Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Quelle menuiserie pour vos fenêtres ?

Par L’équipe de rédaction

Publié le 20/07/2014 à 16h41, mis à jour le 25/03/2022 à 12h52

Les fenêtres constituent un élément essentiel à l’isolation d’un logement. Effectivement, 10 à 15 % des pertes de chaleur y sont permises. La majorité des particuliers choisissent alors de renforcer leur vitrage, par exemple en remplaçant du simple vitrage par du double. Cette action permet, en effet, de réduire les pertes de chaleur d’environ 40 %. Cependant, ce n’est pas le seul élément de la fenêtre à surveiller. L’encadrement de la fenêtre, que l’on appelle plus communément menuiserie même s’il utilise parfois d’autres matériaux que le bois (PVC, aluminium…), constitue également un point de déperditions thermiques non négligeable.

Bien choisir ses menuiseries

Le marché français des fenêtres isolantes est conséquent : il est donc facile de s’y perdre. Hormis toutes les sortes de vitrages (double, triple, à isolation renforcée…), les types de menuiseries sont également nombreux.

Le choix des menuiseries est à prendre en compte attentivement car celles-ci constituent actuellement le point faible, en termes d’isolation, d’une fenêtre. Ainsi, il est possible d’habiller ses fenêtres d’une :

 

  • menuiserie bois
  • menuiserie PVC
  • menuiserie aluminium
  • menuiserie mixte (bois-alu)

 

Chacune d’entre elles a des propriétés différentes et des avantages et inconvénients qui lui sont propres. Ainsi, il convient de choisir une menuiserie en fonction de l’état de son logement, de son mode de vie, de ses goûts

De même, il est important de choisir son fabriquant avec attention et d’établir plusieurs devis avant d’acheter des menuiseries. Il est conseillé de se tourner vers des entreprises spécialisées dans les fenêtres qui apporteront plus de garanties notamment grâce à leur savoir-faire. Les groupes Millet et Grégoire s’inscrivent ainsi comme des références dans le domaine en fabriquant des menuiseries sur mesure de très grande qualité.


Le tableau suivant présente les principaux critères des différentes menuiseries et permet donc de mieux les comparer avant de faire son choix.

 

  Menuiserie Alu Menuiserie PVC Menuiserie Bois Menuiserie Mixte (bois-aluminium)
Isolation Les vieilles menuiseries en alu ne permettaient pas une bonne isolation thermique et phonique. Cependant, les nouveaux modèles ont un bon pouvoir isolant (Uf≈ 1,6 W/m².K et Rw=30-35 dB). Très bonne isolation thermique (Uf≈ 1,2 W/m².K) et acoustique (Rw=30-40 dB) Très bon isolant (Uf≈ 1,4 W/m².K et Rw=30-35 dB) Fort pouvoir isolant (Uf≈ 1,4 W/m².K et Rw=35-45 dB)
Entretien Aucun entretien : les fenêtres en aluminium ne rouillent pas. Pas d’entretien à prévoir Nécessite d’être peint ou verni tous les dix ans, en moyenne. Dans cette huisserie, l’aluminium recouvre le bois. Il n’est donc pas nécessaire d’entretenir ce dernier.
Durée de vie L’aluminium est un matériau très solide et rigide. Il résiste aux fortes intempéries et ne rouille pas. Sa durée de vie est de plusieurs dizaines d’années. Le PVC très résistant : il ne se déforme pas. Cependant, il arrive que certaines couleurs passent avec le temps. Il vaut donc mieux privilégier le blanc qui ne jaunit pas. Une fenêtre PVC a une durée de vie moyenne de 30-40 ans. L’inconvénient du bois est qu’il est nécessite d’être entretenu. Il est nécessaire de le vernir tous les dix ans, en moyenne. Si bien entretenue, une huisserie en bois peut durer plusieurs dizaines d’années Le mixte bois-alu est idéal car il combine les pouvoirs isolants du bois (à l’intérieur de la menuiserie) et la résistance de l’aluminium (à l’extérieur), donc nul besoin de restaurer le bois. Une huisserie bois-alu a une durée de vie moyenne d’environ 50 ans.
Prix Moins cher que le bois mais plus coûteux que le PVC. Il faut compter, en moyenne, entre 350 et 600 € pour une fenêtre de taille standard (115 x 100 cm) Le matériau d’encadrement le moins cher du marché. Pour une menuiserie de taille standard, son prix oscille entre 120 et 500 €. Type de montant assez coûteux ; entre 200 et 800 € la fenêtre de taille standard (115 x 100 cm) Solution la plus récente… mais aussi la plus chère
Impact sur l’environnement Matériau recyclable Matériau recyclable et souvent réutilisé pour fabriquer de nouvelles fenêtres Le bois est un matériau 100 % naturel et renouvelable. Cependant, les traitements qui lui sont faits sont, eux, chimiques. Le bois est une ressource naturelle et renouvelable. L’aluminium est, lui, totalement recyclable.
Autres Très léger, idéal pour les baies coulissantes Ne convient pas aux grandes fenêtres de types baie vitrée. L’encadrement en bois peut être restauré : il n’est pas nécessaire de le remplacer en cas de défaut. Les montants sont très fins et laissent donc plus de place à la lumière.

 

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème