Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Prix des fenêtres
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

La fenêtre en bois, esthétique et performante

Le bois, traditionnellement utilisé pour la fabrication de fenêtres, a été délaissé pendant un temps au profit de matériaux plus modernes et moins coûteux. Profitant du retour à la mode des matériaux naturels et respectueux de l'environnement, il revient en force, mettant en avant ses qualités isolantes et son image chaleureuse.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

La fenêtre en bois allie classicisme et modernité

La fenêtre en bois apporte un cachet indéniable à une habitation et sait s'adapter à toutes les architectures. Standard ou réalisée sur mesure, elle s'adapte aussi bien aux rénovations qu'aux constructions neuves. Elle existe dans de nombreuses essences de bois : des essences nobles (chêne, bois exotiques,…) qui ne requièrent pas de traitement et d'autres essences traitées pour résister notamment à l'eau et aux insectes. Il existe un grand nombre de modèles de fenêtres en bois, avec un, deux ou trois vantaux, des plus classiques (ouverture à la française, coulissante,…) aux plus originaux (modèle à soufflet, basculant, à galandage, ouverture à l'italienne ou à l'anglaise,…). On trouve aussi des fenêtres fixes, qui ne s'ouvrent pas, placées généralement en hauteur, dans des endroits inaccessibles. L'évolution des techniques de fabrication permet maintenant d'utiliser le bois pour des fenêtres de grandes tailles en utilisant le procédé de lamellé-collé. Enfin, grâce à des assemblages mécaniques, on trouve des fenêtres sans mastic.

L'installation de fenêtres double vitrage est-elle adaptée à votre logement ? Prix fenêtre bois

Le bois, un bon isolant respectueux de l'environnement

Le bois, matériau abondamment présent en France, est écologique et totalement recyclable. Ses performances isolantes sont bonnes, que ce soit en matière thermique ou acoustique. Le vitrage joue un rôle important concernant l'isolation. Si le double vitrage est proposé sur les modèles standards, on peut aussi choisir des vitrages plus performants. L'isolation thermique est plus faible avec un vitrage simple, meilleure avec un double vitrage, un double vitrage avec isolation renforcée ou un triple vitrage. L'indicateur évaluant les capacités d'isolation thermique d'une fenêtre s'appelle le coefficient de transmission thermique (U, en W/m2K). Plus la valeur d'Uw (le coefficient spécifique à la menuiserie dans sa globalité) est faible, meilleures sont les performances isolantes. Pour l'isolation phonique, elle est supérieure avec un vitrage à isolation acoustique améliorée.

Essences de bois, format, couleurs… : de nombreuses combinaisons possibles

Les principaux critères influant sur le prix d'une fenêtre en bois sont l'essence du bois, la forme de la fenêtre, ses dimensions (standards ou non) et la nature du vitrage. Les essences les plus utilisées sont le chêne, le cèdre, les résineux (épicéa, sapin, pin,…) et les bois exotiques (moabi, teck, tauari,…). S'il existe de nombreux modèles aux dimensions standards, avec des hauteurs variant entre 45 cm jusqu'à plus de 2 m et des largeurs de 40 cm environ jusqu'à plus de 150 cm, on peut avoir besoin de fenêtres sur mesure pour des habitations à l'architecture originale ou pour des projets de rénovation. Le vitrage classiquement utilisé est le double vitrage, qui existe sous plusieurs déclinaisons, mais il existe du simple vitrage et du triple ainsi que des vitrages feuilletés avec effet ralentisseur pour les effractions. Les possibilités décoratives sont grandes, au niveau des couleurs comme pour les finitions (vernis, peinture, laquage,…).

Un prix déterminé par la qualité du bois, les dimensions et le vitrage

La gamme de prix pour une fenêtre en bois est très étendue, avec des prix débutant à 40 € et pouvant aller jusqu'à 400 €. En terme d'essences de bois, le chêne est parmi les plus chères; viennent ensuite les résineux puis les bois exotiques. À modèle équivalent, une fenêtre en chêne coûte environ deux fois plus cher qu'une fenêtre en épicéa. Plus la taille des fenêtres est petite, moins elles sont onéreuses. C'est la même logique pour les vantaux : les fenêtres à un vantail sont moins chères que celles à deux ou trois vantaux. Les premiers prix pour une fenêtre à un vantail se trouvent à partir de 50 €; pour celles à deux vantaux, il en existe dès 95 € et pour celles à trois vantaux, dès 250 €. Ce sont les modèles les plus simples, fixes, qui sont les plus économiques. Souvent de petite taille, ils peuvent se trouver dès 40 €.

Plus le vitrage est performant, plus la fenêtre reviendra cher. Il en va de même pour les choix décoratifs : finition spécifique, couleurs originales, vitrage translucide… ces options esthétiques font logiquement augmenter le prix d'une fenêtre.

Demandez vos devis gratuits pour des fenêtres en bois

Double ou Triple vitrage : vos questions