Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Modulez votre éclairage grâce à un variateur de lumière !
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Le variateur de lumière pour créer des ambiances différentes

Le variateur de lumière rencontre aujourd’hui un franc succès. D’un geste simple, il permet de moduler l’éclairage en fonction de ses besoins ou de son humeur du moment. Il s’installe facilement à la place d’un interrupteur existant.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Les avantages du variateur de lumière

Le variateur de lumière permet de régler l’intensité d'un luminaire selon les besoins de son utilisateur. Par exemple, on mettra une ambiance vive pour le repas et une ambiance tamisée pour regarder la télévision.

Il est aussi pratique. 2 en 1, il peut servir de veilleuse dans la chambre d’enfant. Ou bien dans la chambre des parents, aider à s’endormir en créant une ambiance tamisée avant d’éteindre.

Et les économies d’énergie ?

Par contre, il n’induit pas d’économie d’énergie car il agit sur l’intensité lumineuse, et non pas sur la tension ou la puissance. De plus, il consomme en moyenne 5 W quand il est allumé.

Pour réaliser des économies sur sa facture d’électricité en agissant sur l’éclairage, le plus efficace est d’opter pour des ampoules LED. À quantité de lumière égale (en lumen ou lux), la puissance en Watt est réduite.

On pourra aussi choisir un interrupteur automatique dans les couloirs et lieux de passage pour éviter de laisser allumer sans besoin.

Il faut aussi adopter des gestes simples comme éteindre les équipements plutôt que les laisser en veille, éteindre la lumière dans les pièces non utilisées, éviter de mettre trop de plantes devant une fenêtre pour faire entrer le maximum de lumière naturelle. De même en choisissant des voilages les plus fins, les plus clairs et les simples possibles.

Vérifications à effectuer avant d’acheter

Il faut vérifier si l’ampoule supporte les changements d’intensité. Les modèles les plus aptes sont les ampoules halogènes 230 V, mais elles consomment beaucoup. Préférez des ampoules LED à intensité variable. Mais dans ce cas, il faudra un variateur à découpage de début ou de fin de phase (entrée/sortie). Idem pour les lampes halogènes 12 V.

Les ampoules basse consommation (ou fluocompactes) ne sont pas compatibles avec un variateur de lumière.

Si vous utilisez une ampoule en limitant toujours son intensité, et donc jamais à pleine puissance, vous allez abréger sa durée de vie. Si la luminosité vous parait trop forte, changez pour une ampoule de moindre puissance.

Les différents modèles disponibles

Il existe plusieurs types de variateur de lumière :

  • Universel: il remplace l’interrupteur classique. En plus du bouton qui allume ou éteint la lampe, il contient un bouton qui permet de faire varier l’intensité de l’éclairage.
  • À infrarouge: on le place dans un mur de la pièce à éclairer (par exemple un interrupteur existant) et on l’associe à une télécommande existante (celle de la télévision par exemple). Un appui long sur la touche choisie active le variateur.
  • Sans fil: il est composé d’un interrupteur émetteur (dans une pièce quelconque) et d’un interrupteur récepteur (dans la pièce à éclairer). L’avantage est qu’on peut varier à distance la lumière sans tirer de câbles.

Le variateur peut être associé à la domotique (gestion et programmation par un boitier dédié ou un objet connecté) ou à des détecteurs de présence.

Certains modèles sont dits à double fonction, c’est-à-dire qu’un seul bouton assure l’allumage et la variation d’intensité. On les appelle aussi des variateurs tactiles. D’autres produits sont équipés d’une minuterie.

Si vous souhaitez moduler l’intensité de l’éclairage d’une lampe contrôlée par plusieurs boutons poussoirs, il faut choisir le télévariateur. Celui-ci viendra prendre la place du télérupteur dans le tableau électrique. Ainsi, vous pourrez modifier l’éclairage de cette lampe depuis l’un ou l’autre des boutons poussoirs de votre installation.

le variateur de lumière

L’installation

Voyons maintenant comment installer le variateur de lumière.

Avant toute chose, il faut couper le courant avant de changer un interrupteur ! Le 220 volts n’est pas recommandé pour votre organisme. Utilisez aussi un tournevis d’électricien, dont la poignée préserve des décharges électriques.

Ensuite, on va démonter l’ancien interrupteur :

  1. Retirer le cache de l’interrupteur existant
  2. Enlever les vis de fixation
  3. Tirer doucement l’interrupteur vers soi pour accéder à l’arrière
  4. Dévisser les fils électriques

Maintenant, on va installer le variateur à la place. Le fil de terre (vert et jaune) va sur la broche du milieu. Le fil bleu (neutre) se branche sur la borne N, et le fil rouge (la phase) va sur la borne L. Voici les étapes pour brancher le variateur :

  1. Connecter les fils aux broches correspondantes
  2. Remettre le courant
  3. Tester
  4. Recouper le courant
  5. Insérer l’appareil dans l’encastrement
  6. Plaquer le variateur contre le mur puis visser
  7. Remettre le cache
  8. Remettre le courant

NB : Parfois, les fils ne sont pas des couleurs habituelles, ou bien les bornes N et L de l’ancien interrupteur ne sont pas indiquées ou effacées. Avant de le démonter, notez dans quelle broche chaque fil s’enclenche. Vous aurez peut-être besoin de remonter l’ancien interrupteur si le variateur ne marche pas.

Isolation des Combles : vos questions