Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
La pompe à chaleur haute température est-elle un système de chauffage qui correspond à vos besoins ?
La pompe à chaleur air-eau est-elle adaptée à votre situation ?

La pompe à chaleur haute température

Idéale pour remplacer une chaudière ancienne en conservant un système de chauffage central, la pompe à chaleur haute température fait circuler une eau chaude allant jusqu’à 80°C, même par les températures les plus froides. Ce système de chauffage écologique est alimenté par une énergie renouvelable et son coût relativement élevé peut être supporté par différentes aides écologiques.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Le saviez-vous ?

Nouveau !

Vous pouvez maintenant recevoir jusqu’à 4000€ pour remplacer votre vieille chaudière par une pompe à chaleur Air-Eau. Pour en profiter, demandez vite notre Prime Conversion Chaudière

En savoir plus

Principe de fonctionnement et type de pompe à chaleur concerné

On parle de pompe à chaleur haute température pour des systèmes de chauffage reliés à un circuit d’eau : les PAC air/eau et les PAC eau/eau. L’appareil, ainsi que le circuit hydraulique circulant dans la maison et les émetteurs de chauffage sont conçus pour transporter une eau allant de 65 à 80 °C. Cette température correspond à celle de la plupart des systèmes de chauffage anciens.

Une solution avantageuse en rénovation

Lors de travaux de rénovation énergétique dans un logement déjà équipé d’un circuit de chauffage central et d’émetteurs de chauffage à haute température, choisir une PAC air/eau haute température permet de conserver l’installation existante tout en bénéficiant des avantages de la PAC. En effet, ce système de chauffage est beaucoup plus économique et écologique qu’une ancienne chaudière alimentée par des énergies fossiles, car il utilise les calories prélevées dans l’air extérieur ou dans les nappes phréatiques en sous-sol pour réguler la température de l’habitation et produire de l’eau chaude.

Installation et entretien de la PAC haute température

L’envergure des travaux à réaliser dépend essentiellement de la configuration existante : lorsqu’un circuit de chauffage central est déjà installé, il suffit de raccorder l’unité intérieure et l’unité extérieure de la PAC haute température au système. Pour profiter des aides de l’État et s’assurer de la qualité des travaux, il faut s’adresser à une entreprise certifiée RGE, de préférence Qualipac, qui pourra vous guider et vous conseiller. Avant de faire votre choix, il vous faudra :

 

  • Veiller à bien dimensionner la puissance de l’appareil pour éviter une surconsommation d’énergie
  • Faire attention à la compatibilité entre la PAC haute température, le circuit d’eau chaude et les émetteurs de chauffage
  • Prendre en compte la qualité de l’isolation de l’habitation et les conditions climatiques pour déterminer si ce système est la meilleure solution dans votre situation

Les avantages et les inconvénients de la PAC air/eau haute température

La pompe à chaleur haute température séduit par ses nombreux atouts :

  • Elle offre d’excellentes performances, même en hiver par grand froid (elle est conçue pour produire une eau allant jusqu’à 80°C, même lorsque la température extérieure est de -20°C).
  • Elle est capable de produire l’eau chaude sanitaire de la maison.
  • Elle convient parfaitement pour remplacer une chaudière reliée à des radiateurs en fonte, sans qu’il soit nécessaire de refaire toute l’installation du circuit de chauffage central.
  • Elle utilise en majorité une énergie renouvelable, ce qui la rend éligible à de nombreuses aides.
  • Certains modèles réversibles peuvent rafraîchir la maison en été.
  • Elle ne nécessite pas de conduit d’évacuation des fumées ni d’espace de stockage pour le combustible et demande peu d’entretien.

Ces quelques points sont à garder en tête avant de prendre votre décision :

  • Le prix de l’appareil est plus élevé que celui d’une PAC à basse température, ce qui s’explique par sa plus grande puissance et le dimensionnement des pièces utilisées.
  • La consommation électrique est plus importante, car il faut dépenser plus d’énergie pour atteindre la température souhaitée.
  • De ce fait, la PAC haute température a un impact sur l’environnement un peu plus élevé que celle à basse température, restant toutefois beaucoup moins polluante qu’une chaudière, car elle est alimentée par une source d’énergie renouvelable.
  • Dans les bâtiments neufs, où il faut créer un nouveau système de chauffage central, il est préférable de se tourner vers une PAC basse température, plus écologique et moins onéreuse.
la pompe à chaleur haute température

Le prix d’une pompe à chaleur haute température

Les pompes à chaleur à haute température présentent un coût beaucoup plus élevé que celui des pompes à chaleur à basse température. De plus, leur consommation électrique s’avère plus conséquente. Le prix d'une PAC haute température varie en fonction de plusieurs critères :

 

  • La marque de l’appareil
  • Son coefficient de performance (COP)
  • Les options proposées, notamment la capacité d’assurer la production d’eau chaude sanitaire, et sa technologie
  • Sa puissance
  • La configuration des lieux (le terrain), qui joue sur le coût de la main d’œuvre

Le coût est estimé en moyenne entre 8 000 et 16 000 € pour l’installation d’une pompe à chaleur à un circuit existant. Le cas échéant, il faut ajouter la création d’un système complet, ce qui alourdit la facture. Comme la PAC haute température est l’un des dispositifs de chauffage à énergie renouvelable les plus judicieux pour remplacer une ancienne chaudière avec des radiateurs en fonte, son financement est soutenu par de multiples dispositifs d’aide écologique pour une rénovation :

  • Le CITE offre un crédit d’impôt de 30 % sur le montant des travaux (sous conditions d’éligibilité, en tenant compte d’un plafond de dépenses maximal).
  • La prime Conversion Chaudière de Quelle Énergie peut vous faire profiter d’une aide de 2500 à 4 000 € suivant vos ressources, pour l’installation d’une PAC air/eau haute température en remplacement d’une ancienne chaudière au fioul, au gaz ou au charbon.
  • Les aides de l’Anah soutiennent l’investissement pour les ménages aux revenus les plus modestes.
  • L’Éco-PTZ est une option intéressante dans le cadre d’un bouquet de travaux de rénovation.
Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Pompe à chaleur air-eau : vos questions