Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Prix d'un climatiseur
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Quel est le prix d'un climatiseur mobile ?

L’achat d’un climatiseur mobile est la meilleure manière de vivre un été serein et de rafraîchir la pièce de votre choix. Encore faut-il faire le tri entre les nombreux modèles disponibles sur le marché ! Il est essentiel de bien définir vos besoins pour bénéficier du meilleur rapport qualité/prix et, surtout, pour optimiser la consommation électrique de ces appareils assez gourmands.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Qu’est-ce qu’un climatiseur mobile ?

Un climatiseur a pour fonction de rafraîchir l’air ambiant d’une pièce. L’appareil capte dans un premier temps l’air chaud présent dans la pièce, la fait circuler à travers un circuit frigorifique afin de le refroidir, puis réinjecte l’air frais dans la pièce. Les calories prélevées de l’air chaud initial, seront rejetées selon les modèles, soit à l’extérieur via une gaine d’évacuation soit par le réseau d’eau courante de l’habitation. Les climatiseurs fixes, par définition, ne peuvent servir que dans une seule pièce, à la différence d’un modèle mobile que vous pouvez facilement transporter au quotidien. Ce dernier est donc le choix idéal, par exemple, pour rafraîchir le salon pendant la journée puis la chambre à coucher pendant la nuit.

On distingue deux grandes familles de climatiseurs mobiles. Le modèle « monobloc », comme son nom l’indique, est constitué d’un seul élément. Cette particularité en fait le modèle le plus simple à transporter de pièce en pièce. L’évacuation de l’air chaud se fait par une gaine, ce qui impose donc d’installer l’appareil à proximité immédiate d’une ouverture entrebâillée comme une porte ou – idéalement – une fenêtre. Le climatiseur « split », quant à lui, est constitué d’une unité intérieure (moins volumineuse et bruyante qu’un monobloc) reliée à un condenseur, à installer à l’extérieur. Il permet de refroidir des espaces plus importants.

Comment économiser l’énergie avec un climatiseur mobile ?

Climatiseur mobile

La climatisation d’une pièce engendre inévitablement une importante consommation d’électricité. Les modèles de climatiseurs mobiles les plus récents, toutefois, affichent une performance énergétique en amélioration constante. Un rapide coup d’œil à l’étiquette « Energie Label » de l’appareil vous permettra de juger de ses qualités en la matière : privilégiez la catégorie A, voire A+ pour optimiser votre facture d’électricité.

L’autre règle d’or consiste bien sûr à choisir une puissance en adéquation avec vos besoins : la climatisation d’une grande pièce nécessitera de vous équiper en conséquence ! Il est généralement admis qu’il faut compter 100 W par m2 : pour un séjour de 20 m2, visez donc un modèle de 2 000 W, et pas davantage. Attention toutefois : la puissance réellement requise peut varier en fonction de l’exposition de la pièce à l’ensoleillement, des conditions climatiques dans votre région, etc…

L’achat d’un climatiseur « réversible », enfin, peut vous aider à réaliser de précieuses économies d’énergie en hiver. Lorsque les températures diminuent, son mode de fonctionnement s’inverse pour aller capter les calories à l’extérieur et réchauffer l’air intérieur. En allumant votre climatiseur en hiver, vous gagnerez littéralement de l’argent : pour 1 kWh d’électricité consommée, il est estimé en moyenne que l’appareil restitue 3 kWh en chaleur.

A quelles aides d'Etat êtes vous éligible ?

Comment est déterminé le prix d’un climatiseur mobile ?

La grande diversité des modèles de climatiseurs mobiles disponibles sur le marché fait que le prix peut varier du simple au quintuple. Le climatiseur monobloc reste de loin le choix le plus abordable, du moins si vous jetez votre dévolu sur un modèle d’entrée de gamme ou peu puissant. Comptez entre 300 et 1 000 €. Les appareils split imposent un sacrifice financier plus important, pouvant aller de 800 à 1 800 €.

Certaines options peuvent entraîner une forte augmentation du prix. C’est le cas de la fonction « déshumidification », qui permet de diminuer l’humidité d’une pièce sans la rafraîchir. Le filtrage des particules fines ou polluantes, voire la suppression d’une odeur ambiante désagréable font aussi partie des innovations régulièrement mises en avant par le marketing des grandes marques. A vous de déterminer si vous en aurez réellement l’usage ou non.

Quelques exemples de prix constatés

Les climatiseurs monoblocs d’entrée de gamme sont largement représentés dans l’offre de certains fabricants comme Comfee, avec le MPS 1 (environ 280 €). Trotec commercialise ses appareils « PAC » avec une puissance allant de 2 000 à 3 600 W (de 300 à 420 €). Du côté du haut de gamme, le Pinguino PAC WE 112 ECO de De'Longhi affiche une excellente performance énergétique, un faible bruit et une grande puissance frigorifique : comptez 750 €.

Chez les modèles split, un modèle capable de couvrir un espace de 100 à 120 m2 reviendra typiquement à 1 600 ou 1800 € : c’est le cas du RKL 491 DC chez Remco, ou encore du PAC 4 600 chez Trotec. Il faut bien sûr ajouter à cela le coût de la main d'oeuvre.

Demandez vos devis gratuits pour une climatisation mobile

Climatisation : vos questions