Personne tenant deux micros

Guide d’entretien du poêle à bois

Par L’équipe de rédaction

Le 22 octobre 2017

Pour un fonctionnement optimal, le poêle à bois doit faire l’objet d’une surveillance et d’un entretien rigoureux. Vous pouvez vous-même vous occuper de l’entretien régulier du poêle, mais l’entretien annuel doit, lui, être fait par un professionnel qualifié.

Pourquoi entretenir son poêle à bois ?

Si vous n’entretenez pas et ne faites pas faire le ramonage obligatoire de votre poêle à bois, cela peut altérer son fonctionnement et même comporter des risques. En effet, avec le temps et les utilisations, une accumulation de bistre peut se faire dans le conduit de cheminée, pouvant potentiellement provoquer un début d’incendie.

Le poêle à bois fait partie de la liste de travaux d’amélioration énergétique éligibles aux aides et subventions de l’État.

Le bistre est une accumulation de déchets de combustion formant un résidu solide, semblable à du goudron. Il obstrue le conduit et les parois du poêle à bois lorsque la combustion des bûches ou des granulés n’est pas bonne (un bois trop humide, une mauvaise arrivée et sortie d’air). Ce problème survient lorsque le poêle est mal entretenu.

L’entretien et le ramonage obligatoires

Tous les poêles à bois, à bûches ou à granulés de bois, doivent faire l’objet d’un entretien annuel réalisé par un professionnel. Celui-ci viendra faire la vérification complète de l’appareil de chauffage pour contrôler son fonctionnement et en effectuer le nettoyage. Cet entretien est obligatoire une fois par an, facture à l’appui.

 

En plus de l’entretien annuel, il faut également faire réaliser le ramonage du poêle à bois deux fois par an, dont une fois pendant sa période de fonctionnement. L’entreprise effectuera le nettoyage du conduit d’évacuation des fumées. Il est conseillé de passer un contrat d’entretien avec l’entreprise qui vous a vendu et installé le poêle à bois. Cela vous donne l’assurance que le professionnel connait bien sa mission et l’appareil qu’il entretient.

L’entretien et le nettoyage au quotidien

Vous pouvez vous-même vous occuper du nettoyage de votre poêle à bois pour assurer une qualité de combustion et de chauffe optimales. Pendant sa période d’utilisation, veuillez à bien vider le bac à cendres chaque semaine et à nettoyer les parois intérieures et extérieures du poêle.

👉 Le saviez-vous ?

Vous pouvez demander un devis pour un poêle à bois directement en ligne. Consultez également les meilleures solutions de chauffage en faisant une simulation gratuite.

Je demande mon devis

Demande gratuite et sans engagement

Si vous le pouvez, vérifiez que l’air arrive correctement dans l’habitacle du poêle et nettoyez au mieux l’arrivée d’air si ce n’est pas le cas. Enfin, pour éviter d’abîmer et d’obstruer trop l’appareil, privilégiez un maximum le bois bien sec et de bonne qualité. La durée de vie du poêle à bois n’en sera que plus longue !

    L’équipe de rédaction

    Plus d’articles sur ce thème