Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Le radiateur soufflant est-il adapté pour une salle de bain ?

Par Mariana Gonçalves

La salle de bain a des besoins spécifiques en chauffage. Elle n’est occupée que rarement, et lorsqu’on s’y retrouve, on est souvent dévêtu. Il est donc souvent nécessaire d’avoir un système de chauffage d’appoint pour assurer une montée en température rapide. Radiateur soufflant, convecteur, sèche-serviettes… Nous faisons le point sur toutes les solutions.

 

Estimez le montant de vos primes pour l’installation d’un radiateur en 2 clics.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Quel est le meilleur chauffage électrique pour une salle de bain ?

Il existe de nombreux types de chauffages d’appoint pour une salle de bain. Facilement installables, ils s’adaptent à votre espace pour assurer une montée en température rapide et vous offrir une température agréable. Petit tour d’horizon :

 

  • le radiateur à eau chaude : ce type de radiateur est relié au circuit d’eau de votre maison. Il nécessite donc d’être installé dans un logement doté d’un système de chauffage central. S’il produit une chaleur douce et constante, sa température n’est pas modulable rapidement. De plus, il n’est pas possible d’y étaler les serviettes mouillées de toute la famille ;
  • le radiateur électrique : convecteur, radiant, à inertie fluide… La famille des radiateurs électriques est très vaste. Bien que ces modèles soient capables de monter rapidement en température, ils ne s’adaptent pas forcément à une salle de bain. De plus, ces systèmes de chauffage ne doivent pas être recouverts de serviettes sous peine de s’enflamme ;
  • le radiateur électrique soufflant : très compact, le radiateur électrique soufflant est une solution de chauffage d’appoint intéressante pour la salle de bain. Ce système monte rapidement en température et est très souvent doté d’une minuterie (10 à 90 minutes selon les modèles), voire d’un programmateur. Parfait pour programmer le chauffage aux moments où vous en avez le plus besoin ! Enfin, il est souvent portable, ce qui signifie qu’il peut être déplacé à volonté, mais peut aussi être mural. Dans ce cas, il est très souvent en céramique. Nous vous recommandons tout de même de respecter les distances de sécurité avec les points d’eau ;
  • le radiateur sèche-serviettes : apparu dans les années 80, le radiateur sèche-serviettes a conquis de nombreux foyers par son côté pratique et multifonctions. Sa forme fine, haute et étroite, et ses barres d’accroche (tubulaires, plates et même cintrées) lui permettent de chauffer votre salle de bain, tout en faisant sécher le linge mouillé sans danger ;
  • le radiateur sèche-serviette soufflant : cet appareil est apparu au cours des années 2000. Il permet une montée en température en quelques minutes seulement, et une accélération du séchage des serviettes de bain. Certains modèles sont même pivotants, pour faciliter la mise en place des serviettes.

 

Chauffage d'appoint salle de bain

 

Comment faire le bon choix ?

Pour choisir le meilleur chauffage d’appoint pour votre salle de bain, il faut, dans un premier temps, prendre en compte les spécificités de votre maison.

 

Si votre maison est équipée d’un système de chauffage central, il peut être judicieux de remplacer votre radiateur par un “radiateur mixte”. Ces radiateurs à eau chaude ont la forme d’un sèche-serviettes. Ils sont reliés au circuit de chauffage central, mais bénéficient en plus, d’un système électrique de soufflerie pour augmenter rapidement la température de la pièce, et accélérer le séchage des serviettes.

 

Si votre logement ne permet pas l’installation d’un système relié à votre chauffage central, optez pour un chauffage d’appoint comme un radiateur soufflant, à poser ou mural.

 

Ensuite, choisissez votre radiateur selon votre mode de vie et les besoins que vous avez. Si vous souhaitez une montée en température rapide de votre salle de bain, optez pour un radiateur soufflant, mais si vous souhaitez en profiter pour sécher votre linge de toilette, un sèche-serviette mural est la meilleure option.

 

Prix

Enfin, le choix de votre chauffage d’appoint se fait aussi en fonction du prix de vente des appareils. Les radiateurs soufflants sont très bon marché. Nous vous conseillons de choisir des appareils à 30€ minimum pour éviter le très bas de gamme. Les radiateurs soufflants muraux en céramique, plus agréables et plus performants, affichent un prix oscillant entre 50 et 150€.

 

Si vous optez pour un radiateur sèche-serviettes, il vous faudra compter entre 100 et 400€. Le prix varie en effet selon la puissance, le fonctionnement, la marque, le matériau (en plastique ou en métal), mais aussi selon les options de l’appareil. Le sèche-serviettes peut être doté d’un minuteur, d’un programmateur, d’un thermostat, d'un souffleur intégré, d’un système radiateur pivotant… Autant d’options qui font grimper les prix. Néanmoins, notez que ces options vous permettent de faire des économies d’énergie en permettant de moduler de façon intelligente, toutes les variations de température de votre salle de bain.

 

Enfin, pour un radiateur mixte, pensez à ajouter le prix de l’installation s’il y a des raccords à effectuer ou un branchement électrique à ajouter.

 

Quel radiateur mettre dans une petite salle de bain ?

Dans une petite salle de bain, l’idéal est d’opter pour un radiateur sèche-serviettes qui combine confort thermique et praticité, puisqu’il permet de faire sécher son linge de toilette.

 

Si vous manquez réellement de place, un radiateur soufflant à poser ou mural peut être une bonne solution. Le premier peut être facilement transporté, tandis que le second est posé directement sur les murs de votre salle de bain.

Où placer un radiateur soufflant dans une salle de bain ?

Le placement de votre radiateur soufflant dans votre salle de bain ne doit pas être pris à la légère. Comme tout appareil électrique, il est nécessaire de le placer à au moins 60 centimètres d’un point d’eau. 

 

Dans le cas d’un radiateur soufflant transportable, soyez encore plus vigilant. Ces appareils ne sont pas conçus pour résister aux projections d’eau. Nous vous conseillons donc de les placer à une grande distance de vos points d’eau.

 

👉 Ne placez pas votre radiateur soufflant juste au-dessus de la baignoire ou du bac de douche. En effet, il pourrait subir des projections d’eau verticales ou horizontales qui seraient dangereuses.

 

Pour chauffer efficacement la pièce, l’idéal est de le placer à proximité d’une fenêtre ou d’une porte, ou sur le mur séparant votre salle de bain de l’extérieur. 

 

💡 Est-ce qu’un chauffage soufflant consomme beaucoup ?
Oui, un radiateur soufflant consomme plus d’énergie qu’un autre type de radiateur électrique. En moyenne, la consommation d’un radiateur soufflant est de 2kWh, soit le double d’un radiateur fixe. Cela s’explique par sa rapide montée en température qui lui demande beaucoup d’énergie. Bien que plus abordable à l’achat, il se révèle donc souvent plus coûteux à l’usage.

 

Quel radiateur pour chauffer rapidement une salle de bain ?

Pour chauffer rapidement une salle de bain, il existe plusieurs options. Vous pouvez choisir d’installer un radiateur soufflant. Ce système peut être transportable ou en céramique et fixé à l’un des murs de votre salle de bain. Son point fort est qu’il monte rapidement en température.

 

Le convecteur électrique est également une bonne alternative pour chauffer rapidement une salle de bain. Néanmoins, ce système est très énergivore.

 

👉 Pour permettre une montée rapide en température, ces deux systèmes utilisent beaucoup d’énergie. Nous vous conseillons donc de ne chauffer votre salle de bain que le temps de votre douche ou de votre bain.

 

Enfin, les récents modèles de radiateurs sèche-serviettes sont souvent dotés d’une fonction “Boost” qui permet une montée rapide en température. Il suffit de l’activer quelques minutes avant d’aller dans votre salle de bain, pour profiter d’une chaleur douce.

 

💡 Quelles règles de sécurité respecter ?
L’installation d’un système de chauffage électrique dans une salle de bain est soumise à des normes strictes. La norme NF C15-100 divise ainsi la salle de bain en 4 sections :
- le volume 0 correspond à la douche et/ou à la baignoire : aucun appareil électrique ou prise électrique n’est autorisé ;
- le volume 1 correspond à 2,25m au-dessus de la baignoire ou du receveur de douche : les radiateurs électriques ne sont pas autorisés ;
- le volume 2 correspond à un espace à 3m au-dessus de la baignoire ou du bac de douche, et jusqu’à 60cm autour : certains chauffages électriques, de classe II avec un indice de protection contre la vapeur d’eau IPX3 sont autorisés ;
- le volume 3 correspond au reste de la salle d’eau : les chauffages électriques sont autorisés, amis ils doivent être reliés à la terre et garantir un indice IPX1.

 

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Mariana Gonçalves

Journaliste web pour Effy

Journaliste curieuse de tout, je décrypte pour vous les travaux de rénovation énergétique. Proche de la nature, mon rêve serait d'avoir une tiny house autonome en plein cœur de la forêt.

Plus d’articles sur ce thème