Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Comment bien choisir les entrées d’air pour une bonne aération ?

Par L’équipe de rédaction

La VMC double flux permet de réduire jusqu’à 90 % les pertes de chaleur liées au renouvellement d’air et ce pour un prix abordable. Ce système permet ainsi de réduire considérablement vos factures de chauffage. La ventilation double flux s’inscrit donc comme une solution performante et rapidement rentable.

Calculez grâce au simulateur de Quelle Energie, quel pourrait-être le montant des économies sur votre facture énergétique.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Pourquoi est-il important de bien aérer et ventiler son logement ?

Bien qu’elle soit responsable de 20% des pertes thermiques dans votre logement, l’aération est fondamentale. Elle est nécessaire pour renouveler l’air, garder une atmosphère saine et limiter l’humidité, responsable du développement de bactéries et de moisissures.

Où placer les entrées d’air ?

Si vous possédez une VMC simple flux ou bien une ventilation naturelle, il est nécessaire d’installer au moins une ouverture dans chacune des pièces suivantes : salon, salle à manger et chambres pour faire entrer de l’air neuf. Par contre, il ne faut pas en placer dans les pièces humides comme la salle de bain, les WC et la cuisine dans lesquelles il faut au contraire extraire l’air vicié. Dans ces trois pièces, c’est la VMC qui extrait cet air humide et chaud.

 

Dans le cas des VMC double flux, il n’est pas nécessaire d’installer des réglettes d’entrées d’air. En effet, l’air entre depuis le toit de la maison, il est ensuite réchauffé dans un échangeur à l’aide des calories de l’air vicié extrait des pièces humides.

 

A noter également que pour obtenir une circulation d’air suffisante dans toute la maison, il faut un espace suffisant au bas des portes, environ 2 cm pour une porte avec un seul battant.

Est-ce que suffisamment d’air rentre dans ma maison pour remplacer l’air extrait par la VMC ?

Il existe une réglementation sur les débits d’air entrants et sortants d’une maison. A savoir, il faut que la somme des débits entrants soit au moins égale à la somme des débits sortants. Si vous possédez une VMC simple flux, il faut donc que la somme des débits d’air entrants au-dessus de vos fenêtres soit égale au débit d’air extrait par la VMC.

Quels sont les types d’ouvertures possibles et comment les installer ?

Les entrées d’air sont situées au-dessus des menuiseries des fenêtres ou sur le coffre d’un volet roulant. Les réglettes comportent deux parties : un régulateur à l’intérieur et un déflecteur à l’extérieur, plus résistants aux intempéries et aux UV. La dimension des réglettes varie selon les modèles, le plus courant étant une longueur proche de 30 à 40 cm.

 

Le débit d’air varie généralement de 6 à 45 m3/h. Il existe des modèles autoréglables, permettant d’ajuster le débit d’air en fonction de la pression et des modèles hygroréglables qui s’adaptent à l’humidité de la pièce. Dans le cas d’une VMC simple flux, on parle de VMC Hygro A lorsque les entrées d’air sont autoréglables et de VMC Hygro B lorsque les entrées d’air sont hygroréglables.

270 € / an

C’est le montant moyen des économies réalisées grâce à l'installation d'une VMC double flux dans un logement.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction