Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Installer une fenêtre PVC en rénovation est-elle une bonne solution pour vous ?
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Comment installer une fenêtre PVC en rénovation ?

Lorsque l’on souhaite faire des travaux pour rénover une habitation, installer une fenêtre PVC en rénovation est une solution accessible en termes de coût. Les fenêtres représentent un point important de déperditions thermiques au sein de la maison, ce genre d’ouvrages est donc indispensable afin d’en assurer les performances thermiques. Avec Quelle Energie, découvrez quelles économies vous pouvez envisager de réaliser par ce biais.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Pourquoi installer une fenêtre PVC en rénovation ?

Il est très facile d’installer une fenêtre PVC en rénovation (polychlorure de vinyle), puisque ce type de menuiserie convient parfaitement à une insertion sur des structures déjà présente dans le bâti. En effet, il n’est pas nécessaire de procéder à d’autres travaux pour reconstruire ou rénover ces structures. Il suffit de fixer le dormant en PVC sur le cadre déjà présent.

Le polychlorure de vinyle se caractérise par de bonnes performances en matière d’isolation thermique et d’isolation phonique. Il possède par ailleurs une grande longévité, car doté d’une bonne résistance aux rayons UV, aux intempéries, à l’oxydation et aux impacts. Il ne subit donc pas les affres du temps comme d’autres modèles de fenêtres, il ne jaunit pas et ne n’est pas soumis à d’éventuels processus de décoloration sous l’action des agressions extérieures.

Ce matériau est facile d’entretien puisqu’il n’est pas nécessaire de le nettoyer très régulièrement, et offre une dimension esthétique intéressante en raison des nombreuses déclinaisons présentes sur le marché, que ce soit en termes de coloris ou de types d’ouverture.

Fenêtre oscillo-battante, coulissante, basculante, à soufflet, en guillotine, à l’anglaise ou encore à l’italienne, tous les styles existent et permettent aux occupants du domicile d’harmoniser les fenêtres au reste de la décoration d’intérieur, mais aussi à la façade du logement. Dernier détail et non des moindres, les fenêtres en PVC sont les moins onéreuses du marché, ce qui fait une solution attractive sur le plan financier, entre 80 et 320 euros environ selon les dimensions.

Comment installer une fenêtre PVC en rénovation ?

La première chose à faire avant d’installer une fenêtre PVC en rénovation, est de vous assurer que le bâti et les structures déjà existantes peuvent supporter les travaux. Toute casse ou défaut d’étanchéité peut nécessiter un remplacement complet de la structure. Dans le cas contraire, vous pouvez effectivement commencer les travaux :

  • Vérifiez l’aplomb de l’encadrement de la fenêtre (aussi appelé tableau) à l’aide d’un niveau à bulle.
  • Déposez un joint en mousse expansive sur l’encadrement pour préparer la pose du dormant en polychlorure de vinyle.
  • Retirez l’ouvrant ou les ouvrants en PVC du cadre dormant.
  • Installez les éléments de fixation sur le dormant.
  • Marquez les trous à percer au niveau des fixations en positionnant momentanément le dormant, tout en vérifiant constamment son aplomb.
  • Retirez le cadre dormant et percez les trous préalablement marqués.
  • Chevillez les trous.
  • Disposez à nouveau le dormant face à son emplacement, et vissez les éléments de fixation dans les trous percés.
  • Ne vissez pas complètement, pensez à vérifier le bon aplomb de votre installation au préalable.
  • Terminez de visser la fenêtre en PVC.
  • Il est judicieux de déposer un joint en silicone sur tout le tour faisant la jonction entre le mur et le cadre dormant, à l’intérieur comme à l’extérieur.
  • Il ne vous reste plus qu’à installer de nouveau les ouvrants à leur emplacement sur le dormant.
comment installer une fenêtre PVC en rénovation

Quelles économies peut-on réaliser en posant une fenêtre PVC en rénovation ?

Changer les fenêtres d’une maison est aussi l’occasion d’en changer le vitrage, c’est-à-dire remplacer le simple vitrage par du double ou du triple vitrage. Vous pouvez d’ailleurs bénéficier du Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) 2018 au taux de 15% en vous procurant des matériaux d’isolation thermique pour remplacer du simple vitrage. Attention toutefois, car ce taux ne s’applique que jusqu’au 30 juin 2018.

Cette déduction fiscale s’applique sur des dépenses dont le montant ne dépasse pas 8 000 euros pour un foyer composé d’une seule personne, et 16 000 euros pour les foyers en couple. A ces seuils s’ajoutent 400 euros par personne à charge supplémentaire, c’est-à-dire un enfant ou une personne âgée de plus de 65 ans.

Par ailleurs, les déperditions thermiques de la maison sont à hauteur de 10 à 15% au niveau des parois vitrées (fenêtres, baies vitrées et portes-fenêtres). En d’autres termes, le système de chauffage perd en rendement, car la chaleur quitte l’intérieur de la maison lorsque celle-ci n’est pas correctement isolée. Installer un meilleur vitrage permet donc de limiter ces déperditions de chaleur, et de réduire d’autant le montant des factures énergétiques. A consommation égale, le confort thermique est supérieur.

Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour l'installation de vos fenêtres PVC..


Devis gratuit et sans engagement

Isolation des Combles : vos questions