Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Les problèmes de plafond concernent-ils votre domicile ?
L'isolation de votre toiture doit-elle être renforcée ?

Jaunissement, fissures, moisissures, humidité : les principaux problèmes de plafond

Dans toute construction, on rencontre des problèmes avec les plafonds. Un plafond jauni se traite facilement par un nettoyage, voire de la peinture. On peut colmater soi-même des fissures. Cependant, si enlever les champignons n'est pas complexe, il faut trouver la cause de leur développement avec l'aide d'un professionnel puis choisir le traitement adapté.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Le nettoyage d'un plafond jauni

Quand on emménage dans une maison ancienne, il arrive que certains plafonds soient jaunis. Cela peut être dû aux fumées :

  • de cigarettes,
  • de bougies,
  • d'encens
  • de cuisson.

Offre exceptionnelle : Isolez vos combles perdus à partir de 1 €


Le Pacte Energie Solidarité propose l’isolation des combles à partir de 1 € pour les particuliers ayant des combles perdus. Testez votre éligibilité en quelques clics !
Testez votre éligibilité !

Les traces se remarquent particulièrement sur les plafonds clairs. Le nettoyage du plafond requiert plusieurs étapes :

  1. On doit d'abord le dépoussiérer avec un balai antistatique (entre 15 et 20 €) ou une brosse (environ 6 €) en insistant au niveau des coins.
  2. Ensuite, munis de gants et d'une éponge ou d'un balai-éponge (entre 12 et 20 €), on lessive le plafond avec un mélange d'eau et de produit nettoyant : savon de Marseille en paillettes (10 €/kg), cristaux de soude (4 €/kg),…
  3. On rince efficacement à l'eau pour enlever tout le savon. Si des traces subsistent, on recommence l'opération. Une fois le plafond propre, on aère au maximum la pièce pour accélérer le séchage.
  4. Quand c'est bien sec, on examine le plafond, en plein jour, pour s'assurer qu'il a retrouvé son éclat. Si ce n'est pas le cas, c'est que ce problème nécessite plus qu'un nettoyage : il faut repeindre toute la surface.

Pour éviter le jaunissement d'un plafond, on recommande d'aérer régulièrement les pièces et d'éviter le plus possible toutes les sources de fumées à l'intérieur du domicile.

Le rebouchage des fissures

Dans un plafond, des fissures peuvent apparaître après un dégât des eaux ou car les parois de l'habitation travaillent. Elles doivent être traitées afin de ne pas revenir car les recouvrir par une simple couche de peinture ne suffit pas.

  1. On commence par nettoyer le plafond puis par enlever tout revêtement au-dessus de la fissure (peinture, enduit,…).
  2. On procède ensuite à l'élargissement de la fissure car il faut un espace suffisant (en largeur et en profondeur) pour qu'une quantité minimale d'enduit soit déposée.
  3. On utilise une brosse pour enlever les poussières générées par cette opération. L'adhérence de l'enduit requiert une surface légèrement humide.
  4. On prend une éponge mouillée pour humidifier l'intérieur et les contours de la fissure.
  5. Grâce à un couteau à enduire (dès 5 €), on remplit la fissure avec de l'enduit. Si la profondeur est inférieure à 3 mm, on utilise de l'enduit de lissage (à partir de 3 €/kg). Sinon, on conseille l'enduit de rebouchage (dès 2 €/kg). Pour les fissures importantes, on pose une bande en papier ou en fibre de verre (dès 0,4 €/m pour 7 cm de large) que l'on recouvre d'enduit.
  6. Une fois le plafond bien sec, on utilise une feuille abrasive à grain fin (environ 1 €, 15 cm * 7 cm) pour rendre la surface lisse.
  7. Après avoir nettoyé les poussières issues du ponçage, on repeint la surface concernée. Dans le cas d'un plafond en Placoplatre, les fissures correspondent aux zones de jointure entre les plaques. Une fois l'enduit enlevé, on retire la bande enduite endommagée pour la remplacer par une neuve.
les principaux problèmes de plafond

Résoudre un problème d’humidité pour traiter les moisissures

Si l'apparition de taches noires est toujours liée à un souci d'humidité, les causes de cette humidité sont multiples.

  • Quand le plafond concerné se trouve au-dessous d'une pièce d'eau, il faut vérifier la présence éventuelle d'une fuite provenant d'une baignoire, d'une douche, d'un lavabo ou de toilettes. Une fois la fuite localisée, on doit la réparer. Si aucune fuite n'est décelée, il peut s'agir d'une aération insuffisante.
  • Dans une pièce mal ventilée, la condensation amène l'humidité en hauteur et génère le développement de champignons. Il faut réfléchir à l'utilité de s'équiper d'une ventilation mécanique contrôlée (répartie ou insufflée). On peut aussi installer du double vitrage et s'assurer que la pièce est correctement chauffée.
  • Si le plafond comportant des moisissures se trouve sous les combles, il peut y avoir un problème d'isolation. On doit alors envisager de rénover l'isolation sous la toiture voire d'isoler les murs extérieurs. On conseille de faire appel à un professionnel pour poser un diagnostic exact sur la présence des moisissures (condensation ou isolation défectueuse) et pour décider des actions nécessaires.

Afin de nettoyer les taches noires causées par les champignons, on utilise de l'eau et du vinaigre blanc ou de l'eau de javel. On peut ensuite appliquer un traitement de protection comme de la peinture anti-humidité (de 15 à 30 €/l), de l'enduit anti-humidité (5 à 10 €/kg), un hydrofuge de surface (de 8 à 15 €/l) ou une peinture anti moisissure (environ 30 €/l).

Offre exceptionnelle : Isolez vos combles perdus à partir de 1 €


Le Pacte Energie Solidarité propose l’isolation des combles à partir de 1 € pour les particuliers ayant des combles perdus. Testez votre éligibilité en quelques clics !
Testez votre éligibilité !

Isolation des combles : vos questions