10 idées faciles pour faire des économies d’énergie dans sa maison

10 idées faciles pour faire des économies d'énergie dans sa maison Chez Quelle Energie, nous vous conseillons sur la manière dont vous pouvez réaliser des économies d’énergie dans votre logement. Solutions de chauffage (chaudière à condensation, poêles bois, pompes à chaleur…), d’isolation (double/triple vitrage, isolation des murs, du sol, des combles) et de solaire (panneaux solaires photovoltaïques et thermiques), elles nécessitent une idée précise de son projet ainsi qu’un certain investissement de départ. Aussi, pour tous ceux qui n’en sont qu’aux prémices de leur projet, nous vous proposons 10 idées faciles à mettre en œuvre pour faire des économies d’énergie dans votre maison.

1 – Isoler simplement en réduisant ses pertes de chaleur

Comme Antoine Chatelain, PDG de Quelle Energie, le précise dans l’émission 100% Maison de M6, vous pouvez installer un boudin de porte pour empêcher l’air froid de pénétrer dans la maison.

2 – Faire son propre double vitrage

Si vous avez des fenêtres simple vitrage chez vous, vous pouvez réaliser facilement votre propre double vitrage en posant un film plastique sur le vitrage simple.

3 – Colmater les fuites d’air

Utilisez des joints en mousse pour colmater les fuites d’air issues du dormant de la fenêtre, c’est-à-dire la partie immobile. Cela aura aussi un impact sur l’étanchéité des fenêtres. Un point important lorsque l’on sait que les déperditions via l’étanchéité peuvent représenter 20% de la facture de chauffage.

4 – Chauffer efficacement

Si vous avez un radiateur posé sur un mur mal isolé, installez un aluminium réfléchissant entre le radiateur et le mur. La chaleur du radiateur envoyée vers le mur est alors renvoyée dans la pièce. Vous chauffez donc la pièce plutôt que le mur.

5 – Adapter sa température de chauffe

Il est préconisé de chauffer son logement à 19°. Un degré en plus augmentera de 7% votre facture de chauffage. Lorsque l’on a ces chiffres en tête, vous conviendrez qu’il vaut mieux ajouter un pull sur soi qu’augmenter d’un degré sa température de chauffage.

Notre simulateur vous conseille également sur la manière dont vous pouvez faire des économies d’énergie chez vous. Solaire, chauffage, isolation, vous saurez ce qu’il vous faut améliorer !

6 – Gérer ses absences avec un programmateur

Il est inutile de chauffer lorsque la maison est vide. Grâce à un programmateur, vous pouvez donc régler votre chauffage pour qu’il s’enclenche une heure avant votre retour. Par contre, il vaut mieux diminuer sa température de chauffage lors de ses absences plutôt que de couper totalement le chauffage. Il est souvent plus économique de dépenser de l’énergie à maintenir une température que de réduire le chauffage pendant un temps et ensuite faire tourner à fond la chaudière pour réchauffer le logement. Mais tout dépend de votre système de chauffage. Pour en savoir plus, consultez notre article « Couper le chauffage lors de ses absences, bonne idée ? ».

7 – Ne chauffer que les pièces à vivre

Chauffez que ce qui est nécessaire, c’est-à-dire les pièces à vivre. Évitez donc de chauffer les toilettes ou encore les couloirs. Ayez aussi à l’esprit que les chambres sont moins chauffées que les pièces à vivre (16 ou 17°). C’est plus confortable pour dormir et c’est économique !

8 – Purger ses radiateurs

Si la partie inférieure de votre radiateur est chaude alors que la partie supérieure est froide, c’est qu’il a besoin d’être purgé. Il faut le faire plusieurs fois par an, sans éteindre la chaudière. Si votre habitation a plusieurs étages, commencez d’abord par les radiateurs du rez-de-chaussée et remontez vers les étages supérieurs.

9 – Éteindre les appareils en veille

Laisser vos appareils électriques domestiques en veille (ordinateur, télévision, chargeurs de téléphone etc.) vous coûte 86 € par an ! Les éteindre, c’est donc autant d’économies sur votre facture d’électricité.

10 – Passer aux ampoules basse consommation

Bien que ces ampoules soient encore un peu plus chères à l’achat, elles ont une durée de vie 6 à 10 fois supérieure aux ampoules classiques. De plus, en consommant 5 fois moins d’électricité, elles sont beaucoup plus économiques. Alors, qu’attendez-vous pour sauter le pas ?

Et vous, quels sont vos gestes pour réduire facilement votre consommation d’énergie à la maison ?

Vos réactions

16 Août

Bonjour,
On pourrait rajouter la mise en place de boudins en bas des portes donnant sur l’extérieur.

vincent
19 Août

@Vincent : Effectivement, c’est notre point numéro 1 !

Mathilde Chevallier
19 Août

Mes idées pour moins dépenser d’énergie à la maison :
Si on peut isoler, il faut le faire.
Commencer par les combles et greniers, le plafond de la pièce située en dessous sera plus chaud et il y aura moins de convection de l’air.
Vérifier l’étanchéité absolue des trappes et portes d’accès aux combles greniers et garages.
Isoler les murs car c’est la plus grande surface au contact avec l’extérieur.
Changer les fenêtres si vous avez les moyens. (C’est le plus cher)
Une nouvelle fenêtre est étanche et on a l’impression d’avoir isolé (sinon comme dit plus haut, les bourrelets ont du bon).
Le grand avantage du double vitrage est l’impression de confort plus que l’économie.
La paroi intérieure du vitrage est moins froide donc plus agréable.
Le volet reste un luxe (roulant ou battant).
Installer une ventilation mécanique. J’insiste sur ce point car, plus on calfeutre, plus il faut s’assurer d’une ventilation minimum, sinon on augmente l’humidité à l’intérieur du logement et, comme c’est désagréable, on chauffe plus et ça coûte plus cher.
Mal ventilé, un logement peut en quelques mois devenir insalubre (moisissures).
Pour les ampoules, je suis dubitatif à l’intérieur des logements.
On éclaire le soir et l’hiver et les lampes à filaments participent au chauffage du logement. Pour moi, il y a peu de gain au regard des inconvénients.
Lumière blafarde qui vous donne une mine de déterré, limite suicidaire. (Sinon, il faut des lampes très très chères avec température °K etc.)
Pour qu’elle dure, il ne faudrait pas l’éteindre. (Où est l’économie ?)
Contiennent des terres rares, il faut absolument les rendre au recyclage car elles empoisonnent l’environnement.
Pour le chauffage à eau chaude, deux robinets : un thermostatique pour le réglage et un marche / arrêt, sinon, c’est toujours déréglé. (Attention, pour ne pas endommager le circulateur, il faut toujours laisser un radiateur ouvert à fond)
Ne pas hésiter à modifier la température de l’eau à la chaudière en fonction de la température extérieure ou installer une sonde extérieure. L’objectif est que le thermostat général intérieur ne déclenche pas tout en étant à la température de confort.
Pour les convecteurs électriques, utiliser les cales de maxi sur les roulettes de réglage du thermostat, sinon, c’est toujours déréglé .

ITC78
20 Août

@ITC78 : Merci pour cette contribution !

Mathilde Chevallier
28 Août

Comme vous le dites dans votre point n°10, il y a la possibilité de se tourner vers les ampoules LED mais aussi d’installer un système de chauffage plus économique et plus écologique que les chaudières à mazout ou à gaz. Je pense là à une chaudière à pellets ou à une pompe à chaleur pour les maisons déjà bien isolées par exemple…

Benoit
28 Août

@Benoit : Exactement !

Mathilde Chevallier
19 Sep

Le problème des pompes à chaleur et des poêles à granulés, c’est le prix !
15.000 € pour une maison de 120 m²,soit 3 fois plus cher qu’une chaudière à condensation,alors ça ne sert à rien d’aller vers ces énergies nouvelles car vous n’arriverez JAMAIS à rattraper cette différence de prix.
De plus combien de personnes ont des problèmes avec les PAC ? 1.200 € d’EDF à l’année!

guillermalain
23 Sep

@Guillermalain : Dans cet article, nous proposons des idées faciles à mettre en place pour faire des économies d’énergie donc des idées bon marché et qui ne nécessitent pas de travaux. On ne parle donc pas de poêle à granulés ou de pompes à chaleur. Evidemment, ces deux solutions sont plus coûteuses. Mais, pas à la même hauteur. Une PAC air-air coûte environ 9.000 € lorsqu’une PAC géothermique coûte environ 25.000€. Vous comparez des choses qui ne sont pas comparables. Si les pompes à chaleur sont si efficaces, c’est grâce à leur COP (de 3 à 4). Ainsi, elles restituent 3 fois plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Ceci dit, une chaudière à condensation est également efficace. Le choix entre ces deux solutions est donc à prendre en fonction du logement de chacun.

Mathilde Chevallier
19 Jan

Ma maison de 175 m² est équipée de deux panneaux solaires et d’une pompe à chaleur Visemann depuis trois ans. J’habite dans l’est de la France et je chauffe entièrement mon logement à 20 °C. Celui-ci est équipé de nombreux appareils électriques : volets, porte, garage, portail, plaque induction… Ma facture d’électricité s’élevait à 1.278 € en 2011, 1.400 € 2012 et à 1.534 € en 2013.

ziliox
24 Jan

@ziliox : Bonjour, merci pour votre contribution. Le tarif moyen de l’électricité augmente, en effet, régulièrement et donc la facture moyenne des ménages aussi. Sachez que vous réaliserez encore plus d’économies d’énergie en ne chauffant votre logement qu’à 19 °C, une température conseillée par l’ADEME.

Nora Cherdoud
11 Août

Dans ce cas là, il faut un régulateur de chauffage avec une bonne isolation. Je pense que c’est la base même de l’économie d’énergie.

climatisation 64
04 Sep

@climatisation 64 : Oui, la base est de commencer par l’isolation ! L’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas !

Mathilde Chevallier
21 Sep

J’ajouterais que ce sont les murs que l’on chauffe, et mieux vaut chauffer à basse consommation en permanence que de « remonter » la température, car la sensation de froid vient de l’effet de paroi, non de l’air. Quand au chauffage bois, très économique en hiver, il l’est beaucoup moins à l’automne et au printemps. Mieux vaut alors utiliser le chauffage électrique.
Fermer les volets dès la nuit tombée, mettre de bons double-rideaux de laine sur les portes anciennes n’est pas négligeable. Enfin, pour une grande maison pas très bien isolée, nous consommons 1000 euros par an de chauffage mixte, avec des températures convenables (20) dans les pièces de vie. Donc, il vaut mieux réfléchir sinon la facture est lourde.

Barrou
29 Sep

@ Barrou : En effet il peut être judicieux de ne pas éteindre vos appareils de chauffage pendant une courte absence mais plutôt de les laisser tourner « au ralenti » en réglant une température de consigne plus basse. Votre dispositif de chauffage consommera alors moins d’énergie pour revenir à la température de confort.

Manuel Blanc
18 Août

Pour l électricité vu que la pièce a vivre c le salon / SAM j’ai opté pour l éclairage a led mes meubles son équipée de rubans rgb certe cest un investissement 80eu pour un bon ruban de 1m50 jen ai 2 au final edf ma rendu quasi 400 eu sur ma conso

Jim
17 Oct

Gérer ses absences avec un programmateur FAUX !!!
Les radiateurs vont rattraper l’économie réalisée en fonction de l’isolation du logement, et de la durée de l’absence.
Aucun programmateur de zone actuel avec fil pilote n’est équipé de détecteur de présence et gère cette partie déterminante en domotique ( ARDUINO par exemple)
La température pour une chambre est 19°. 20 trop chaud, et 17 trop froid.
Dans les logements neufs les radiant bas de gamme sont installés, économie promoteurs, grave erreur pour la planète et pour vous, votre facture, avec un thermostat dépassé qui se dérègle en fonction de la température ambiante. Opter pour des radiateurs a inertie.

Dernier point, changer les boîtiers des prises par des boîtiers étanches BBC, car la VMC perturbe les sondes des radiateurs, aspiration de l’air par les prises, l’air froid de l’extérieur passe dans tous les mur en contreplacage plâtre et crée un différence de 2 degrés entre le sol et le plafond, quand il fait 6 degrés a l’extérieur, d’ou une grande sensation de froid surtout le matin ou en sortie de douche.
40m2 et 2 fois 2000w = 73 euros/mois EDF. (ballon, induction,box,seche linge compris)
Une box internet consomme entre 10w et 30w, ce qui represente 87kw/ans pour 10w et donc 14 euros.
Les appareils en veille c’est une bêtise, le coût ne se ressent pas sur la facture, mais plus sur le plan de l’écologie pour la planète. un appareil en veille c’est 1 a 2w = 28 centimes d’euros.
A bon entendeur.

Jean-Pierre Lass
05 Nov

on vient de nous installer une chaudière à condensation,je ne sais pas si je dois baisser le chauffage la journée quand je suis absente.l immeuble n’est pas isolée,les vmc pas encore installée,j’ai plein de moisi autour des fenêtres que je n’avais pas avant,je chauffe à 19°5 la journée quand je suis là,quand je travaille je met à 18°ainsi que la nuit,j augmente quand je rentre.Es ce que je fais bien ou dois laisser ma chaudière à 19) degrés tout le temps?merci pour votre réponse

virginie
10 Jan

est-ce que vous aurez d’autres idées mais pour d’autres énergie

camille
08 Nov

Je vis à 17° dans les Vosges, appartement isolé et volets, rideaux…. pour consommer moins mais ma facture d’électricité augmente quand même. Insatisfaite du chauffage électrique peu agréable et onéreux.

LOLO
17 Nov

Quelques autres idées peu couteux et sans travaux :
– utiliser des tapis pour ne pas avoir la sensation de froid avec un carrelage ou un parquet
– mettre des rideaux pour éviter cette même sensation de froid avec les fenêtres
– fermer les volets le soir pour mieux isoler ses fenêtres
– il est aussi possible d’isoler partiellement le volet avec les mêmes systèmes que pour les fenêtres, au moins sur les cotés
– ne pas mettre son lit ou son bureau le long d’un mur extérieur froid mais d’un mur intérieur plus chaud (sinon il y a refroidissement par conduction, vive les oreillers glacés)
– utiliser une couverture chauffante pour chauffer son lit avant d’y aller
– utiliser un chauffage radiant dans la salle de bain pour se chauffer soi et pas l’air ambiant
– avoir un chat pour chauffer son lit et son canapé (il y passe 12h par jour !)

SC
17 Nov

Il y a aussi des rideaux isolants pour les fenêtres. On peut aussi en mettre sur sa porte ou pour boucher un couloir. Il faut aussi se méfier des escaliers non fermés car l’air chaud a tendance à monter. D’ailleurs un lit mezzanine permet de dormir dans l’air chaud qui s’accumule au plafond au lieu de l’air froid près du sol.

SC
01 Oct

Merci beaucoup

saphar



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :