Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Caractéristiques du
poêle à granulés de bois
Le poêle à granulés de bois est-il adapté à votre situation ?

Poêle à granulés de bois : Technique

Les Poêles à granulés de bois labellisés Flamme Verte garantissent un rendement minimum de 80 %, qui peut monter à plus de 90 % pour les Poêles de masse.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Crédit d'impôt 2018

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% pour installer un Poêle à Granulés de Bois.

Consulter la fiche explicative sur le crédit d'impôt 2016 pour le poêle à granulés de bois

Le rendement

Les Poêles à granulés de bois offrent de manière générale un très bon rendement thermique. Celui-ci est en moyenne compris entre 85 et 95 %. Il faut cependant distinguer le poêle classique du poêle de masse. En effet, ce dernier se sert de l’inertie thermique d’un matériau connu pour ses propriétés radiatives pour maximiser son rendement. Il bénéficie donc du rendement le plus élevé (plus de 90 %).

Les caractéristiques

caractéristiques techniques du poêle à granulés de bois

Le Poêle à granulés de bois bénéficie d’une autonomie de 12 à 72h en fonction des modèles et de la capacité du réservoir pour stocker les granulés de bois (ou pellets). La puissance d’un tel appareil est comprise en général entre 3 et 20 kW, ce qui est largement suffisant pour un chauffage d’appoint.
Demander un devis pour un poêle à granulés de bois

Estimer vos économies de chauffage

A quelles économies pouvez-vous prétendre en installant un Poêle à granulés de bois dans votre habitation ? Pour le savoir, utilisez le simulateur gratuit Quelle Energie qui vous donnera une estimation chiffrée basée sur votre consommation énergétique actuelle.
Simulation gratuite poêle à granulés de bois

Les différentes familles de poêles à bois

Sous le terme générique de poêle à bois, se cachent en fait des caractéristiques bien différentes. Voici quelques familles de poêles à bois :

  • Poêle à convection naturelle - Petite Surface
    Il s'agit d'un système qui accumule la chaleur produite et la réinjecte ensuite dans l’air de manière naturelle. Son silence est son principal atout : il ne possède pas de ventilateur de diffusion de chaleur comme c'est le cas pour les modèles les plus évolués. En revanche, la restitution de la chaleur n’est pas uniforme. Le temps de chauffe est long et les problèmes de surchauffe à côté du poêle dus au rayonnement sont fréquents.


  • Poêle ventilé - Moyenne Surface
    Ce poêle à bois est muni d’un ventilateur qui a pour but de mettre en mouvement le flux d’air, ce qui permet une meilleure répartition de la chaleur dans la pièce. Néanmoins, c'est un système bruyant puisque le ventilateur tourne à pleine puissance. Il nécessite également d'avoir à proximité du poêle une prise électrique pour pouvoir brancher le ventilateur.


751 € / an Simulation rapide

C’est le montant des économies réalisables grâce à l’installation d’un poêle à granulés de bois dans un logement.

  • Poêle canalisable - Grande Surface
    Ce système est plus évolué que les autres. Par conséquent, il a une capacité de chauffe plus importante. Un second ventilateur est ajouté au poêle afin de souffler, via des gaines, de l’air chauffé dans les pièces éloignées du poêle. C'est un poêle très économique car il est possible de se passer entièrement de chauffage principal. Cette fonctionnalité est particulièrement adaptée aux moyennes surfaces et bien isolées. Par contre, le bruit est supérieur au poêle ventilé et les travaux d’installation plus importants (perçage des murs, dissimulation des gaines...)


  • Poêle hydraulique - Toute Surface
    Ce poêle à bois est relié au système de chauffage central, ce qui permet de profiter des calories gratuites produites lors de sa mise en fonctionnement. Derrière le brûleur, une réserve d’eau se réchauffe en même temps que l’air de la pièce. Cette eau chaude échange ses calories avec le réseau de chauffage. Ce dispositif permet d’économiser du combustible pour le chauffage de l'habitation. Son atout est donc sa double fonction : chauffer la pièce en chauffant l’air et chauffer le reste du logement en alimentant les radiateurs en eau chaude.


  • Poêle de masse - Grande Surface
    C'est un « gros » poêle à bûches qui pèse entre 500 et 2 000 Kg ! Cette particularité lui permet de stocker une importante quantité de chaleur. Celle-ci est restituée au logement sous forme de rayonnement. C'est la raison pour laquelle, l'habitation est souvent pensée et conçue autour du poêle de masse. Surtout qu'il n’est pas déplaçable. Bien situé, c'est-à-dire au milieu de la maison ou de l'appartement, il permet seul de la chauffer entièrement.


  • Poêle à bûches - Moyenne Surface
    Le poêle à bûches est le système le plus connu. Son fonctionnement est très simple : il restitue la chaleur émise lors de la combustion de bûches. En revanche, les bûches sont un combustible non maîtrisable qui, une fois allumées, doivent brûler entièrement. Il libère donc une grande quantité d’énergie qui parfois peut entraîner un inconfort dû à la surchauffe de la pièce où est installé le poêle.

Poêle à granulés de bois : vos questions