Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
L'isolation d'un mur humide concerne-t-elle votre habitation ?
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Isoler un mur humide

Délicate à réaliser, l’isolation d’un mur humide n’en est pas moins indispensable. Avant même de parler d’isolation thermique, il s’agit de détecter l’origine de l’humidité et de la traiter pour assainir définitivement le mur concerné. Quelques explications pour une isolation d’un mur humide dans les règles de l’art.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Mur humide : un symptôme à ne pas négliger

Quel que soit le mur concerné, extérieur ou intérieur, la présence d’humidité est une anomalie à corriger. La présence d’humidité résulte d’une infiltration ou d’une accumulation plus ou moins importante d’eau qui sera à termes lourde de conséquences pour le mur lui-même comme pour la qualité de vie dans la pièce touchée. Symptômes de ce désordre majeur, la présence de tâches, de condensation, d’odeur, de décollement des revêtements décoratifs voire de salpêtre ou de moisissures doivent alerter. L’eau qui altère la structure même du mur peut provenir d’un défaut de ventilation de la pièce, d’une infiltration, des effets de la pression hydrostatique ou d’une remontée capillaire. Ces origines diverses du problème nécessitent l’intervention d’un professionnel pour un diagnostic précis.

451 € / an Simulation rapide

C’est le montant des économies réalisables grâce au renforcement de l'isolation des combles dans un logement.

Assainir avant d’isoler

De nombreux isolants étant étanches, l’assainissement du mur humide avant leur mise en place est d’autant plus important. L’installation d’un isolant étanche sur un mur encore exposé à des infiltrations d’eau aurait pour résultat de retenir cette dernière et d’aggraver les détériorations. Le mur va littéralement pourrir entraimant des conséquences structurales et sanitaires catastrophiques. Avant d’entreprendre toute opération d’isolation, ce problème d’humidité doit donc impérativement être identifié et corrigé. A chaque problème sa solution ! La mise en place d’une ventilation mécanique contrôlée, l’injection de résine, l’étanchéification de la façade, un drainage ou un cuvelage peuvent permettre l’assèchement définitif du mur. On notera que bien souvent, les causes multiples d’humidité appellent plusieurs réponses différentes et complémentaires. Dans tous les cas, on ne saurait que trop vous recommander de faire appel à un professionnel pour corriger le problème le plus complètement possible !

Choix de l’isolant et installation

Un mur qui a été traité pour humidité doit faire l’objet d’un peu de patience et d’une attention particulière avant d’être isolé. Il s’agit de prendre le temps de sécher la paroi, avec un ventilateur si nécessaire, et d’observer la non réapparition du problème. C’est seulement une fois le mur totalement sec et sain que vous pouvez envisager la mise en place de l’isolation. Deux solutions aussi bonnes l’une que l’autre s’offre à vous :

  • Lame d’air et laine de verre: Par précaution, face à ce type de mur à problème, on vous recommande de ménager un vide de construction de 2 à 4 cm entre la paroi et l’isolant grâce à la pose de tasseaux correspondants. La lame d’air ainsi créée entre le mur et son isolant permettra une gestion naturelle de l’hygrométrie. Choisissez ensuite un isolant non hydrophile c'est-à-dire dont les composants ne sont pas solubles dans l’eau. C’est le cas des panneaux semi-rigide de laines de roches qui sont parfaitement adaptés à l’isolation de ce type de mur. Une membrane pare vapeur étanche à l’air doit ensuite être posée entre cet isolant et la plaque de Placoplatre pour prémunir ces dernières de toute exposition à l’éventuelle vapeur émise par la paroi.
  • Le liège expansé: Matériau 100% naturel, le liège offre l’avantage d’être imputrescible à l’eau et perméable à la vapeur. Vendu sous forme de plaques ou de rouleaux, il devra être de 20 à 100 mm d’épaisseur selon le niveau d’isolation requis pour la pièce concernée. Il pourra donc être posé sur le mur concerné en ménageant un espace de 5 mm seulement. La technique consiste à installer sur la paroi des plots spécialement conçu pour recevoir l’isolant fixé par collage. Esthétique, le liège ne nécessite pas forcément d’être recouvert.
isoler un mur humide

Combien coûte l’opération ?

Le coût du traitement d’un mur humide est directement lié à la nature du problème. Si un défaut de ventilation peut être aisément corrigé par la mise en place d’une Ventilation Mécanique Contrôlée, de 700 à 2000 € pose comprise selon le modèle, le traitement de remontées capillaires est lui nettement plus complexe et coûte en moyenne autour de 120 € du mètre linéaire. L’isolation elle-même n’est ensuite pas plus onéreuse que pour une paroi sèche à l’origine : comptez entre 35 et 45 € le ballot de panneaux semi-rigide de laine de verre. Si vous optez pour l'option liège expansé, vous devrez débourser moins de 5€ par plaque de 20 mm (1 m x 0,5 m) : la solution la plus simple et la moins onéreuse !

Vous le constatez, face à un mur humide ce n’est pas tant son isolation que son assainissement qui pose problème. A la rénovation, la découverte d’une paroi humide doit être traitée avec le plus grand soin. Un problème qui se corrige et qui après mise en place d’une isolation adaptée n’est plus qu’un mauvais souvenir !

Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Isolation des Combles : vos questions