Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Insert Cheminée
L'installation d'un insert cheminée est-elle adaptée à votre situation ?

Pourquoi choisir l’insert à bois ?

Un insert de cheminée à bois se présente comme une solution de chauffage alliant efficacité énergétique, faible coût d’usage et véritable confort thermique. De plus en plus de ménages optent pour l’insert à bois afin d’améliorer la performance thermique de leur domicile. Avec Quelle Energie, vous pouvez estimer très facilement le montant des économies d’énergie que vous êtes en mesure de réaliser.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

insert à bois

Quelles sont les spécificités de l’insert à bois ?

Installer un insert à bois consiste à l’encastrer dans un foyer déjà existant dans le bâti de votre domicile. De cette manière, vous n’avez pas de gros travaux de rénovation à réaliser. Le corps de chauffe de tels appareils de chauffage peut être à base de plaque en fonte ou d’acier.

C’est la fonte qui dispose de la meilleure capacité d’inertie, c’est-à-dire que ce matériau est plus efficace pour accumuler la chaleur et la diffuser même une fois le feu de cheminée éteint. Une bonne manière de bénéficier de tout le pouvoir calorifique fourni par ces équipements de chauffage.

Et s’il ne procure pas les mêmes sensations que la flambée et le crépitement d’une cheminée ancienne, l’insert à bois est d’autant plus propre. En effet, la suie, les cendres et autres déchets de combustion restent à l’intérieur du foyer insert alors qu’ils ont tendance à être projetés dans le cas de la cheminée traditionnelle.

Enfin, pour qui désire posséder une cheminée design, ou pour qui préfère plutôt une cheminée classique à l’apparence d’une cheminée moderne, les possibilités décoratives du coffrage et de l’habillage de cheminée sont nombreuses avec l’insert à bois.

Réduire sa facture énergétique avec cette installation de chauffage

De tous les combustibles existants, le bois de chauffage est sans doute celui qui coûte le moins cher. En optant pour la pose d’un insert à bois bûche, vous faites donc le choix d’un moyen de chauffage réduisant le montant de vos factures énergétiques.

L’insert à bois se distingue d’une cheminée à foyer ouvert en de nombreux aspects. Il est en revanche relativement proche d’une cheminée à foyer fermé, ces deux systèmes s’installant respectivement en rénovation dans une cheminée existante, ou au moment de la construction.

Lorsque l’on décide de se chauffer au bois, on a le choix entre ces trois types de foyer à bois. Des trois, l’insert à bois est le moyen de chauffage qui offre un meilleur rendement énergétique, puisqu’il peut atteindre les 80% sans difficulté.

Autrement dit, installer un insert à bois permet d’envisager un rendement énergétique jusqu’à cinq fois supérieur à celui de la cheminée ouverte. De ce fait, en plus de bénéficier d’un combustible peu onéreux, vous en tirez également une efficacité optimale et réalisez des économies d’énergie.

Comment entretenir ce système de chauffage ?

Parmi les risques associés à l’utilisation de l’insert à bois, on peut citer l’intoxication au monoxyde de carbone ou les risques d’incendie. Pour limiter ces risques, le ramonage régulier du conduit de cheminée et d’évacuation des fumées est essentiel. Ramoner les conduits n’est pas le seul réflexe à avoir, il faut aussi, par exemple, nettoyer les vitres noircies par le feu de bois.

Les aides de l’Etat pour équiper les foyers

Afin d’inciter les foyers français à se procurer des systèmes de chauffage performants sur le plan énergétique, l’Etat a mis en place un certain nombre de mesures telles que le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique), l’éco-PTZ, la TVA à 5,5%, les subventions de l’ANAH ou encore la Prime énergie :

  • Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique peut s’appliquer sur des dépenses plafonnées entre 8 000 et 16 000 euros selon que vous soyez seul ou en couple. Ces seuils peuvent être majorés de 400 euros si vous avez des enfants mineurs ou des personnes invalides sous votre toit.
  • L’éco-prêt à taux zéro vous permet de recevoir l’aide étatique pour rembourser les intérêts de votre emprunt lié à des travaux de rénovation énergétique.
  • C’est l’entreprise qui s’occupe des travaux réalisés qui applique la TVA à taux réduit de 5,5% sur votre facture. Elle s’applique aux équipements et au travail réalisé.
  • Sous condition de ressources, les ménages éligibles peuvent bénéficier d’une subvention de la part de l’Agence nationale de l’habitat. Cette aide financière s’élève à 35% des dépenses pour les revenus modestes, et à 50% pour les revenus très modestes.
  • La Prime énergie provient du dispositif des certificats d’économies d’énergie. Les fournisseurs d’énergie peuvent ainsi racheter auprès de leurs clients les économies réalisées à l’issue de travaux de rénovation. Pour le client, cela se traduit par un chèque travaux remis à la fin de ces derniers, à condition d’en avoir fait la demande avant la signature du devis. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Insert cheminée : vos questions