Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Votre habitation peut-elle devenir une maison autonome ?
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

La maison autonome en électricité en chauffage et en eau

Une maison est autonome lorsqu'elle est affranchie des réseaux d'eau, de gaz et d'électricité nationaux. Pour subvenir à ses besoins, elle fait donc appel à des moyens de production d'énergie locaux qui permettront d'alimenter les appareils électriques, le chauffage et l'eau chaude sanitaire.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Quelles solutions choisir dans une maison autonome ?

Une maison autonome doit, comme tous les foyers, utiliser de l'électricité, se chauffer et produire de l'eau chaude sanitaire. Contrairement aux autres types de maison, elle ne fait pas appel aux réseaux de gaz et d'électricité nationaux et n'utilise pas non plus le réseau d'eau. Il faut donc trouver des solutions alternatives pour produire l'énergie nécessaire localement.

Une maison autonome fait le plus souvent appel aux éléments suivants :

  • Une isolation renforcée au niveau des combles, des murs et du sol,
  • Des fenêtres à isolation renforcée,
  • Un chauffage au bois,
  • La récupération de l'eau de pluie,
  • Un moteur fonctionnant avec des carburants végétaux,
  • Une éolienne,
  • Du solaire photovoltaïque,
  • Une exposition favorable aux apports solaires,
  • Des parois végétalisées,
  • Un puits canadien.

La première chose indispensable sera de bien isoler la maison. L'isolation de la toiture, des murs et du sol complèteront bien une maison à ossature bois. Les besoins en chauffage seront ainsi fortement réduits et il sera plus aisé de trouver des solutions locales de production de chaleur. L'exposition de la maison sera également un élément essentiel. Elle permettra de bénéficier au maximum des apports solaires qui contribuent à réchauffer gratuitement la maison. En complément, il faudra ajouter des protections solaires (volets, stores) pour préserver le confort d'été voire même créer une toiture ou un mur végétalisés qui apporteront de la fraicheur en été. La ventilation de la maison autonome pourra se faire à l'aide d'un puits canadien qui ne consomme pas d'énergie et permet de bénéficier de la température constante du sous-sol. Quant à l'eau, elle est souvent obtenue par récupération et filtration de l'eau de pluie. Dans les WC, on trouve souvent des toilettes sèches qui alimenteront le compost.

Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Se chauffer en toute autonomie ?

Le chauffage d'une maison autonome fait appel aux énergies renouvelables et surtout aux énergies disponibles localement. Le bois est souvent la ressource choisie, dans un poêle ou une cheminée. Les poêles à bois à accumulation seront parfaitement adaptés puisqu'ils permettent un chauffage prolongé sur des surfaces importantes. Le poêle hydro (aussi appelé poêle bouilleur) est également judicieux pour les maisons autonomes disposant d'un circuit de chauffage central. Le poêle à bois hydro sera raccordé au circuit d'eau pour chauffer l'ensemble de la maison et pourra également produire l'eau chaude sanitaire en étant raccordé au ballon. C'est un chauffage qui sera peu coûteux, écologique et surtout totalement autonome. Les poêles ou fourneaux à bois assureront également la cuisson.

Des panneaux solaires thermiques peuvent également contribuer au chauffage et à la production de l'eau chaude sanitaire. On parle de chauffe-eau solaire pour la production de l'eau chaude uniquement et de système solaire combiné pour le chauffage en plus de l'eau chaude sanitaire. L'installation comprend des panneaux solaires installés sur le toit ou au sol sur un support incliné ainsi qu'un grand ballon d'eau. La combinaison du solaire et du bois permettra d'exploiter au maximum le gisement solaire et de faire appel au bois lorsque l'ensoleillement n'est pas suffisant. Dans tous les cas, la maison sera complètement autonome pour se chauffer.

Produire sa propre électricité

Pour s'affranchir du réseau électrique, il faut être capable de produire sa propre électricité. Cela passe bien souvent par l'installation d'un système à énergie renouvelable de type éolien, photovoltaïque ou même hydraulique. Selon la région et les ressources dont elle dispose, on pourra choisir l'une des technologies ou en combiner plusieurs.

Les éoliennes seront privilégiées dans les zones ventées, le solaire dans les régions bien ensoleillées et l'hydraulique lorsqu'une source d'eau est présente à proximité de la maison. La combinaison de plusieurs sources renouvelables de production d'électricité est intéressante car ce sont des énergies intermittentes qui ne fonctionnent pas toutes en même temps, notamment pour le vent et le soleil. Ces derniers ne sont pas toujours présents ou n'ont pas toujours la même intensité, ce qui peut poser problème pour alimenter la maison autonome. En combinant l'éolien, le solaire et l'hydraulique, il est possible de combler en partie les intermittences de chaque énergie. Lorsque ce n'est pas suffisant, il faudra ajouter des batteries qui viendront stocker l'électricité lorsqu'il y a du vent ou du soleil et pourront la restituer lorsque c'est nécessaire.

Les panneaux aérovoltaïques pourront s'avérer judicieux pour rendre une maison autonome car ils permettent de produire de l'électricité à partir du soleil et assurent également un complément de chauffage via une ventilation d'air chaud. Ils peuvent aussi rafraichir la maison durant les nuits d'été.

la maison autonome en électricité et en chauffage

Les avantages et inconvénients de la maison autonome

La maison autonome présente plusieurs avantages :

  • Liberté totale sur le choix des systèmes et matériaux utilisés,
  • Gestion autonome des consommations d'énergie,
  • Pas d'abonnement de gaz ou d'électricité à payer,
  • Consommation d'énergie locale permettant de désencombrer les réseaux français,
  • Utilisation de ressources renouvelables et écologiques,
  • Réduction de l'impact environnemental de la maison.

Malgré tout, il existe certains inconvénients à la maison autonome :

  • L'investissement de départ est souvent élevé, même si l'autonomie permet par la suite de dépenser très peu pour faire fonctionner la maison
  • En cas de dysfonctionnement des équipements, le réseau ne pourra pas prendre le relai puisque le raccordement n'est pas fait
  • La multiplicité des équipements installés implique plus d'opérations d'entretien et de maintenance
  • L'installation de l'ensemble des systèmes requiert de l'espace à l'intérieur (poêle, ballon solaire, batteries…) comme à l'extérieur (éolienne, panneaux solaires, récupérateur d'eau de pluie, puits canadien…)
Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Isolation des Combles : vos questions