Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
La pompe à chaleur basse température est-elle un bon moyen de chauffage pour vous ?
La pompe à chaleur air-eau est-elle adaptée à votre situation ?

La pompe à chaleur basse température

Conçue spécifiquement pour les logements neufs depuis l’apparition de la RT 2012, la pompe à chaleur basse température atteint un rendement très élevé, en raison de la faible différence entre la température finale et celle des calories prélevées à l’extérieur. Ce mode de chauffage réclame une très bonne isolation et des émetteurs prévus pour fonctionner à basse température, et une chaudière en appoint sera à prévoir dans les zones climatiques les plus froides. Le coût des travaux peut être important, mais elle est éligible à plusieurs aides de l’État.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Le saviez-vous ?

Nouveau !

Vous pouvez maintenant recevoir jusqu’à 4000€ pour remplacer votre vieille chaudière par une pompe à chaleur Air-Eau. Pour en profiter, demandez vite notre Prime Conversion Chaudière

En savoir plus

Présentation de la pompe à chaleur basse température

Contrairement à une pompe à chaleur haute température, capable de fournir une eau jusqu’à 80 °C au niveau du circuit de chauffage central, une pompe à chaleur basse température produit une eau entre 35 et 50 °C. Elle doit être installée sur un circuit dont avec un système de tuyauterie et des émetteurs de chauffage à basse température. La PAC basse température, généralement air-eau ou eau-eau, est particulièrement adaptée avec un plancher chauffant ou un plancher chauffant réversible. La raison est simple : plus la surface d’émission du chauffage est importante, plus la température peut être abaissée (et donc, plus le rendement peut être amélioré).

Des économies d’énergie et un système idéal dans une maison BBC

En raison de la faible différence de température entre les calories prélevées à l’extérieur et la chaleur procurée par la PAC basse température, elle présente un rendement très élevé et consomme très peu d’électricité. En revanche, on veillera à l’installer dans une maison très bien isolée et elle ne suffira peut-être pas à chauffer un logement situé dans un climat très froid. Elle peut être couplée à une chaudière à très haute performance énergétique, qui prendra le relais en cas d’hiver rigoureux. Pour bénéficier des aides au financement actuelles, les PAC air/eau basse température doivent présenter une efficacité énergétique saisonnière de 126 %.

Installer et entretenir une PAC basse température

La pompe à chaleur basse température est en soi relativement simple à installer. Les travaux seront plus importants en rénovation, s’il faut renouveler tous les radiateurs ou créer un nouveau circuit de chauffage central. Elle constitue une solution de choix dans une construction neuve, conforme aux normes de la RT 2012. Dans les maisons passives ou certaines maisons BBC, surtout dans celles situées dans des régions au climat très doux, la PAC air/eau basse température peut suffire à pourvoir aux besoins en chauffage et en eau chaude de la maison. Côté entretien, une visite de contrôle régulière est exigée sur les modèles de plus de 12 KW. Même sur les appareils de plus faible puissance, il est recommandé de faire vérifier régulièrement l'état de votre installation.

Atouts et faiblesses de la pompe à chaleur basse température

La pompe à chaleur basse température présente de nombreux avantages :

  • Avec son rendement très élevé, la PAC basse température peut vous offrir un confort thermique optimal en vous faisant réaliser d’importantes économies d’énergie.
  • Dotée d’un COP de 3 à 4, elle est alimentée en majorité par une énergie renouvelable et gratuite.
  • Ce système de génération de chaleur est idéal pour installer un plancher chauffant dans une construction neuve.
  • Très écologique, elle est éligible à plusieurs aides dans le cadre de travaux de rénovation.
  • Elle reste moins coûteuse à l’achat qu’une pompe à chaleur haute température.

Malgré ses atouts, elle possède quelques points faibles qu’il faut connaître avant de planifier son installation :

  • En rénovation, lorsque le circuit de chauffage et les radiateurs ne sont pas compatibles, la facture des travaux peut rapidement devenir importante.
  • Il faut envisager cette acquisition uniquement pour un logement très bien isolé.
  • Dans les régions les plus froides, un autre chauffage sera à prévoir en appoint (une chaudière à condensation très performante reste le choix le plus judicieux, car les deux peuvent alimenter en alternance le même circuit de chauffage hydraulique).
  • Les émetteurs de chauffage à basse température sont plus encombrants que ceux à haute température.
la pompe à chaleur basse température

Installation et équipement : le coût d’une pompe à chaleur basse température

Le prix d’une pompe à chaleur basse température est moins élevé que celui d’une PAC haute température. Il peut être compris entre 12 000 € et 15 000 € suivant sa puissance, la complexité des travaux et les options proposées. Cependant, il ne faut pas négliger les frais associés, comme l’achat d’émetteurs de chauffage compatibles et l’installation d’un circuit de chauffage adapté. Les économies réalisées sur la facture permettent de rentabiliser rapidement votre investissement. En tant que système de chauffage à énergie renouvelable, la PAC air/eau basse température est un équipement écologique, dont l’achat est fortement encouragé pour remplacer une chaudière au fioul ou un autre appareil obsolète. Dans un logement de plus de 2 ans et si les travaux sont réalisés par une entreprise RGE, il est notamment éligible aux aides suivantes :

  • Le CITE, à hauteur de 30 % du coût des travaux suivant des conditions de performance.
  • L’Éco-PTZ, un prêt sans intérêt particulièrement avantageux si des travaux d’isolation sont nécessaires au préalable/
  • La TVA à taux réduit
  • La Prime Conversion Chaudière, une aide de 2500 à 4 000 € relevant du dispositif des certificats d’économies d'énergie.
  • Les aides Habiter Mieux Agilité et Sérénité de l’Anah, sous conditions de ressources
  • En associant les aides de l’Anah et le dispositif de la prime Coup de Pouce Chauffage, Pacte énergie Solidarité a initié en 2019 un programme pour permettre d'accéder à une pompe à chaleur air/eau à partir de 1 €.
Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Pompe à chaleur air-eau : vos questions