Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Tout savoir sur le chauffe-eau monobloc

Par L’équipe de rédaction

Le chauffe-eau monobloc est le plus simple des 3 systèmes de chauffe-eau solaires disponibles actuellement. Peu onéreux, il permet de réaliser d'importantes économies en profitant d'une source d'énergie gratuite et renouvelable. Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Je demande ma prime

Simulation gratuite en 2 minutes

Le chauffe-eau solaire monobloc, un fonctionnement simple

De quels éléments est-il composé ?

 

Le chauffe-eau solaire monobloc est constitué d'un ballon horizontal de contenance variable relié à des capteurs solaires qui se présentent sous la forme de panneaux ou de thermo-tubes. On appelle ce système "monobloc" car le ballon et les capteurs sont montés sur le même châssis. Orienté vers le sud, le chauffe-eau solaire monobloc peut être installé sur un toit ou sur un support situé au sol, à l'extérieur de l'habitation. Les capteurs exposés à la chaleur du soleil transmettent cette énergie calorifique à un fluide caloporteur qui permet de réchauffer l'eau chaude contenue dans le ballon grâce à un système d'échangeur thermique présenté sous forme de serpentins. Le fluide caloporteur fonctionne en circuit fermé et retourne vers l'extérieur une fois refroidi.

 

S'agit-il d'un système d'appoint ?

 

Les capacités de ce système de production d'eau chaude dépendent fortement de l'ensoleillement de la région dans laquelle il est installé et donc également de la saison. Il suffit à alimenter un logement de petite dimension bien isolé, un camping-car ou une petite maison dans les régions les mieux exposées. Il peut toutefois être utilisé en complément d'un autre mode de chauffage en préchauffage et vous permettre ainsi de réaliser des économies sur votre facture d'énergie.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Installation et entretien

Une installation simple et un encombrement réduit

 

Le chauffe-eau monobloc est autonome et ne nécessite pas d'alimentation électrique. Il est donc très facile à installer et se transporte facilement. On veillera simplement à isoler soigneusement le ballon d'eau chaude et les tuyaux de raccordement pour lui permettre d'atteindre des performances optimales et pour éviter au maximum les déperditions d'énergie.

 

L'installation d'un chauffe-eau monobloc convient particulièrement bien à un toit-terrasse ou à une toiture inclinée. S'il peut être installé par un particulier, lorsqu'il est couplé à un autre système de production d'eau chaude sanitaire, il est préférable de faire réaliser l'installation de votre chauffe-eau par un artisan RGE, ce qui est l'une des conditions requises pour bénéficier d'une aide financière. De plus, les conseils d'un professionnel seront utiles pour estimer l'exposition idéale et le poids de l'équipement suivant les caractéristiques de votre toiture.

 

Un système qui ne demande que très peu d'entretien

 

Hormis une vidange du fluide caloporteur, conseillée après les hivers particulièrement rigoureux, le chauffe-eau solaire est très facile d'entretien. S'il est placé sur le toit, il suffit de vérifier occasionnellement que des feuilles ou d'autres éléments ne sont pas placés sur le capteur.

Les avantages et les inconvénients du système monobloc

Le moins cher des systèmes de chauffe-eau solaire

 

Pour un prix moindre et une installation aisée, le chauffe-eau solaire monobloc offre les mêmes avantages que les autres systèmes de CESI (chauffe-eau solaire individuel) :

 

  • La production d'eau chaude grâce à une source d'énergie renouvelable et gratuite
  • Un très faible impact environnemental, et une économie des ressources fossiles ou non renouvelables utilisées en complément
  • Une durée de vie plus élevée que celle d'une installation électrique du fait de son fonctionnement autonome

 

👉 135 € / an
C’est le montant des économies réalisables grâce à l’installation d’un Chauffe-Eau Solaire dans un logement.

J'installe ma pompe à chaleur

Simulation gratuite en 2 minutes

Un rendement assez faible et une utilisation saisonnière

 

Il est en revanche soumis à quelques contraintes :

 

  • Son rendement varie énormément suivant les saisons et l'ensoleillement de la région où il est installé
  • Il ne fonctionne pas la nuit ou par temps couvert
  • L'eau contenue dans le ballon peut se refroidir très vite si le ballon n'est pas bien isolé, ce qui est moins vrai avec une installation composée d'éléments séparés
  • Placé sur le toit d'une habitation, il peut parfois nuire à l'esthétique du bâtiment

Prix et subventions

L'installation d'un chauffe-eau solaire monobloc représente un investissement variable suivant la contenance du ballon d'eau chaude : son prix d'achat oscille entre 150 et 1 500 € pour un ballon inférieur à 200 L, et jusqu'à 3 000 € pour un ballon de 300 L.

 

Son installation est éligible à la prime CEE et à MaPrimeRénov’ s'il s'agit de votre habitation principale, à condition de le faire installer par un professionnel agréé.

👉 Trouvez le bon artisan pour installer votre chauffe-eau solaire.
Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour installer votre chauffe-eau solaire.

Je demande ma prime

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème