Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Prix d’un conduit de cheminée
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Quel prix pour un conduit de cheminée ?

Une grande partie des systèmes de chauffage nécessite un conduit de cheminée pour fonctionner. En cas de remplacement d’un appareil de chauffage et selon la situation, il faudra soit rénover le conduit existant, soit créer un conduit neuf. Découvrez le coût des travaux d’installation et d’entretien de cet équipement essentiel.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Quel conduit de cheminée choisir avec votre système de chauffage ?

Tous les systèmes de chauffage fonctionnant par combustion doivent être associés à un conduit de cheminée pour évacuer les fumées produites vers l’extérieur. Les appareils de chauffage concernés sont les chaudières à gaz, fioul ou bois, les poêles à bois, les cheminées et les inserts.

Un conduit de cheminée est composé de 3 éléments :

  • Le conduit de raccordement
  • Le conduit de fumées
  • La sortie de toit

Le conduit de raccordement est directement associé à la buse de sortie de l’appareil de chauffage et s’arrête au niveau du plafond. C’est à cet endroit que démarre le conduit de fumées qui relie le conduit de raccordement à la sortie de toit, souvent en traversant les combles.

Certains appareils de chauffage dits « étanches » sont désormais installés avec une évacuation de fumées en ventouse. Ce conduit 2 en 1 permet à la fois d’évacuer les fumées et de faire entrer l’air neuf pour la combustion. Il a également l’avantage de pouvoir être installé en façade et pas obligatoirement sur le toit.

Trouvez des artisans locaux et qualifiés pour vos travaux de chauffage

Les facteurs influant sur le prix d’un conduit de cheminée

Le premier élément déterminant pour le prix d’un conduit de cheminée est l’état existant : un conduit est-il déjà présent ? Si oui, est-il compatible avec le nouveau système de chauffage ?

Pour la construction d’un logement neuf, la question ne se pose pas puisque le conduit devra systématiquement être créé. En revanche, lors d’une rénovation, il arrive qu’un conduit soit déjà installé mais il n’est pas toujours aux normes, surtout s’il n’a pas été utilisé depuis longtemps. Dans ce cas, il faudra faire quelques travaux pour le remettre en état de fonctionner et pour le rendre compatible avec un équipement de chauffage récent. Il s’agit bien souvent d’un tubage du conduit, qui consiste à installer un tube, souvent en inox, à l’intérieur du conduit maçonné. Le tubage rend le conduit étanche et résistant à la condensation qui peut avoir lieu dans le tube.

La nature des travaux de fumisterie à réaliser est donc la principale source de variation du coût mais ce dernier dépend également des dimensions du conduit (longueur, section) ainsi que de son matériau et du type d’appareil raccordé. Enfin, la difficulté des travaux influencera le montant de la facture : perçage de parois, isolation du conduit, éloignement par rapport aux matériaux inflammables (isolant dans les combles par exemple), installation de coudes et dévoiements, etc…

Découvrez le prix de votre futur système de chauffage

Le prix d’un conduit de cheminée

Le tubage d’un conduit de cheminée existant coûte en moyenne entre 60€ et 100€ par mètre linéaire de tube pour le matériel et entre 200€ et 400€ TTC pour la main d’œuvre.

Pour un conduit déjà en place et ne nécessitant pas d’être tubé, sachez qu’un ramonage doit être effectué si le conduit n’a pas été utilisé depuis quelques temps. Un professionnel facturera entre 40€ et 80€ pour ramoner le conduit de cheminée. Une fois l’appareil de chauffage installé et fonctionnel, le ramonage doit être réalisé 2 fois par an afin de prévenir tout risque de départ de feu dans le conduit. Ceci est valable pour les chaudières quel que soit le combustible ainsi que pour les poêles à bois et les inserts à bois.

Lorsque le conduit doit être créé, les travaux sont un peu plus coûteux. Comptez entre 1000€ et 3000€ TTC pour le matériel et sa pose.

Les travaux de fumisterie ne doivent pas être pris à la légère car ils garantissent la sécurité de votre installation ainsi que ses performances. Un conduit mal réalisé peut nuire au tirage et par conséquent au rendement du système de chauffage. Un conduit de cheminée bien entretenu sera au contraire garant du bon fonctionnement de l’appareil en toute sécurité et avec des consommations énergétiques maitrisées.

Sachez que pour l’installation de l’un des appareils à combustion suivants, vous pourrez bénéficier du Crédit d’Impôt Transition Énergétique ainsi que de la Prime Énergie :

  • Chaudière à condensation gaz
  • Chaudière à condensation fioul
  • Chaudière à bois
  • Insert cheminée
  • Poêle à bûches ou à granulés

Testez votre éligibilité aux aides pour financer vos travaux de chauffage

751 € / an Simulation rapide

C’est le montant des économies réalisables grâce à l'installation d'une insert cheminée dans un logement.

Insert cheminée : vos questions