Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Chauffage : quelles aides pour quels travaux ?

Par L’équipe de rédaction

Publié le 19/10/2020 à 16h32, mis à jour le 25/03/2022 à 13h46

Chaudières et poêles à bois, pompes à chaleur, systèmes solaires combinés… Tous ces modes de chauffage, reposant sur des sources d’énergie renouvelables, sont éligibles aux aides à la rénovation : Prime EffyMaPrimeRénov’, les aides de l’Anah ou d’Action Logement, l’Éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit ou encore le chèque énergie. Voici le détail des aides attribuables et leur montant par équipement de chauffage !

 

Sommaire :

 

  1. Chaudière à granulés
  2. Chaudière à bûches
  3. PAC Géothermique
  4. PAC Air/Eau
  5. Système Solaire Combiné
  6. Poêle à granulés
  7. Poêle à bûches
  8. Chaudière gaz THPE
  9. Dépose de cuve à fioul

 

À noter : Le montant des aides varie selon la nature des travaux, mais aussi en fonction des ressources du ménage bénéficiaire. Avec MaPrimeRénov’, les plafonds se déclinent par couleur, du Bleu pour les plus modestes, au Rose pour les plus aisés.

Estimez facilement le montant total des aides pour votre projet avec l’outil gratuit de QuelleEnergie.fr : mes aides et subventions.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Chaudière à granulés

Aussi appelée chaudière à pellets, cette solution connaît un succès grandissant sur le marché français. Elle assure la fonction de chauffage, mais aussi celle de production d’eau chaude sanitaire. Plus efficace qu’une chaudière à bois classique, ses performances de rendement atteignent 75 % à 100 %.

 

Deux primes cumulables à hauteur de 15 000 € pour la chaudière à granulés

 

Ressources du ménage MaPrimeRénov’ Prime CEE Prime Effy
Bleu / équivalent « très modestes » 10 000 € autour de 4 300 € jusqu’à 5 000 €
Jaune / équivalent « modestes » 8 000 € autour de 4 300 € jusqu’à 5 000 €
Violet / équivalent « intermédiaires » 4 000 € autour de 2 700 € jusqu’à 3 125 €
Rose / équivalent « plus élevés » autour de 2 700 € jusqu’à 3 125 €

 

Et les autres aides aux travaux pour financer son projet :

 

Chaudière à bûches

es nouveaux modèles de chaudière à bûches affichent également d’excellentes performances, avec un rendement de 65 % à 90 %. Ce combustible, dans sa forme traditionnelle, est par ailleurs plus économique à l’achat que les granulés.

 

Jusqu’à 13 000 € d’aides à l’installation d’une chaudière à bûches en cumulant MaPrimeRénov’ et la Prime Effy

 

Ressources du ménage MaPrimeRénov’ Prime CEE Prime Effy
Bleu / équivalent « très modestes » 8 000 € autour de 4 300 € jusqu’à 5 000 €
Jaune / équivalent « modestes » 6 500 € autour de 4 300 € jusqu’à 5 000 €
Violet / équivalent « intermédiaires » 3 000 € autour de 2 700 € jusqu’à 3 125 €
Rose / équivalent « plus élevés » autour de 2 700 € jusqu’à 3 125 €

 

Les autres aides au financement d’une chaudière à bois :

 

  • L’aide Habiter Mieux Sérénité distribuée par l’Anah
  • Les aides d’Action Logement
  • L’Eco-prêt à taux zéro
  • La TVA à 5,5 %
  • Le Chèque Énergie

PAC Géothermique

Coûteuse, mais d’une efficacité redoutable, la pompe à chaleur (PAC) géothermique capte les calories au niveau du sol afin de les restituer dans votre logement. De quoi réduire considérablement les frais de chauffage ! Si vous disposez d’un terrain propice à son installation, prenez en compte le montant des aides accordées avant de calculer votre budget.

 

Jusqu’à 15 000 € à soustraire de votre budget  avec le cumul de MaPrimeRénov’ et de la Prime Effy !

 

Ressources du ménage MaPrimeRénov’ Prime CEE Prime Effy
Bleu / équivalent « très modestes » 10 000 € autour de 4 300 € jusqu’à 5 000 €
Jaune / équivalent « modestes » 8 000 € autour de 4 300 € jusqu’à 5 000 €
Violet / équivalent « intermédiaires » 4 000 € autour de 2 700 € jusqu’à 3 125 €
Rose / équivalent « plus élevés » autour de 2 700 € jusqu’à 3 125 €

 

Et les autres dispositifs mis en place par l’État pour l’installation d’une PAC géothermique :

 

  • Habiter Mieux Sérénité, le programme d’aide distribuer l’Anah
  • Les aides d’Action Logement dédiées à la rénovation
  • L’Eco-prêt à taux zéro
  • La TVA à 5,5 %
  • Le Chèque Énergie

👉  Le saviez-vous ?

Quelle que soit la complexité du projet, faites toujours appel à un artisan qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette qualification est indispensable au versement des aides à la rénovation. Retrouvez ces professionnels dans votre région en demandant vos devis sur QuelleEnergie.fr.

PAC Air/Eau

Profitez de la chaleur douce des radiateurs à eau, ou d’un plancher chauffant, sans dépense excessive. Les pompes à chaleur air/eau puisent les calories naturellement présentes dans l’air extérieur afin de les diffuser dans le circuit intérieur de votre maison.

 

Des aides cumulées à hauteur de 9 000 € pour une PAC Air/Eau avec MaPrimeRénov’ et la Prime Effy

 

Ressources du ménage MaPrimeRénov’ Prime CEE Prime Effy
Bleu / équivalent « très modestes » 4 000 € autour de 4 300 € jusqu’à 5 000 €
Jaune / équivalent « modestes » 3 000 € autour de 4 300 € jusqu’à 5 000 €
Violet / équivalent « intermédiaires » 2 000 € autour de 2 700 € jusqu’à 3 125 €
Rose / équivalent « plus élevés » autour de 2 700 € jusqu’à 3 125 €

 

La PAC air/eau est aussi éligible à d’autres dispositifs :

 

  • Les aides distribuées par l’Anah, avec le programme Habiter Mieux Sérénité
  • Celles proposées par Action Logement
  • L’Eco-prêt à taux zéro
  • La TVA à 5,5 %
  • Le Chèque Énergie

Système Solaire Combiné

Le Système Solaire Combiné (SSC) utilise l’énergie solaire pour chauffer votre intérieur et produire l’eau chaude sanitaire. Cet appareil d’appoint couvre jusqu’à 60 % des besoins en eau et en chauffage. Son terrain de prédilection ? Les zones froides et ensoleillées où les économies d’énergie observées sont de l’ordre de 70 %.

 

Ressources du ménage MaPrimeRénov’ Prime CEE Prime Effy
Bleu / équivalent « très modestes » 8 000 € autour de 4 300 € jusqu’à 5 000 €
Jaune / équivalent « modestes » 6 500 € autour de 4 300 € jusqu’à 5 000 €
Violet / équivalent « intermédiaires » 4 000 € autour de 2 700 € jusqu’à 3 125 €
Rose / équivalent « plus élevés » autour de 2 700 € jusqu’à 3 125 €

 

Et les autres aides pour financer l’installation d’un Système Solaire Combiné :

 

  • Le programme Habiter Mieux Sérénité de l’Anah
  • Action Logement
  • Eco-prêt à taux zéro
  • TVA à 5,5 %
  • Chèque Énergie

Poêle à granulés

L’atout esthétique du poêle à bois est indéniable et son rendement dépasse les 80 %. Avec un rendement important, les besoins en combustible diminuent. Le format en granulés, plus cher que les bûches traditionnelles, améliore encore les performances et simplifie la manutention.

 

Les aides pour en profiter à moindres frais

 

Récapitulatif des primes attribuables :

 

Ressources du ménage MaPrimeRénov’ Prime CEE Prime Effy
Bleu / équivalent « très modestes » 3 000 € autour de 800 € jusqu’à 1 000 €
Jaune / équivalent « modestes » 2 500 € autour de 800 € jusqu’à 1 000 €
Violet / équivalent « intermédiaires » 1 500 € autour de 500 € jusqu’à 625 €
Rose / équivalent « plus élevés » autour de 500 € jusqu’à 625 €

 

Les autres aides à l’installation d’un poêle à granulés de bois :

 

  • Le programme Habiter Mieux Sérénité de l’Anah
  • Action Logement
  • Eco-prêt à taux zéro
  • TVA à 5,5%
  • Chèque Énergie

Poêle à bûches

Économique et écologique, le poêle à bûches habille votre intérieur pour créer une atmosphère chaleureuse. Son prix initial peut être considérablement réduit par les aides et à long terme vous profitez du combustible le moins cher du marché !

 

Quelles primes pour financer l’installation d’un poêle à bûches ?

 

Ressources du ménage MaPrimeRénov’ Prime CEE Prime Effy
Bleu / équivalent « très modestes » 2 500 € autour de 800 € jusqu’à 1 000 €
Jaune / équivalent « modestes » 2 000 € autour de 800 € jusqu’à 1 000 €
Violet / équivalent « intermédiaires » 1 000 € autour de 500 € jusqu’à 625 €
Rose / équivalent « plus élevés » autour de 500 € jusqu’à 625 €

 

Le poêle à bûches bénéficie également d’autres aides aux travaux d’économies d’énergie :

 

  • Habiter Mieux Sérénité de l’Anah
  • Action Logement
  • Eco-prêt à taux zéro
  • TVA à 5,5 %
  • Chèque Énergie

Chaudière gaz THPE

Grâce à leur efficacité, les chaudières gaz à très haute performance énergétique (THPE) restent éligibles à la plupart des aides à la rénovation. Installés en remplacement d’un système de chauffage vieillissant, les équipements THPE réduisent les dépenses tout en améliorant le confort des occupants.

 

Quelles aides demander pour financer l’installation d’une chaudière gaz THPE ?

 

Ressources du ménage MaPrimeRénov’ Prime CEE Prime Effy
Bleu / équivalent « très modestes » 1 200 € autour de 1 300 € jusqu’à 1 500 €
Jaune / équivalent « modestes » 800 € autour de 1 300 € jusqu’à 1 500 €
Violet / équivalent « intermédiaires » autour de 600 € jusqu’à 750 €
Rose / équivalent « plus élevés » autour de 600 € jusqu’à 750 €

 

En dehors des primes à la rénovation, d’autres dispositifs d’aides sont également proposés aux particuliers :

 

  • Le programme Habiter Mieux Sérénité de l’Anah
  • L’Eco-prêt à taux zéro
  • La TVA à 5,5 %
  • Le Chèque Énergie

Dépose de cuve à fioul

La dépose de la cuve signe la fin de votre ancien chauffage au fioul. Cette ultime étape a cependant un coût pouvant être en partie couvert par les aides.

 

Quels sont les montants accordés pour enlever une cuve à fioul ?

 

Ressources du ménage MaPrimeRénov’ Prime CEE Prime Effy
Bleu / équivalent « très modestes » 1 200 €
Jaune / équivalent « modestes » 800 €
Violet / équivalent « intermédiaires » 400 €
Rose / équivalent « plus élevés »

 

La dépose d’une cuve à fioul entre également dans le cadre d’autres dispositifs d’aides :

 

  • Le programme Habiter Mieux Sérénité de l’Anah
  • Action Logement
  • TVA à 5,5 %
  • Chèque Énergie

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème