Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Avez-vous une idée du prix du bardage de façade ?
L'isolation de vos murs doit-elle être renforcée ?

Prix du bardage de façade

Solution très efficace pour rénover une façade vétuste, le bardage peut parfois inclure un isolant pour procéder par la même occasion à l'isolation thermique des murs par l'extérieur (ITE). Gros plan sur cette combinaison très intéressante : présentation du bardage de façade, des matériaux utilisés, de son prix mais aussi des aides possibles !

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

En quoi consiste le bardage de façade ?

Le bardage est une technique architecturale ancienne qui consiste à ajouter une couche de matériau contre les façades d'un bâtiment. Il s'agit tout autant de protéger ce dernier des effets des intempéries que d'assurer son esthétique. Ce revêtement de façade peut avoir des propriétés isolantes ou masquer la mise en place d'un isolant mais ce n'est pas systématique. La technique du bardage ne doit pas être confondue avec celle du parement qui fait appel à un revêtement beaucoup plus épais.
Simple et rapide à mettre en place, le bardage séduit de plus en plus de Français en quête d'une solution facile pour embellir et personnaliser leur façade.

451 € / an Simulation rapide

C’est le montant des économies réalisables grâce au renforcement de l'isolation des combles dans un logement.

Le bardage isolant

La technique du bardage s'avère particulièrement adaptée à la réalisation d'une isolation thermique par l'extérieur. Véritable manteau installé sur la façade, cette opération offre d'excellents résultats en matière d'amélioration de la performance énergétique du bâtiment. Une ossature croisée est ainsi installée sur la façade pour supporter tout à la fois l'isolant thermique et le bardage de recouvrement. L'isolation par l'extérieur offre en outre le grand avantage de ne pas impacter la surface habitable et n'induit pas de gêne durant les travaux. Son coût reste néanmoins notablement plus élevé que pour une isolation des murs par l'intérieur.

Quel type de bardage choisir et à quel prix ?

Au moment de choisir votre bardage, il vous faudra prendre en compte les critères d'esthétique, de durabilité, d'entretien et de prix. Si le bois et ses différentes essences est utilisé en bardage depuis le 17e siècle, celui-ci a été rejoint par de nombreux autres matériaux. Aujourd'hui, les fabricants rivalisent d'ingéniosité pour fournir des bardages résistants et très faciles à poser aux textures et couleurs variées. Ces divers caractéristiques déterminent le prix de chaque solution.

Récapitulatif des solutions de bardage et de leur prix donnés hors pose (*) ;

  • le bois : entre 25 et 100 €/m² selon l'essence choisie ;
  • le PVC : entre 10 et 45 €/m² ;
  • l'ardoise : entre 65 et 100 €/m² ;
  • le composite : entre 80 et 150 €/m² ;
  • le béton : entre 25 et 40 €/m² ;
  • la pierre : entre 70 et 110 €/m² ;
  • la terre cuite : entre 90 à 120 €/m² ;
  • l'acier : entre 100 et 150 €/m² ;
  • la tôle : entre 5 et 20 €/m² ;
  • le bardage isolant : entre 75 à 180 €/m².

(*) comptez de 30 à 60 euros du m² pour la pose par un professionnel. Ce coût est étroitement lié au matériau choisi pour le bardage.

le prix du bardage de façade

Les aides possibles

La combinaison bardage-isolant ouvre droit à de nombreuses aides et subventions au titre de la politique nationale de transition énergétique. Pour être éligible à ces dernières, l'isolant sous bardage doit afficher une résistance thermique minimale de 3,7 m².k/W et être installé par un artisan reconnu garant de l'environnement (certifié RGE). Lorsque ces conditions sont réunies, le bardage-isolant ouvre droit :

  • au Crédit d’Impôts pour la Transition Énergétique de 30 % du montant des travaux ;
  • à la prime coup de pouce isolation ;
  • l'Éco prêt à taux zéro ;
  • aux aides de l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) ;
  • aux aides des collectivités locales :
  • au taux de TVA réduit de 5,5.

Des aides parfois cumulables qui contribuent à alléger fortement la facture de l'opération qui sera dans tous les cas amortie par les économies réalisées année après année en matière de dépense de chauffage ou de climatisation. À ce titre, la mise en place d'un bardage isolant s'inscrit pleinement dans la catégorie des investissements malins pour profiter du confort en hiver comme été d'une maison parfaitement isolée.

Bon à savoir : parce qu'elle modifie l'aspect de la façade, la mise place d'un bardage doit faire l'objet d'une autorisation administrative. Cette dernière s'obtient par le dépôt d'une déclaration préalable (CERFA n° 13703*05) au service urbanisme de la mairie compétente. Attention dans certaines zones protégées, cette autorisation peut être soumise à l'avis de l'architecte des bâtiments de France.

Technique parfaitement maîtrisée, le bardage s'impose comme la solution à privilégier pour tout à la fois rajeunir un bâtiment ancien et booster sa performance énergétique. Avant de vous lancer, il est vivement conseiller de faire établir un bilan thermique et de consulter le règlement d'urbanisme pour vérifier ses éventuelles dispositions en matière d'aspect visuel des façades. Dans tous les cas un professionnel de votre secteur saura vous conseiller et établir un devis précis. La garantie d'une opération parfaitement maîtrisée !

Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Isolation des Murs : vos questions