissions vous orienter vers des isolants spécifiques. Cela dépend avant tout des performances thermiques et/ou phoniques que vous souhaitez obtenir. L’impact écologique et bien évidemment le prix influencent aussi grandement votre choix. Si vous tenez compte de tous ces facteurs avant de commencer les travaux vous vous vous orienterez par la suite naturellement vers les isolants et les épaisseurs le plus adaptés à votre maison… Peut-être qu’ensuite vous devrez encore vous décider entre plusieurs options, mais cette démarche aura au moins le mérite de réduire significativement les offres proposées sur le marché parce que en terme d’isolation, le choix est large !

Cynthia Hilsz



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :