Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie

Un radiateur électrique efficace et économique

Derniers arrivés parmi les chauffages électriques, les radiateurs à double cœur de chauffe allient les avantages du chauffage à inertie avec ceux de modes de chauffage plus rapides. Comment fonctionnent-ils et que faut-il savoir concernant ces appareils polyvalents, dotés des dernières technologies de régulation de la température ?

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

radiateur double coeur de chauffe

Comment fonctionne un radiateur à double corps de chauffe ?

Un chauffage électrique

Dans la grande famille des radiateurs électriques, il est souvent difficile de choisir entre rapidité de chauffe et économies d'énergie. Les principaux représentants de ces modèles sont :

  • Les convecteurs: ces modèles offrent une montée en température très rapide, mais consomment beaucoup d'énergie, assèchent l'air et produisent des poussières à l'odeur parfois un peu désagréable.
  • Les radiateurs à chaleur douce: leur système comporte un matériau qui retient la chaleur et la restitue même après l'arrêt. Il s'agit soit d'un fluide caloporteur, soit d'un matériau réfractaire. S'ils procurent un confort thermique très appréciable, ils mettent du temps à emmagasiner la chaleur avant de la transmettre par rayonnement à leur environnement.
  • Les panneaux radiants: ils chauffent les éléments de manière très douce et agréable, mais leur chaleur s'estompe rapidement une fois l'appareil éteint.

C'est autour de cette problématique que le radiateur à double cœur de chauffe est apparu il y a quelques années : il compte parmi les derniers arrivés sur le marché.

Un radiateur à double système chauffant

Un radiateur électrique est composé des éléments suivants :

  • Le cœur de chauffe : c'est l'"âme" des chauffages électriques de dernière génération. Les radiateurs à chaleur douce recouvrent la résistance électrique d'un matériau réfractaire, comme la stéatite, la fonte ou la fonte d'aluminium, ou encore d'un liquide caloporteur, qui conservent la chaleur.
  • Le corps de chauffe : selon les fabricants, cette appellation est parfois tout simplement un autre nom du cœur de chauffe. Pour les systèmes doubles, le corps de chauffe peut aussi désigner la partie qui recouvre le cœur de chauffe, celle chargée de transmettre la chaleur accumulée dans le cœur de chauffe à l'utilisateur, généralement par rayonnement.
  • Dans le cas des panneaux rayonnants, la chaleur des résistances est transmise à un panneau métallique ou en carbone : cette plaque diffuse l'énergie calorifique par rayonnement électromagnétique.
  • Sur les convecteurs, la résistance chauffante est directement placée dans un corps métallique, réchauffant l'air par effet Joule.

Les émetteurs à double système chauffant sont indifféremment nommés "à double cœur de chauffe ou "à double corps de chauffe", ce qui peut brouiller les pistes quant à leur mode de fonctionnement.

En réalité, ces appareils allient les atouts des chauffages par convection avec ceux des chauffages à inertie :

  • Leur cœur est souvent composé de matériaux réfractaires et leur résistance est plus puissante que celle d'un convecteur classique.
  • Un panneau radiant actif en surface se charge de diffuser la chaleur par rayonnement.

Pilotés par un système de thermostat intelligent, ils privilégient le chauffage rayonnant, vecteur d'une chaleur rapide, plus douce et plus économique, afin d'atteindre rapidement une chaleur très élevée en cas de besoin. L'inertie de leur cœur de chauffe prend ensuite le relais. Souvent dotés des dernières technologies (comme le détecteur de présence ou l'arrêt en cas de fenêtre ouverte), ils offrent un compromis parfait entre économies et confort thermique.

Comment installer et entretenir ce mode de chauffage ?

Déterminer l'emplacement du radiateur

Pour garantir son efficacité, un radiateur à double cœur de chauffe s'installe de préférence sur un mur en contact avec l'extérieur ou à proximité d'une fenêtre, afin de limiter l'effet "paroi froide". Il faut prendre garde à ce qu'aucun obstacle, comme un canapé par exemple, ne stoppe la diffusion de la chaleur : les rayons électromagnétiques, à l'instar des rayons du soleil, ne peuvent chauffer que les éléments se trouvant sur la trajectoire des rayons.

Installation et branchement de l'appareil

L'appareil est généralement livré avec ses fixations murales, et l'installation est simple, ces modèles étant légèrement moins lourds que les modèles à inertie fluide par exemple. Le branchement électrique sera réalisé par un professionnel pour les moins bricoleurs ou les modèles branchés en direct sur le boîtier de la prise murale, afin de s'assurer que le système est relié à la ligne adéquate, indépendante de celle de l'éclairage et sécurisée par un disjoncteur différentiel. Un simple dépoussiérage plusieurs fois par an suffit à assurer sa longévité.

Avantages et inconvénients du radiateur à double corps de chauffe

Les atouts de ces appareils à double système

  • Leur polyvalence : ils permettent à la fois de chauffer de manière douce sans assécher l'air et d'atteindre rapidement la température souhaitée, tout en disposant d'une bonne capacité d'inertie.
  • Leur modernité : ils embarquent des capteurs issus des dernières technologies et autorisent un parfait contrôle du thermostat comme de leur consommation.

Quelques points à prendre en compte

  • Utilisés en sous-régime, ils se lancent par à-coups, le cœur de chauffe ne parvenant pas à accumuler la chaleur convenablement.
  • Du fait de leurs avantages et du grand nombre d'éléments technologiques, ils sont plus onéreux que de simples convecteurs ou que des panneaux radiants sans inertie.

Prix de l'appareil et consommation énergétique

Les prix de ce type d'appareil est très variable, pouvant aller de 100 € à 1 000 € suivant :

  • le nombre d'options proposées,
  • la taille et la puissance de l'émetteur,
  • sa capacité d'inertie.

Comme tous les chauffages à chaleur douce, ils restituent leur chaleur même une fois l'appareil éteint, ce qui, couplé avec une régulation fine du thermostat, permet d'alléger considérablement la facture de chauffage.

Radiateur à inertie : vos questions