Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
la VMC simple flux est-elle adaptée à votre domicile ?
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Une VMC simple flux pour améliorer la qualité de l’air intérieur

Les logements sont sources de pollution de l’air intérieur. Pour notre santé, il est important de respirer un air pur, exempt de particules nocives. La VMC simple flux le renouvelle. Seul inconvénient : des pertes de chaleur à hauteur de 20%. Certains modèles hygroréglables diminuent ces pertes et permettent quelques économies de chauffage.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Pourquoi utiliser une VMC simple flux ?

L’air intérieur de nos logements est plus pollué que l’air extérieur. En effet, diverses sources de pollutions sont présentes dans les murs, les sols, le mobilier et les produits d’entretien. Ainsi, l’air de la maison contient :

  • Des particules fines,
  • Des produits cancérigènes provenant de certains matériaux (formaldéhyde par exemple),
  • Des produits ménagers toxiques: éther de glycol, ammoniaque…
  • Des particules nocives provenant de la combustion de divers produits(chauffage au bois ou au fioul, encens, bougies, tabac…) : benzène, phtalate etc.

L’humidité s’accumule aussi dans certaines pièces (cuisine, salle de bain, toilettes).

Par ailleurs, certains facteurs ne permettent pas une aération quotidienne suffisante : absence de fenêtres, température extérieure trop basse, ouvertures qui donnent sur un espace extérieur trop étroit pour être efficace…

Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour installer votre système de chauffage.


Devis gratuit et sans engagement

Pour ces raisons, la VMC (ventilation mécanique contrôlée) vient en renfort de l’aération naturelle. Il s’agit d’un dispositif motorisé permettant le renouvellement de l'air à l'intérieur des pièces d'une maison.

Aujourd’hui, il existe deux types de ventilation : la VMC simple flux et double flux. Nous nous intéressons ici essentiellement à la première.

Comment cela fonctionne ?

La VMC simple flux fonctionne en continu. Un moteur extrait l’air présent dans les pièces humides (toilettes, cuisine, salle de bain) via des bouches d’extraction. Elle achemine l’air vicié à l’extérieur via des tuyaux conçus pour cet usage. Il s’agit d’un moteur à hélice, ou turbine, qui aspire l’air d’un côté et le recrache de l’autre.

Il est important de ne pas obstruer les bouches d’aération présentes aux fenêtres pour maintenir le même degré de pression atmosphérique entre l’intérieur et l’extérieur. De plus, cela apporte de l’air frais, mais il n’est pas filtré.

Deux modes de régulation du système existent :

  • Autoréglage
  • Hygroréglage

Les systèmes autoréglables assurent un renouvellement constant de l’air, sans régulation externe au système. Seuls les diamètres des conduits et la puissance du moteur influent sur le renouvellement de l’air. Ces paramètres sont à adapter en fonction du nombre et du volume des pièces. C’est le système le plus courant et le moins cher.

Les systèmes hygroréglables régulent le flux d’air sortant en fonction du taux d’hygrométrie de l’air intérieur. Des capteurs de teneur en eau sont ajoutés au niveau des bouches d’extraction. Ainsi, le système augmente le débit quand l’humidité détectée est trop importante. Sur certains modèles, les entrées d’air sont aussi sensibles à l’humidité. Cela permet un meilleur contrôle des pertes de chaleur et faire des économies de chauffage (relatives, voir plus loin).

la VMC simple flux

Comment on l’installe ?

L’installation de la VMC simple flux requiert des gaines pour relier les bouches d’extraction au moteur. Il faut aussi prévoir un tuyau d’évacuation du moteur jusqu’à l’extérieur. Dans la mesure du possible, on privilégiera une extraction en toiture.

Le moteur de la VMC fait du bruit. Il faut donc l’installer de préférence dans les combles, avec une isolation phonique suffisante, pour ne pas que le ronflement du moteur perturbe votre sommeil. De la même façon, on choisira des entrées d’air acoustiques pour éviter les sifflements.

Le diamètre des gaines est fonction du volume du débit (en m3/h) et de la pièce à aérer. Pour la cuisine, on prend généralement un diamètre de 125 mm, pour la salle de bain et les toilettes un diamètre de 80 mm.

On évitera au maximum les réductions de diamètre entre la bouche et le moteur. De même que trop d’angles réduit la performance de la VMC.

Pour déterminer le débit, on calcule le volume total de l’habitation et on le divise par 24 (24 heures). On obtient ainsi le débit minimum en m3/h dont on a besoin. Le moteur doit avoir un débit supérieur.

Il peut être judicieux d’isoler les gaines si ces dernières passent dans des pièces non isolées et que votre région connait de grands froids. Le contact air chaud à l’intérieur de la gaine avec l’air froid extérieur peut générer de la condensation, et par conséquent de l’eau dans les tuyaux.

Quelle différence avec la VMC double flux ?

Du fait de son fonctionnement en continu, la VMC simple flux induit 20% de déperditions de chaleur. la VMC double flux pallie cet inconvénient, grâce à un récupérateur de chaleur. Ainsi, elle récupère la chaleur de l’air vicié pour la transmettre à l’air neuf. D’où des économies de chauffage.

Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour installer votre système de chauffage.


Devis gratuit et sans engagement

Isolation des Combles : vos questions