Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Radiateur électrique à inertie
Les radiateurs électriques à inertie sont-ils adaptés à votre situation ?

Le radiateur sèche-serviettes mixte, du confort en toutes saisons

S'équiper d'un radiateur sèche-serviettes mixte permet de combiner les avantages d'un équipement électrique et d'un modèle à eau chaude. Cet appareil diffuse sa chaleur dans la salle de bains tout en séchant le linge de toilette suspendu sur ses barres. Son fonctionnement mixte réduit sa consommation énergétique globale mais le coût d'installation de ce radiateur ne doit pas être négligé. Par contre, il existe un grand choix d'appareils et de prix afin de convenir à tous les budgets.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

radiateur sèche serviette mixte

Le chauffage central et l'électricité comme sources d'énergie

Les caractéristiques du radiateur sèche-serviettes mixte sont les suivantes :

  • il se compose généralement d'un ou deux tubes verticaux reliés par un nombre variable de tubes horizontaux
  • les tubes sont en acier ou en aluminium. Il est important de savoir qu'un radiateur sèche-serviettes en aluminium est incompatible avec un système de chauffage central en fonte.
  • son mode de fonctionnement mixte associe la technologie des sèche-serviettes électriques et de ceux à eau : lorsque le chauffage central fonctionne, cet équipement est semblable à un radiateur à eau chaude ; quand la chaudière est arrêtée, il utilise l'électricité pour produire du chauffage par l'intermédiaire de ses résistances électriques.
  • il peut posséder une option soufflerie lui permettant de réchauffer très rapidement la pièce.
  • il fonctionne parfois simultanément dans les deux modes afin que l'électricité complète le chauffage central en cas de demande importante de chaleur.

Afin de choisir le modèle de radiateur le mieux adapté à ses besoins, il est nécessaire de connaître la puissance de chauffe (en watts). La norme européenne EN 442 a harmonisé et homogénéisé les règles de construction des radiateurs.

Depuis son application, la puissance des radiateurs doit être donnée pour un delta de température de 50°C (ΔT50). En effet, les radiateurs sont supposés fonctionner en régime 75/65. Dans ce cas, la moyenne des températures d'entrée (65°C) et de sortie (75°C) diminuée de la valeur de la température ambiante (20°C) égale 50 : (75+65)/2-20. On peut alors facilement comparer les performances de deux modèles différents car les puissances sont toutes données pour ΔT50.

 

Un appareil utilisable tout au long de l'année

Parmi les avantages du radiateur sèche-serviettes, on peut citer :

  • il permet de réaliser des économies d'énergie : lorsque le chauffage central fonctionne, il fournit l'énergie nécessaire au radiateur sèche-serviettes qui consomme donc moins qu'un équipement électrique. Hors des périodes hivernales, le passage en mode électrique évite l'achat d'un second appareil.
  • il fonctionne en toute saison : alors que les modèles à eau chaude sont dépendants de la mise en route du chauffage central, les appareils mixtes s'utilisent quel que soit le climat.

Un équipement complexe à installer

Un des points faibles majeurs du radiateur sèche-serviettes mixte est que son installation requiert l'intervention d'un professionnel. En effet, outre le raccord électrique, l'appareil doit également être relié au système de chauffage central. Cette seconde étape peut être complexe selon la configuration des lieux. Il est alors parfois nécessaire de réaliser des aménagements spécifiques dans la salle de bains, occasionnant un coût supplémentaire.

Des appareils à tous les prix, économiques ou de luxe

Même si la gamme de prix est large, le coût d'un radiateur sèche-serviettes mixte est supérieur, pour une puissance équivalente, à un modèle fonctionnant uniquement à l'électricité ou à l'eau chaude.

Une des caractéristiques du radiateur sèche-serviettes mixte est que son coût varie grandement, de 110 € environ pour les modèles simples jusqu'à 1 600 € pour les plus perfectionnés. De nombreux critères font varier le prix de cet équipement parmi lesquels :

  • la puissance électrique (en watts), donnée pour un Delta T50
  • les dimensions (largeur, hauteur et épaisseur)
  • la réversibilité : il est possible de changer le côté apparent du radiateur, plat ou bombé
  • un revêtement anticorrosion, simple ou double
  • le thermostat, éventuellement infrarouge et ses possibilités de programmation (journalière, hebdomadaire, personnalisable…)
  • le fabricant
  • les accessoires (patères, anneaux ou barres porte-serviettes)
  • le design, classique ou moderne
  • les options esthétiques : gamme de couleurs, revêtement chromé, choix d'un coloris différent pour le voile vertical et les tubes horizontaux...

Radiateur à inertie : vos questions