Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

[L’expert répond à vos questions] Comment fonctionne une pac air/eau ?

Par L’équipe de rédaction

Publié le 28/04/2013 à 16h44, mis à jour le 07/09/2021 à 14h28

« Comment fonctionne une pompe à chaleur air/eau et quel est son rendement ? »

C’est une question que nous a posée Jean-Claude G. 

 

Alexandre Docteur, expert en maîtrise de l’énergie et énergies renouvelables, répond à Jean-Claude G.

Le principe de la pompe à chaleur air/eau est simple : elle capte de la chaleur à l’extérieur de la maison pour la rejeter dans la maison. Elle est donc composée de deux unités :

 

  • l’unité extérieure, qui, placée dans un endroit bien aéré (cour ou jardin), utilise les calories de l’air pour évaporer à très basse pression le fluide frigorigène qui circule dans la pompe à chaleur. Sachez que cette unité extérieure ne peut pas être installée dans une véranda.
  • l’unité intérieure qui est en fait un condenseur dans lequel le liquide se condense pour restituer la chaleur et l’injecter dans le circuit de chauffage. L’unité intérieure est donc connectée au circuit de chauffage central.

La pompe à chaleur air/eau permet de diviser par 3 les dépenses de chauffage. Est-elle adaptée à votre maison ? Pour le savoir, faites le test sur notre site. C’est 100% gratuit !


La circulation du fluide frigorigène dans le circuit consomme de l’électricité au niveau de l’élément appelé « compresseur ». Cependant, grâce à l’apport gratuit de l’air extérieur, cette quantité d’électricité consommée est nettement inférieure à la quantité de chaleur restituée dans la maison. En moyenne, une pompe à chaleur air-eau consomme 1 kWh d’électricité pour un peu moins de 3 kWh de chaleur produite. C’est ce qu’on appelle le COP, Coefficient de Performance. Il dépend donc de la température extérieure : plus il fait froid dehors, moins le COP est élevé.

 

Une pompe à chaleur air-eau peut fonctionner même, lorsqu’à l’extérieur, il fait -10° C ou -15° C. Toutefois, dans ces conditions, les performances sont quand même moins bonnes. Aussi, nous vous conseillons d’avoir un chauffage d’appoint ou de conserver votre chaudière actuelle pour qu’elle prenne le relais de la pompe à chaleur lors de ces périodes de froid.

Découvrez les autres articles de notre série « L’expert répond à vos questions ».

 

  • [L’expert répond à vos questions] Comment recycler les panneaux solaires ?

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème