Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
La ventilation solaire peut-elle être installée dans votre habitation ?
La ventilation double flux est-elle adaptée à votre situation ?

Tout savoir sur la ventilation solaire

À la fois écologique et économique, une ventilation solaire bénéficiant de conditions de fonctionnement optimales remplit les mêmes missions qu’une ventilation électrique classique. Utilisant une énergie renouvelable, elle vous permet de réaliser des économies conséquentes tout en limitant l’humidité, les mauvaises odeurs et les moisissures dans votre logement.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

La ventilation solaire : comment ça marche ?

Les systèmes de ventilation solaire fonctionnent comme les ventilations et les aérateurs traditionnels. À l’aide d’une hélice mise en rotation par un moteur, il amène de l’air frais et évacue les odeurs et l’humidité d’une pièce.

L’alimentation du mécanisme d'une ventilation solaire ne nécessite aucun raccord à l’électricité puisque l’énergie est fournie par un panneau photovoltaïque. Le ventilateur se met en marche dès que le panneau solaire est illuminé et se coupe quand la luminosité baisse. Certains modèles sont quant à eux équipés de batteries qui stockent l'électricité pour la restituer en continu ou à la demande.

Autrefois réservée aux camping-cars et aux caravanes dont le volume à ventiler est peu élevé, la ventilation solaire autonome s’est peu à peu invitée dans nos maisons. D’abord dans les résidences secondaires avec de faibles besoins d’extraction de l’humidité, puis dans les habitations principales grâce à des technologies de plus en plus performantes.

270 € / an Simulation rapide

C’est le montant moyen des économies réalisées grâce à l’installation d'une VMC Double Flux dans un logement.

Les différents types de ventilation solaire

Il existe plusieurs systèmes de ventilation solaire :

  • Les ventilateurs solaires qui brassent simplement l'air de la pièce dans laquelle ils sont installés.
  • Les aérateurs-extracteurs solaires qui rejettent l’air du volume ventilé vers l’extérieur. C'est le modèle idéal pour rafraîchir, évacuer la condensation dans les lieux humides et réduire les odeurs générées par la cuisine ou les moisissures. Ce type de ventilation autonome se rapproche du fonctionnement d’une VMC classique.
  • Les aérateurs-infiltrants qui puisent l'air à l'extérieur pour l'insuffler dans le bâtiment. Ce système apporte de l'air frais dans les volumes confinés. Il est préférable de le coupler à un extracteur afin de favoriser une circulation optimale de l'air. Certains modèles d’aérateurs sont réversibles et assurent l’extraction comme l’insufflation d’air.

La pose

L’installation d’un système de ventilation tournant à l’énergie solaire est simple. Le type de pose diffère selon l'utilisation que vous en faites. Les ventilateurs et les aérateurs fixes se placent au plafond ou sur un mur. Ils sont reliés à un panneau photovoltaïque extérieur, installé à l’endroit bénéficiant du meilleur ensoleillement. Les ventilateurs solaires portatifs s’utilisent comme un ventilateur à poser classique et sont alimentés par un panneau solaire mobile exposé au soleil.

Les performances techniques

La durée d'utilisation possible dépend du modèle choisi. Elle est définie par la puissance des capteurs solaires et la capacité de l’éventuelle batterie de stockage. Les systèmes sans batterie ne marchent que lorsque le panneau est exposé au soleil. Ceux qui en sont dotés peuvent quant à eux fonctionner en continu.

Le débit d'air du ventilateur découle directement de son diamètre. Les petites bouches ont un flux d’air de moins de 20 m³/h. Les plus gros calibres atteignent les 160 m³/h.

la ventilation solaire

Avantages et inconvénients

La ventilation solaire a plusieurs avantages :

  • C’est un produit écologique alimenté par une énergie renouvelable, propre et gratuite.
  • Elle possède un fonctionnement naturellement cyclique. Elle se met en marche au lever du jour et s’arrête automatiquement à la tombée de la nuit.
  • Dans les maisons inhabitées pendant de longues périodes, elle permet de limiter les dégâts occasionnés par l’humidité tout en coupant l'électricité.
  • En conditions de marche optimales, elle est aussi efficace qu’une ventilation classique pour éliminer les mauvaises odeurs, évacuer l’humidité et empêcher le développement des moisissures.
  • Son installation est simple, rapide et l’appareil est peu encombrant.

Mais elle a aussi quelques inconvénients :

  • Elle entraîne l’installation, parfois onéreuse, d’un panneau solaire individuel.
  • Pour une utilisation en continu, il est nécessaire d’installer un panneau solaire de grande dimension pour capter le maximum d’énergie.
  • Le rendement d’un panneau photovoltaïque varie selon son taux d’ensoleillement et diminue au fil du temps. Cette solution de ventilation n’est donc pas adaptée dans les régions peu ensoleillées.

Ventilation solaire : quel budget ?

Dans le commerce, et sur internet en particulier, vous trouverez facilement des kits de ventilation solaire autonome complets comprenant :

  • la bouche d’aération,
  • le panneau solaire,
  • un interrupteur de contrôle,
  • éventuellement une batterie de stockage.

Les kits de ventilation solaire mobiles ont un coût moyen de 50 € à 60 €. Le prix d’un kit de ventilation solaire autonome fixe se situe entre 50 € et 120 € pour les modèles simples, et entre 140 € et 200 € pour les ensembles avec batterie.

Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Ventilation Double Flux : vos questions