Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Les différents types de toiture
L'isolation de votre toiture doit-elle être renforcée ?

Isolation de la toiture : Les différents types

On distingue principalement 3 formes de toiture, la toiture en pente (la plus courante), la toiture plate et la toiture arrondie (plus rare). Chaque forme de toiture peut avoir plusieurs types de couverture (ardoise, tuile, métal, bois, béton, etc.). Ce qui implique des compétences et coûts très variés pour la pose. Dans tous les cas, il est toujours conseillé de recourir aux services d’un artisan confirmé, de préférence certifié RGE pour l’installation de votre toiture.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Crédit d'impôt 2017

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% pour l'isolation de la toiture.

Consulter la fiche explicative sur le crédit d'impôt 2016 pour l'isolation de la toiture

Les toitures en pente

Il existe plusieurs types de toiture en pente, parmi lesquels :

La toiture monopente à versant unique : Utilisée dans certaines régions montagneuses elle évite que la neige ne s'accumule. Elle permet de l'évacuer plus facilement et évite que le poids endommage la structure. Ce type de toiture généralement recouverte d'ardoises, présente une esthétique originale. Pour garantir l'isolation et le bon écoulement des eaux pluviales sur cette pente unique, un calcul précis est indispensable.

La toiture à 2 pans : C'est la forme la plus simple et la plus courante. Elle offre une surface sous les combles beaucoup plus importante. Elle peut être livrée en kit avec en conséquence un coût moindre. On peut toutefois lui reprocher son manque d'originalité.

La toiture à 4 pans : Elle présente 4 pentes égales qui se rejoignent au niveau de la faîtière du bâti.

La toiture à 2 pans en croupe : Très utilisée sur les maisons bourgeoises pour son élégance, son aspect original et moderne, cette toiture protège bien les façades latérales des écoulements pluvieux. Les croupes (avancées de toiture à pans coupé triangulaires), sont placées sur les deux longueurs de la toiture. Cette forme de toiture exige cependant une charpente complexe et entraîne un coût élevé.

La toiture à coyaux: Aussi appelée toiture à comble retroussé, la toiture à coyaux présente une esthétique rustique par l'adoucissement de la pente en bas des versants. La partie basse est moins inclinée que la partie haute. Elle facilite l'écoulement des eaux de pluie et préserve la maçonnerie.

La toiture à 2 pans avec lignes de bris ou comble à Mansart : Chaque versant de la toiture est formé par 2 pans aux inclinaisons différentes. L'arrête où se rejoignent les deux pans est appelée ligne de bris. Cette toiture permet d'optimiser l'occupation des combles mais présente un coût plus élevé.

La toiture en T ou en L : Il s'agit d'une double toiture pour deux bâtis accolés. Cette structure nécessite que la jonction entre les deux pans (noue) soit parfaitement réalisée.

L'isolation de la toiture est-elle adaptée à votre situation ? Faites le test !

La toiture plate

Comme son nom l'indique, la toiture plate ne présente aucune pente ce qui permet d'aménager une terrasse ou un espace végétalisé. Un seul pan la compose, il ne s'agit pas véritablement d'une charpente mais plutôt d'un support.

La toiture plate est composée :

  • D'un revêtement étanche
  • D'un écran protégeant l'isolant de l'humidité (pare-vapeur)
  • D'un isolant thermique
  • Éventuellement d'une membrane recouvrant l'isolant. Lorsque ce dernier est pris en sandwich entre le pare-vapeur en dessous et la membrane au-dessus, on parle alors de toiture chaude.
  • D'ouvertures pour aérer et faire rentrer la lumière

Un toit végétal permet de renforcer l'isolation naturelle. Cette toiture présente une esthétique résolument moderne mais exige une gestion parfaite de l'écoulement des eaux de pluie pour éviter les risques d'infiltration.

La toiture arrondie

Encore peu répandue mais de plus en plus appréciée, ce type de toiture au design novateur et aux formes douces optimise les combles et offre un côté original et esthétique. L'isolation est aussi bien meilleure. La couverture peut être en zinc, en tuiles, en bois... et s'adapte à la forme arrondie. Les matériaux les plus utilisés sont surtout le zinc et la tôle.

La toiture arrondie autorise un large choix de formes, dont les principales sont :

  • Le dôme
  • La courbure simple
  • La courbure double
  • La tourelle

La toiture arrondie est idéale pour les personnes souhaitant exprimer leur créativité. Très prisée par les écologistes, cette toiture permet de récupérer l'eau de pluie très facilement par l'installation de gouttières tout autour du toit et de tuyaux de descentes.

Prix moyen de l'installation et des revêtements de toiture

Le prix des revêtements de toiture sont fonction des matériaux. On compte environ un prix moyen, pose incluse de :