Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Prix d'un climatiseur
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

La climatisation solaire : une technologie verte demandant un investissement important

L'énergie solaire, dont l'efficacité est déjà reconnue en matière de chauffage, peut aussi, aussi paradoxal que cela puisse paraître, servir pour amener de la fraîcheur au sein d’un logement. Le coût d'achat du système est certes élevé mais les économies d'énergie découlant de son utilisation le sont aussi.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Un duo gagnant : pompe à chaleur et panneaux solaires

Il existe plusieurs manières de produire du froid avec un système de climatisation solaire.

L’une des manières les plus simples consiste à produire dans un premier temps de l’électricité par le biais de panneaux solaires photovoltaïques, puis dans un second temps, utiliser cette électricité pour faire fonctionner un climatiseur électrique traditionnel ou bien une pompe à chaleur réversible. Dans ce cas, les calories récupérées par l'appareil ne sont pas restituées à l'intérieur mais à l'extérieur, ce qui fait diminuer la température de 3 à 4 degrés en moyenne. Une autre manière assez courante consiste à transformer en énergie mécanique l’énergie thermique du soleil et l’utiliser pour faire fonctionner des systèmes de climatisation à compression, de climatisation à absorption ou de conditionnement d’air par évaporation.

Les modes de fonctionnement dépendent du type de l’appareil :

  • Le climatiseur solaire air-eau : pour produire de la chaleur, cet appareil prend des calories dans l'air ambiant et les restitue via un réseau d'eau. Principalement utilisé pour l'alimentation des radiateurs, du plancher chauffant et la production d'eau chaude sanitaire, ce système peut aussi servir de climatisation d'appoint.
  • Le climatiseur solaire air-air : la pompe à chaleur puise les calories de l'air et les renvoie directement dans l'habitation. La fonction de climatisation consiste à récupérer ces calories et à les renvoyer hors du domicile.
  • Le climatiseur solaire eau-eau (géothermique) : c'est l'eau des nappes phréatiques qui permet de réchauffer ou de refroidir l'intérieur de la résidence.
  • Comment réduire ma facture d'énergie ?

    Le soleil au service d'un appareil écologique et économique

    Climatiseur solaire

    En utilisant un climatiseur solaire, le premier avantage est la gratuité de l'énergie. Il en résulte une baisse conséquente de la consommation énergétique (électricité, gaz,…). Ce climatiseur permet de rafraîchir le domicile et aussi de le réchauffer, tout en respectant l'environnement. Il est silencieux et a une durée de vie plus longue qu'une climatisation classique. Enfin, contrairement aux climatiseurs traditionnels, il ne pollue pas car il fonctionne avec des fluides frigorigènes qui ne nuisent pas à l'environnement.

    Pour réduire encore plus la consommation énergétique, il est conseillé de privilégier le rafraîchissement naturel du domicile (créer des courants d'air, ne pas ouvrir les volets totalement en cas de grosse chaleur,…) afin de ne se servir de la climatisation que lorsque c'est vraiment nécessaire. D'ailleurs, le Code de la Construction et de l'Habitation préconise le fonctionnement des systèmes de refroidissement uniquement si la température intérieure des locaux devient supérieure à 26 °C. Il vaut mieux n'utiliser la climatisation que dans des pièces qui ont en vraiment besoin et positionner intelligemment l'appareil afin qu'aucun obstacle ne gêne son fonctionnement et ne diminue son efficacité. Enfin, pour que les performances de l'appareil soient optimales, il convient de le faire entretenir régulièrement par un spécialiste.

    Un coût dépendant de la technologie et des performances énergétiques

    Globalement, s'équiper d'un climatiseur solaire demande un investissement conséquent. Le principal facteur influant sur le prix d'une climatisation solaire est le type d'appareil (air-eau, air-air, ou eau-eau). Les autres éléments faisant varier le prix sont la puissance et le rendement. Pour choisir un appareil performant, on peut s'aider du coefficient de performance frigorifique (EER : Energy Efficiency Ratio). Plus il est élevé, meilleur est le rendement lors des refroidissements. Un autre critère, recommandé par EDF, est la présence de la certification «Eurovent», garantissant les performances mentionnées par le constructeur.

    Demandez vos devis pour une climatisation

    Un prix d'achat élevé et un entretien régulier nécessaire

    Pour un climatiseur de type air-eau ou air-air, il faut compter entre 5 000 et 10 000 €; pour celle eau-eau, entre 7 500 et 13 000 €. Plus la puissance est grande et le rendement élevé, plus le prix sera conséquent. Il faut tenir compte des frais de pose par un installateur spécialisé en climatisation et/ou en énergie solaire, qui s'ajoutent au coût d'achat du système. En plus de l'installation, la climatisation doit être régulièrement entretenue afin de conserver ses performances, ce qui revient entre 100 et 200 € par an. Enfin, pour acheter l'équipement le plus adapté aux besoins de l'habitation, on conseille de consulter un expert en climatisation solaire qui peut réaliser une étude de faisabilité en tenant notamment compte de l'ensoleillement de la région d'implantation du domicile, de la taille de l'habitation, des habitudes des résidents,…

    Climatisation : vos questions