Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Radiateur pour salle de bains
Les radiateurs électriques à inertie sont-ils adaptés à votre situation ?

Quel radiateur choisir pour votre salle de bains ?

La salle de bains a des besoins en chauffage spécifiques. En effet, elle n’est occupée que rarement et lorsque l’on s’y retrouve, on est souvent dévêtu. On a donc besoin d’un système de chauffage fonctionnant par intermittence mais assez puissant pour assurer une montée en température rapide. Plusieurs radiateurs se proposent de combler ce besoin. Faisons le point.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Les fonctions du chauffage dans une salle de bains

La salle de bains est une pièce un peu particulière. Elle a une température qui varie au cours de la journée, en fonction de son usage (occupée ou non, douche ou simple lavage des mains…). C’est une pièce humide où il faut éviter la stagnation de condensation et de linge mouillé. Enfin, c’est un endroit où l’on évolue parfois tout habillé, parfois pas du tout, et où l’on doit pouvoir se sentir bien en toutes circonstances !

Le radiateur de salle de bains doit donc, dans l’idéal :

  • Chauffer raisonnablement la pièce à la saison froide (18-19°C),
  • Assurer une rapide montée en température aux moments opportuns (20-22°C),
  • Sécher les serviettes.
Calculer les aides à la rénovation énergétique proposées par ma région

Les différents types de chauffages pour salle de bains

Le radiateur pour salle de bains existe sous plusieurs formes :

  • Le radiateur à eau chaude relié au circuit d’eau de la maison : ce type de radiateur produit une chaleur douce et constante, mais la température n’est pas modulable rapidement, et on ne peut pas y étaler les serviettes mouillées de toute la famille !
  • Le radiateur électrique type convecteur, radiant, à fluide… : ce type de radiateur, bien que capable de monter plus vite en température que le radiateur à eau chaude, ne s’adaptera pas instantanément aux différents moments de la « vie » d’une salle de bains. De plus, pas question de le couvrir de serviettes, c’est dangereux !
  • Le radiateur soufflant : Compact, le radiateur électrique soufflant est une solution de chauffage d’appoint qui peut être intéressante pour la salle de bains d’un logement rarement occupé. On l’allume ponctuellement, la température monte rapidement, il y a souvent une minuterie (10 à 90 mn selon les modèles), voire un programmateur. La plupart de ces radiateurs sont portables, pour être déplacés à volonté : attention à respecter les distances de sécurité avec les points d’eau ! Certains modèles sont aussi prévus pour être fixés au mur.
  • Le radiateur sèche-serviette : apparu dans les années 80, le radiateur sèche-serviette électrique a conquis de nombreux foyers par son côté pratique et multifonctions. Avec sa forme fine, plutôt haute et étroite, et ses barres d’accroche (tubulaires, puis, de plus en plus, plates, et même cintrées), il permet à la fois de chauffer la pièce et de faire sécher le linge mouillé sans danger. A partir des années 2000 ont commencé à apparaître les sèche-serviette soufflants : encore mieux pour faire monter la température en quelques minutes et accélérer le séchage des serviettes ! Jamais à court d’idées, les fabricants ont même eu l’idée de créer les sèche-serviette pivotants, pour faciliter la mise en place des serviettes.
301 € / an Simulation rapide

C’est le montant des économies réalisables grâce à l’installation de radiateurs à inertie dans un logement.

Comment faire le bon choix ?

Si vous aviez un radiateur à eau relié à la chaudière dans votre salle de bains, il peut être intéressant de le remplacer par un « radiateur mixte » : ce sont des radiateurs à eau chaude en forme de sèche-serviette. Ils sont reliés au circuit normal de la chaudière, mais bénéficient en plus d’un système électrique de soufflerie pour augmenter rapidement la température et accélérer le séchage des serviettes.

Si vous avez une résidence secondaire, ou un gîte loué occasionnellement par exemple, un radiateur d’appoint soufflant (mural) peut suffire.

Dans tous les autres cas, le sèche-serviette électrique, soufflant si possible, semble le meilleur choix. De nombreuses options existent pour en faire des appareils très pratiques, mais elles sont loin d’être toutes indispensables, et il existe des appareils à tous les prix.

Nous vous mettons en relation avec des professionnels près de chez vous

Radiateurs pour salle de bains : combien ça coûte ?

Les simples petits radiateurs soufflants sont très bon marché : mieux vaut toutefois mettre au moins 30€ pour éviter le très bas de gamme. Pour les soufflants à céramique, plus agréables et plus performants, le prix varie de 50 à 150€.

Pour un radiateur sèche-serviette, il vous faudra compter environ 100 à 400 euros. Le prix dépend de la marque et de la qualité de l’appareil, de son matériau (plastique ou métal), mais aussi de ses options : minuteur, programmateur, souffleur intégré, radiateur pivotant… Si le programmateur fait grimper les prix, n’oubliez pas qu’il vous permettra de réaliser de vraies économies d’énergie en modulant de façon intelligente les variations de température dans la pièce.

Pour un radiateur mixte, pensez à ajouter le prix de l’installation s’il y a des raccords à effectuer ou un branchement électrique à ajouter.

Radiateur à inertie : vos questions