Combien coûte une chaudière gaz à condensation murale ?

Sommaire

Le système des chaudières à condensation permet de récupérer la chaleur résiduelle contenue dans les fumées et de l’utiliser pour chauffer l’eau de votre réseau de chauffage.


La chaudière gaz à condensation murale apporte différents avantages : avec des dimensions raisonnables (autour de 740 x 418 x 342mm h*l*p) et légère (entre 25 et 37 kg), elle s’installe facilement et discrètement dans une cuisine ou encore une salle de bain. Elle convient idéalement pour les maisons de petite surface ou les appartements : sa puissance varie entre 6 kW et 39 kW. On peut compter en moyenne une durée de vie de 15 ans.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

deux personnes qui regardent un ordinateur

⚠️ Depuis le 1er janvier 2024, il n'y a plus d'aides pour l'installation d'une chaudière gaz (Prime CEE, MaPrimeRénov’).

Vous pouvez installer une pompe à chaleur pour obtenir jusqu'à 11 000€ d'aides, ou être mis en relation avec nos artisans locaux si vous souhaitez tout de même installer une chaudière gaz ! 

deux personnes qui regardent un ordinateur

Différents types de chaudière murale

La chaudière gaz à condensation murale appartient à une nouvelle génération de chaudière appelée Chaudière à Haute Performance Energétique, plus performante et économique que la chaudière gaz basse température. Elle est économique car implique une consommation de gaz réduite et un fort rendement* proche de 100 %.

 

Les chaudières gaz à condensation murales diffèrent en fonction du service qu’elles offrent et du combustible qu’elles utilisent.

 

La chaudière murale assure aussi bien le chauffage seul (chaudière simple service) que le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire (ECS) en parallèle (appelée aussi chaudière mixte ou chaudière double-service).

 

La chaudière mixte va alors être agrémentée d’un ballon ou d’un préparateur d’eau chaude et peut fonctionner selon trois dispositifs : production à accumulation, à micro-accumulation ou production instantanée, cette dernière impliquant une puissance plus importante.

 

La chaudière gaz à condensation peut être alimentée de deux façons : au gaz naturel ou au gaz propane (GPL). Ces deux combustibles sont moins polluants que le fioul, mais n’appartiennent pas aux énergies renouvelables. Leur combustion dégage du dioxyde de carbone impliquant, lors de l’installation, un raccordement à un conduit en sortie de toit ou en ventouse afin d’évacuer les fumées. De même l’appareil devra être raccordé aux eaux usées pour évacuer les condensats (eau légèrement acide).

*Le rendement énergétique désigne le rapport entre l’énergie nécessaire à un équipement pour fonctionner (l'énergie absorbée) et sa capacité à produire lui-même de l’énergie (l'énergie utile).

👉 En compagnie de Jamy, découvrez les grands avantages de la chaudière gaz à condensation.

 

 

Les différents facteurs influençant le prix

Le prix des chaudières gaz à condensation murales va varier selon de nombreux critères comme la puissance, le système simple ou double service, les dimensions et la capacité de stockage.

 

De plus ces chaudières doivent être entretenues régulièrement et les frais d’entretien, d’environ une centaine d’euros par an, ne doivent pas être négligés dans le budget.

 

Enfin le combustible choisi pour alimenter la chaudière modifiera sensiblement la rentabilité de l’investissement sur le long terme.

schéma fonctionnement chaudière à condensation Effy

Quels prix pour une chaudière gaz à condensation murale ?

Pour installer une chaudière gaz à condensation murale, il faut compter en moyenne 3 617€ pour le matériel TTC et 680€ pour le coût de main d’œuvre TTC donc un prix moyen final TTC de 4 297€.

 

La puissance en kilowatts, liée à la surface à chauffer et au système utilisé, va largement influer sur les prix : on peut compter un prix moyen TTC par m² habitable de 37€ et un prix moyen TTC par kW de 188€.

 

Selon le service dont vous avez besoin, simple ou double, nous estimons que la fonction double peut ajouter, en moyenne, jusqu’à 1000€ sur votre facture.

 

Sur une chaudière murale, le type de production d’ECS peut être instantané, avec un prix moyen de 3 700€, à micro-accumulation, avec un prix moyen de 4 000€ ou encore à accumulation, pour un prix moyen de 5 400€.

 

En matière de combustible et de coût d’utilisation de la chaudière, la consommation de gaz vous coûtera moins cher que pour du fioul, mais plus que pour du bois. Cependant le choix du type de gaz implique deux budgets différents, le propane étant beaucoup plus cher que le gaz naturel notamment en raison de l’absence de concurrence dans l’industrie du propane qui rend les contrats peu compétitifs : Le prix du kWh du gaz naturel est proche de 6 centimes d’euros par kWh tandis que celui du propane est aux alentours de 12 centimes d’euros par kWh.

 

Demandez gratuitement votre devis pour l'installation d'une chaudière gaz à condensation

Quelles aides pour l’installation d’une chaudière gaz à condensation ?

  • Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique :

     

La chaudière gaz à condensation appartient aux travaux éligibles au crédit d’impôt en tant que chaudière à haute performance énergétique individuelle ou collective, sous certaines conditions d’éligibilité.

 

Si la puissance est inférieure ou égale à 70 kW, l’efficacité énergétique saisonnière doit être supérieure ou égale 90 %.

 

Si la puissance est supérieure 70 kW, l’efficacité utile mesurée à 100 % de la puissance thermique nominale doit être supérieure ou égale à 87 % et l’efficacité utile mesurée à 30 % de la puissance thermique nominale doit être supérieure ou égale 95,5 %.

 

  • Autres aides et subventions :

     

D’autres aides peuvent vous être accordées pour amortir l’investissement d’une chaudière gaz à condensation comme les aides de l’Anah ou encore l’éco-prêt à taux zéro. De plus la chaudière à haute performance énergétique est soumise à la TVA à taux réduit de 5,5%.

 

Vérifiez votre éligibilité aux différentes aides et subventions pour vos travaux

526 € / an

C’est le montant des économies réalisables grâce à l'installation d'une chaudière gaz à condensation dans un logement.

Exemple de rénovation globale dans le Loiret (45)

 

Contexte : en 2024, l'audit énergétique effectué chez nos clients de revenu supérieur révèle que leur maison est de classe F (passoire thermique). Nos clients souhaitent donc faire des travaux afin de réduire le montant de leurs factures d'énergie et d'améliorer leur confort. Nous les avons accompagnés dans leur projet de rénovation globale et voici ce qu'il s'est passé :

 

Travaux effectués 
Installation pompe à chaleur air-air11 380 €
Installation chauffe-eau thermodynamique5 680 €
Isolation murs par l'extérieur37 780 €
  

 

Montant des travaux

 

54 840 €

Montant des aides - 24 678 €
Reste à payer 30 162 €*
 *soit une prise en charge à hauteur de 45% par les aides financières

 

Gain énergétique

77%
• Passage de la classe F à la classe B
• Retour sur investissement en 1 an
Note F à B