Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Le chauffe-eau horizontal mural est-il adapté à votre situation ?
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Tout savoir sur le chauffe-eau horizontal mural

Les chauffe-eaux sont indispensables dans quasiment tous les locaux occupés, qu'il s'agisse de lieux de résidence ou de bâtiments tertiaires. Le chauffe-eau existe sous plusieurs formes et modèles, parmi lesquels; le chauffe-eau horizontal. Comme son nom l'indique, ce dispositif se place à l'horizontal, accroché à un mur (on parle alors de chauffe-eau horizontal mural), ou posé au sol.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Vertical ou horizontal, quel chauffe-eau choisir ?

Le chauffe-eau horizontal et le chauffe-eau vertical se différencient sur plusieurs niveaux :

  • Au niveau de l'encombrement : le chauffe-eau horizontal, de par sa forme, est généralement plus encombrant. Cependant s'il est électrique il peut être rangé dans un placard, en hauteur, ou même sous des combles. Il convient également mieux, si vous ne disposez pas d'une hauteur sous plafond suffisante.
  • Au niveau de la performance : à caractéristiques (puissance, options, marque, etc.) similaires, le chauffe-eau vertical est en règle générale plus performant. Il est plus rapide pour porter l'eau à la température désirée. Il est couramment admis que, pour pouvoir procurer un même niveau de confort thermique qu'un chauffe-eau vertical, le chauffe-eau horizontal doit avoir une contenance supérieure de 50 litres au moins. D'ailleurs à contenance équivalente, les dimensions (hauteur et circonférence) du modèle vertical seront beaucoup moins importantes.
  • Contrairement au modèle vertical, le chauffe-eau horizontal peut se fixer au plafond, mais, à la place des fixations communes (chevilles et vis), il faut des kits cerclage, pour éviter tout risque d'accident.

Pour résumer, le chauffe-eau vertical est plus pratique, plus performant et moins encombrant qu'un chauffe-eau horizontal. Ce qui explique notamment la surreprésentation des premiers cités dans le marché (plus de 90%).

108 € / an Simulation rapide

C’est le montant des économies réalisables grâce à l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique dans un logement.

Installation et entretien

L'installation d'un chauffe-eau, qu'il s'agisse d'un modèle vertical ou d'un modèle horizontal, ne se fait pas à la légère. Plusieurs points sont à respecter :

  • Tout d'abord, le choix de la pièce où installer cet équipement est primordial. La pièce doit être assez grande pour pouvoir contenir le chauffe-eau, avec suffisamment d'espace pour pouvoir sereinement effectuer les réglages nécessaires, ou le désinstaller si le besoin venait à se présenter.
  • Le chauffe-eau devrait être mis dans un espace chauffé afin de limiter au maximum les déperditions thermiques, qui vont faire baisser plus ou moins rapidement la température de l'eau chaude stockée dans le cumulus. D'importantes économies d'énergie pourront, ainsi, être réalisées.
  • Pour l'installation proprement dite, il est souvent indispensable de recourir à un spécialiste. Il faut également préparer des outils comme une perceuse ou des vis supplémentaires. Enfin, les réglages doivent être faits immédiatement après l'installation. Ces opérations doivent aussi être calibrées selon le nombre de matériels raccordés au chauffe-eau, mais également en fonction du volume d'eau chaude que la maison utilise régulièrement.
le chauffe-eau horizontal

Bien fixer le chauffe-eau horizontal

Un chauffe-eau horizontal peut se fixer aussi bien en hauteur sur la largeur d'un mur, ou au sol. Au moment de l'achat, le sens de pose est déjà précisé par rapport au modèle choisi : il est soit latéral à droite, à gauche ou par le bas. Ce sens de pose doit impérativement être respecté. Si vous optez pour une pose murale, sachez bien choisir vos pattes de fixations selon le poids du chauffe-eau, mais également selon sa taille. Si vous optez pour une pose au plafond, vous pouvez opter pour des cerclages et des consoles spéciales afin de renforcer la fixation du matériel. Enfin, si vous décidez de fixer votre chauffe-eau au sol, le principe est identique à la fixation au plafond, sauf qu'il faut vous assurer que le chauffe-eau n'encombre pas la pièce, et qu'il soit hors de la portée des enfants ou animaux de compagnie. Veuillez aussi noter que, en cas de pose au sol, les nourrices d'eau ainsi que le groupe de sécurité seront moins facilement accessibles.

Bien prendre en compte la norme NF C15-100

En France, toutes les installations électriques en haute ou en basse tension, sont réglementées par la norme NF C15-100. Il est primordial de la connaitre avant toute installation électrique. Elle porte globalement sur la protection des personnes, des installations électriques, sur l'usage et l'évolutivité de l'installation et sur le confort de gestion de cette dernière. Appliquée aux chauffe-eaux, cette norme assure le bon fonctionnement du produit ainsi que sa fiabilité. Entre autres, elle impose une zone de distance obligatoire entre les éléments d'une salle de bain. Par exemple entre le chauffe-eau et la baignoire ou la douche ou encore entre le chauffe-eau et la prise électrique. La version complète de cette norme est disponible soit en téléchargement sur internet soit dans les grands magasins de bricolage.

Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Chauffe-Eau Thermodynamique : vos questions