Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Véranda bioclimatique
La pose de fenêtres double vitrage est-elle adaptée à votre situation ?

Tout savoir sur la véranda bioclimatique

Décider de faire construire une véranda correspond généralement à une volonté d'augmenter son espace de vie, de profiter du soleil et du jardin tout en étant protégé des intempéries. Mais aujourd'hui, il possible de faire de cet espace vitré un véritable régulateur de climat intérieur.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Crédit d'impôt 2017

Depuis le 1er septembre 2014, bénéficiez d'un crédit d'impôt de 30% pour changer vos fenêtres.

Consulter la fiche explicative sur le crédit d'impôt 2016 pour la pose de double ou triple vitrage

Qu’est-ce qu’une véranda bioclimatique ?

La véranda bioclimatique repose sur le principe des constructions bioclimatiques qui consiste à tirer parti de l’environnement immédiat, de la configuration des lieux, de l’orientation, des matériaux existants pour avoir un espace le plus agréable possible. Et tout cela sans augmenter ses besoins en chauffage et climatisation, voire en les diminuant. Chaque projet sera donc individuel et pensé avec le constructeur : il vous faudra commencer par exercer vos talents d’observation ! Où et quand passent le soleil et les ombres des arbres selon les saisons, où sont les vents dominants…

Le coût d’une véranda bioclimatique est très variable, selon la taille, les matériaux et les options choisies. Il varie en moyenne entre 20 000 et 50 000 euros.

Simulateur gratuit : calculez les économies réalisables chez vous grâce au double vitrage

Un emplacement bien choisi pour une véranda bioclimatique agréable en toute saison

Si vous choisissez d’ouvrir largement la véranda sur la maison, en cassant les murs ou en y perçant de larges ouvertures, alors le principal sera d’isoler parfaitement la véranda contre le chaud et le froid. En effet, tout sera transmis instantanément à la maison.

Au contraire, si la véranda est accolée à un mur épais, qui peut être bâti pour l’occasion, elle peut constituer un formidable tampon pour réguler la température interne de la maison. Par grand soleil, elle emmagasinera de la chaleur qui sera transmise au mur : celui-ci la restituera à la maison mais très progressivement, l’effet se prolongeant jusque dans la nuit.

En hiver, la véranda constituera une barrière entre l’extérieur froid et la maison. Dans un climat très chaud et ensoleillé, une véranda peut vite se transformer en serre : il faut alors privilégier une orientation à l’Est. Dans un climat plus frais, une orientation plein Sud avec de larges surfaces vitrées diminuera la facture de chauffage.

Bien évidemment, intégrer un système de ventilation performant est essentiel dans une véranda bioclimatique. Les ouvertures entre la véranda et la maison devront être de vraies portes et fenêtres que vous pourrez fermer en cas de grosse chaleur ou de grand froid.

Comparez des devis gratuits de nos partenaires installateurs

Les différents types de vitrages

Pour les larges surfaces vitrées d’une véranda bioclimatique, il faut choisir un VIR, c’est-à-dire Vitrage à Isolation Renforcée. Il en existe de plusieurs sortes :

  • Le double vitrage à contrôle solaire : il s’agit d’un vitrage constitué de deux plaques de verre séparées par une lame de gaz de type argon, comme tous les doubles vitrages. Mais en plus, la face interne de la plaque de verre extérieur a été pulvérisée sous vide avec des métaux nobles, qui forment une très fine couche laissant parfaitement passer la lumière. La propriété de ce verre est de bloquer jusqu'à 80%, selon les modèles, de la chaleur des rayons, tout en gardant la luminosité. Parfait pour une toiture ou une véranda plein sud sous un climat chaud.
  • Les vitrages auto-nettoyants : ils sont recouverts d’un film doté de propriétés photocatalytiques et hydrophiles. La photocatalyse utilise le rayonnement solaire pour désintégrer les saletés qui se déposent sur la vitre. Le revêtement hydrophile facilite l’écoulement de l’eau de pluie, qui emporte alors les poussières résiduelles.
  • Les vitrages acoustiques : ils ont des propriétés isolantes si l’environnement extérieur est très bruyant.
  • Les vitrages de sécurité : ce sont des verres feuilletés, anti-effraction, qui retardent et compliquent une tentative de casse.
451 € / an Simulation rapide

C’est le montant moyen des économies réalisées grâce à l’installation de fenêtres double vitrage dans un logement.

Toiture plane ou pentue, vitrée ou pleine, comment choisir ?

  • Une toiture inclinée, c’est le modèle classique de véranda. Soit la pente part du mur de la maison et descend vers l’extrémité de la véranda, soit, plus rarement, il y a une double pente. La toiture plane permet de garder une hauteur intéressante sur toute la surface de la véranda, et également d’intégrer une isolation thermique plus performante.
  • Dans une région fraîche, ou une orientation à l’est ou au nord, n’hésitez pas à choisir une toiture vitrée qui apportera une belle luminosité et l’impression d’être dehors.
  • Dans une région plus sujette à de fortes chaleurs, il peut être préférable de mettre des panneaux opaques sur la toiture de sa véranda bioclimatique, voire même des panneaux « sandwich ». Ce sont des modules constitués de plusieurs couches aux propriétés isolantes très performantes.
  • Pour des raisons esthétiques ou d’isolation, vous pouvez aussi opter pour une vraie toiture avec charpente et couverture assortie à celle de la maison, tuiles ou ardoise. La véranda s’intègrera alors de manière très esthétique à la maison, ressemblant à une extension, et la température à l’intérieur de la véranda sera mieux régulée.
Calculez les aides à la rénovation énergétique possibles pour du double vitrage

Fenêtres Double Vitrage : vos questions