Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Le plancher chauffant basse température peut-il être installé chez vous ?
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Tout savoir sur le plancher chauffant basse température

Le plancher chauffant basse température procure un grand confort avec des factures énergétiques réduites. L’air ambiant est plus sain. La température peut être modulée selon les pièces. Cet équipement est totalement compatible avec les énergies renouvelables et les chaudières à condensation.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Qu’est-ce le plancher chauffant basse température

Le plancher chauffant basse température (PCBT) est un système de chauffage par le sol qui utilise une eau chauffée à une température comprise entre 20 et 45°C. La chaleur se diffuse dans le logement par la dalle de sol et remonte par les murs. La température du plancher ne doit pas dépasser 28°, ce qui évite les problèmes de jambes lourdes qui pouvaient exister avec les planchers chauffants d’ancienne génération. Le confort ressenti est tellement agréable qu’il est souvent possible d’abaisser la température de 2° par rapport à un chauffage classique, ce qui suffit à économiser 14 % sur les factures énergétiques. Le plancher chauffant basse température peut être alimenté par tout type d’énergie : gaz, électrique, bois, fioul. Cet équipement convient particulièrement bien à l’utilisation des énergies renouvelables telles que le solaire ou la géothermie. Le plancher chauffant permet de gagner de la place dans les pièces de petite superficie puisque l’installation est totalement invisible.

Installation, différents types

Certains systèmes de plancher chauffant basse température sont réversibles et peuvent produire de la fraicheur en été. On parle alors de PCRBT (plancher chauffant rafraichissant basse température).

Un plancher chauffant basse température fonctionnant à l’eau chaude est constitué de plusieurs couches :

  • dalle en béton ;
  • plaques d’isolant ;
  • treillis métalliques ou dalles de polystyrène pour soutenir les tuyaux
  • réseau de tubes en polyéthylène ou cuivre ;
  • chape en béton d'enrobage, mortier de scellement ou chape fluide ;
  • revêtement de sol.

Un plancher chauffant électrique fonctionne à l’aide d’un câble chauffant. Les planchers chauffants à détente directe utilisent un liquide frigorigène.
Un réseau collecteur distribue l’eau dans chaque pièce en fonction des besoins. Plus la température de l’eau circulant dans le circuit est basse, plus le plancher offre de bonnes performances. Le gain peut être de 10 % en abaissant la température de l’eau de 5 %.
Un plancher chauffant représente un investissement d’avenir car la basse température va devenir la norme. De plus, les systèmes actuels sont évolutifs et pourront être améliorés par des dispositifs de gestion électroniques.

le plancher chauffant basse température

Avantages et inconvénients

Les avantages d’un plancher chauffant basse température sont nombreux :

  • chauffage doux et homogène ;
  • factures énergétiques réduites ;
  • régulation de la température possible pour chaque pièce ;
  • meilleur confort respiratoire car l'air ambiant n'est pas brassé ;
  • compatibilité avec les chaudières à condensation ou les pompes à chaleur.


Le principal inconvénient d’un plancher chauffant est qu’il peut nécessiter des travaux lourds lors de la pose. Ce type d’installation est donc plutôt réservé aux constructions neuves ou aux logements anciens non occupés durant leur rénovation. La surélévation du sol conduit quelquefois à revoir la hauteur des portes ou des plinthes. Certains revêtements de sol sont à éviter comme les planchers en bois massif ou les moquettes épaisses. Le plancher chauffant basse température convient mieux aux logements habités en permanence car ce mode de chauffage est peu réactif et la montée en température est relativement lente.

Prix du plancher chauffant basse température

Le prix moyen d’un plancher chauffant électrique est de 40 € à 50 €/m². Pour un système à eau chaude, il faut compter entre 70 € et 100 €/m².
Le plancher chauffant en lui-même n’est pas éligible aux aides à la rénovation énergétique telles que le crédit d’impôt ou la prime énergie, mais certaines parties de l’installation le sont : chaudière basse température ou à condensation, pompe à chaleur, captage de géothermie, certains panneaux solaires. Il faut dans tous les cas que l’installation soit réalisée par un professionnel certifié RGE. La marque de qualité Certitherm garantit le respect des règles de pose, condition indispensable pour les performances et l'efficacité du système.

Chaudière gaz à condensation : vos questions