Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
L'isolation thermique de votre maison en bois est-elle suffisante ?
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Comment bien isoler une maison à ossature bois

Pour des raisons écologiques, esthétiques ou énergétiques, de plus en plus de personnes optent pour une maison à ossature bois. Ces dernières représentent actuellement environ un cinquième des constructions. Les MOB bénéficient d'avantages liés à la protection de la nature, sont à la fois légères et relativement simples à mettre en œuvre. Elles offrent en outre un visuel attractif et une intégration optimale dans tous les types d'environnements. Mais quelles performances peut-on espérer en termes d'isolation ? Comment obtenir une maison dite "passive" ? Focus sur l'isolation thermique des MOB.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Quelle isolation thermique adopter pour une maison à ossature bois ?

La première donnée à considérer est le coefficient de résistance thermique, noté R. plus celui-ci est élevé, meilleures sont les performances du matériau. Dans tous les cas, une isolation thermique efficace en hiver contre le froid le sera aussi en été contre les fortes chaleurs.

Il existe deux grandes catégories de matériaux : les isolants traditionnels et les écologiques. Parmi les premiers, citons notamment :

  • la laine de verre,
  • la laine de roche,
  • le PSE,
  • etc.

Pour ce qui est des matériaux naturels, plus adaptés à une construction par définition écologique, on peut opter pour :

  • la ouate de cellulose,
  • la laine de bois,
  • le chanvre,
  • la paille...

En employant des isolants à haute performance thermique, on peut aboutir à une maison passive, c'est-à-dire dont la consommation énergétique est très faible. Dans les cas extrêmes, on peut même obtenir une maison à énergie positive, c'est-à-dire qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Ceci s'explique par le fait qu'à épaisseur de mur équivalente, une maison en bois est mieux isolée : l'insertion des isolants entre les chevrons autorise jusqu'à 3 fois plus d'épaisseur que dans une maison classique.

Concernant la mise en œuvre, trois possibilités s'offrent à vous :

  • L'isolation par l'intérieur : l'épaisseur de la structure, variant entre 120 et 145 mm, permet l'installation d'une bonne couche d'isolant sans empiéter sur l'espace intérieur.
  • Autre solution : ajouter un enduit mince ou un bardage sur la surface externe du bâtiment. C'est l'isolation par l'extérieur.
  • Une combinaison des deux techniques est également possible. C’est ce l’on appelle l’isolation répartie.

Ajoutons enfin que le bois en lui-même possède déjà des qualités isolantes intéressantes.

Offre exceptionnelle : Isolez vos combles perdus à partir de 1 €


Le Pacte Energie Solidarité propose un programme d’isolation des combles à partir de 1 € pour les particuliers ayant des combles perdus. Testez votre éligibilité à ce programme validé par le ministère de l’Ecologie et du Développement durable.
Testez votre éligibilité !

Avantages et inconvénients des différents types d'isolants

Les isolants classiques, dits synthétiques, dont le plus célèbre reste la laine de verre, ont pour principal avantage leur faible coût d'achat. En revanche, ils sont néfastes pour la santé - notamment lors de la pose - et leur impact environnemental peut être très important. Quant aux matériaux naturels - cellulose, bois, chanvre -, ils ont pour eux une innocuité parfaite et le respect de l'environnement. Leur inconvénient réside dans leur prix de revient, qui peut être 3 fois supérieur à celui d'un isolant traditionnel. Cependant, la majorité des constructeurs de maisons à ossature bois considèrent comme une démarche cohérente d'employer des matériaux naturels pour l'isolation de leur habitation.

Côté mise en œuvre, la pose de l’isolant doit respecter les prescriptions du DTU 31.2 concernant la construction de maisons et bâtiments à ossature bois, ou celles d’un avis technique suivant le choix des matériaux employés.

l'isolation thermique d'une MOB

Quelques données complémentaires à prendre en compte

En dehors du choix du matériau proprement dit, il convient de réfléchir à la pérennité de l'isolation et de l'habitation elle-même. Or, le plus grand ennemi des matériaux de construction quels qu'ils soient est l'humidité. La condensation issue de la respiration humaine se chiffre à plusieurs litres par jour pour une famille moyenne. Pour éviter les dégâts liés à l'humidité, il convient de prévoir :

  • un pare-vapeur sur les murs en plus de l'isolant,
  • un écran hautement perméable à la vapeur d’eau en toiture,
  • un système de ventilation adapté et performant (type VMC)

Quel prix envisager pour l'isolation thermique de votre maison à ossature bois ?

Suivant le matériau choisi et selon que vous posez vous-même votre isolant ou que vous faites appel à un professionnel pour le faire, le coût de l'isolation de votre MOB peut varier considérablement. Rien ne vaut la demande de devis pour vous faire une idée. Cependant, sachez qu'il vous faudra compter entre 15 et 30 € par mètre carré pour une isolation efficace. Cependant, certaines prestations ouvrent droit à des aides : renseignez-vous.

Offre exceptionnelle : Isolez vos combles perdus à partir de 1 €


Le Pacte Energie Solidarité propose un programme d’isolation des combles à partir de 1 € pour les particuliers ayant des combles perdus. Testez votre éligibilité à ce programme validé par le ministère de l’Ecologie et du Développement durable.
Testez votre éligibilité !

Isolation des Combles : vos questions