Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Crédit d'impôt 2016
L'isolation de votre toiture doit-elle être renforcée ?

Isolation de la toiture : Crédit d'impôt 2016

Parmi les aides et subventions pour la rénovation énergétique, le crédit d’impôt est l’une des plus sollicitées. En 2016, le crédit d’impôt pour l’isolation de la toiture est reconduit, rendant ces travaux d’économies d’énergie très rentables.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

La toiture isolée à moindre frais

Isoler sa toiture permet d’économiser près de 30% sur la facture de chauffage, mais avant de pouvoir en profiter, il est nécessaire de réaliser des travaux de renfort d’isolation. Afin d’encourager les particuliers à réaliser ces travaux de rénovation énergétique, l’État a mis en place un système d’aide fiscale appelée le Crédit d’impôt pour Transition énergétique (ou CITE). Sous certaines conditions, ce crédit d’impôt est accessible à tous les particuliers effectuant des travaux d’économies d’énergie éligibles. Résultat : une isolation performante de la toiture et des économies d’énergie importantes pour un coût très réduit.

Trouver un professionnel de la toiture

Champ d’application du crédit d’impôt

Le crédit d’impôt représente une aide fiscale d’un montant de 30 % de la valeur des travaux. En matière d’isolation, les 30 % s’appliquent à la fois au coût du matériel et à la main d’œuvre utilisés pour les travaux. Une aide conséquente donc qui nécessite toutefois le respect de quelques conditions. Tout particulier peut le demander s’il effectue des travaux d’amélioration énergétique éligibles dans sa résidence principale construite depuis deux ans au minimum. Ce particulier doit être fiscalement domicilié en France et doit faire conduire ses travaux par entreprise possédant la mention RGE, gage de qualité et de respect de l’environnement.

Notre simulateur calcule pour vous le montant du crédit d’impôt

Les plafonds pour l’obtention du CITE

Pour éviter les abus, le crédit d’impôt a été plafonné par l’État. Ainsi, une personne célibataire peut espérer obtenir 30 % de CITE sur maximum 8 000 € de dépenses en travaux. Un couple à imposition commune pourra dépenser jusqu’à 16 000 € éligibles au crédit d’impôt. Chaque personne à charge dans le foyer ajoutera 400 € de dépenses à ce plafond légal. En fonction de la situation du demandeur, le crédit d’impôt donc être plus ou moins important, le surplus de dépenses pour les travaux n’étant pas pris en compte pour le calcul du CITE. Ce plafond reste en place pendant une durée de cinq années glissantes.

Mieux comprendre le système de dépenses et de plafond

Isolation de la toiture : critères à prendre en compte

Pour avoir droit au crédit d’impôt à 30 %, l’État exige que les travaux d’isolation de la toiture améliorent l’étiquette énergétique du logement. Pour ce faire, des critères minima de performance doivent être respectés lors de la conduction des travaux. Il existe des exigences différentes pour les trois techniques d’isolation de la toiture :

  • Isolation en plancher de combles perdus, rampant de toiture et plafond de combles : résistance thermique RT ≥ 7 m2.K/W
  • Isolation des rampants de toiture et des combles aménagés : RT ≥ 6 m2.K/W
  • Isolation des toitures terrasses : RT ≥ 4,5 m2.K/W

Un plafond supplémentaire s’applique pour l’isolation des parois opaques. Les dépenses prises en compte pour le calcul du CITE sont alors de :

  • 150 € par m² maximum pour les parois isolées par l’extérieur
  • 100 € par m² maximum pour les parois isolées par l’intérieur

Profitez d’autres aides pour isoler votre toit

Outre le CITE, vous pouvez recourir à différentes aides pour réaliser vos travaux d’isolation de la toiture. Une Prime Energie, un éco-prêt à taux zéro ou encore des aides de l’Anah peuvent vous être accordés en fonction de votre éligibilité. Cette éligibilité, vous pouvez la calculer facilement en ligne grâce au simulateur d'aides et de subventions.

Simulateur d’aides et subventions gratuit

Isolation des combles : vos questions