Comparatif : Poêle à bois bûches ou à granulés ?

Comparatif : Poêle à bois bûches ou à granulés ?

Le bois de chauffage aurait le vent en poupe. Ce serait une énergie « éconologique » : à la fois écologique et économique, le bois n’aurait que des avantages. Cette affection pour le bois s’explique par son faible coût d’achat mais aussi par les nouveaux équipements de chauffage au bois. Design, performance, attractivité, le poêle à bois est apparu comme une innovation en ce début du XXIème siècle ! Le poêle à bois se décline en deux modes de combustion : le poêle à granulés de bois et le poêle à bûches. Quelle Energie a décidé de les confronter pour mieux vous expliquer les différences et similitudes qui existent entre eux.

Principes de fonctionnement

Le poêle à bois se décline donc en deux grandes familles : d’un côté celui acceptant les bûches et de l’autre les granulés de bois. Pour le premier, le principe de fonctionnement reste très sommaire dans les grandes lignes : il suffit de brûler une bûche pour produire de la chaleur. Mais lors de la combustion, un système de circulation d’air complexe a été imaginé pour améliorer sa performance. C’est ce qui le différencie d’une cheminée classique. Pour le second, le poêle chauffe à partir d’un combustible provenant des sciures de bois appelé granulé ou pellet. Il est muni d’un réservoir permettant un fonctionnement automatique et donc une plus grande simplicité d’utilisation par rapport au poêle à bûches. Ces deux systèmes ne se résument donc pas seulement au type de bois (bûches ou granulés) qu’ils utilisent mais ils correspondent en fait à des besoins différents.

Pour quelle utilité ?

Confort et économies du poêle à bois : granulés ou bûches ?Un chauffage d’appoint est utile lors des périodes de grand froid afin de réaliser des économies. Egalement utile au printemps et en automne, le poêle permet de ne pas allumer le système de chauffage central lorsque les températures ne sont pas trop faibles.

Si les deux poêles sont bien des systèmes d’appoint et indépendants d’un chauffage central, ils ont une utilité légèrement différente. Le poêle à bûches permet de chauffer une ou plusieurs pièces en diffusant rapidement la chaleur dégagée à condition que celui-ci soit situé au rez-de-chaussée dans une pièce centrale. Il correspond mieux à des besoins ponctuels par rapport au poêle à granulés de bois. En effet, le poêle à granulés de bois va diffuser une chaleur constante sur une plus longue période. Il évite également la corvée du chargement de bûche qu’impose le premier. En revanche, ils ont comme avantage commun d’abaisser le coût de fonctionnement du chauffage central en abaissant le thermostat.

Tel que le recommande l’Ademe, il est préférable d’avoir des températures plus élevées dans les pièces à vivre. Cependant, le poêle à inertie fait partie de la famille des poêles à bûches et restitue lentement la chaleur : il remplit davantage le rôle de chauffage central que de chauffage d’appoint.

Caractéristiques Poêle à bûches Poêle à granulés de bois
Facilité d’installation
Conditions d’installation
Coût d’installation et équipement
Fiscalité Verte
Rendement
Coût d’entretien

Conditions d’installation : le problème d’extraction des fumées

Quel que soit le type de combustion choisi, vous aurez besoin d’extraire la fumée à l’aide d’un conduit d’évacuation. Il est tout à fait possible de conserver un ancien conduit pour le connecter à votre poêle, à condition de le faire vérifier par un professionnel. Cet impératif est bien la seule condition pour installer un poêle. Que ce soit à bûches ou à granulés, il est très simple d’installer un poêle à bois. D’autant plus que ces deux types de combustion possèdent un faible encombrement et un design s’intégrant parfaitement dans un salon ou une autre pièce à vivre.

Comparatif : Poêle à bois bûches ou à granulés ?

Coûts d’installation, fiscalité verte et choix du matériel

Indifféremment du type de combustion, le poêle à bois est éligible au crédit d’impôt développement durable. Il y a deux taux applicables : le premier lorsque vous achetez pour la première fois un poêle, il est de 18 %. Il existe un second taux plus intéressant valable pour le remplacement d’un ancien poêle : il est de 31 % du prix du nouveau matériel. Attention, le poêle à bois doit être certifié « Flamme verte » pour qu’il soit éligible au crédit d’impôt. De plus, ce label vous garantira un rendement minimal de 80 %. Des aides et subventions locales sont également envisageables pour vous soutenir dans cet investissement. Pour ce qui est du prix, le poêle à granulés de bois est en moyenne un peu plus cher du fait de sa plus grande complexité. Enfin, il faut privilégier un installateur certifié « Qualibois ». Cela garantira la qualité d’installation effectuée par un spécialiste reconnu pour les solutions d’économies d’énergie au bois.

Coûts d’utilisation et économies réalisées

Source d’énergie Bois en bûche Granulés de bois
Prix en centimes par kWh PCI* 3 à 3,5 4,7 à 6,3

*PCI : Pouvoir Calorifique Inférieur

Avant d’envisager de réaliser des économies, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Tout d’abord, pour maximiser la performance du poêle, il est impératif d’utiliser comme combustible du bois sec. Ainsi, des rendements proches des 95 % pour un poêle à granulés de bois dit de « masse » sont possible. En règle générale, un poêle à granulés est plus performant qu’un poêle à bûches (entre 70 et 80 % de rendements). Des bûches densifiées existent afin d’améliorer le rendement mais aussi l’autonomie (jusqu’à 12 heures). Une bûche classique prodigue une autonomie de 7 heures, alors qu’un poêle à granulés de bois peut tenir jusqu’à 72 heures avec un remplissage de son réservoir.

L’entretien

C’est un élément qui ne peut être négligé lorsque vous devez choisir entre les deux modes de combustion. Le Poêle à granulés de bois doit subir un nettoyage régulier. Il est également nécessaire de faire appel à un professionnel tous les deux ans pour optimiser la durée de vie de l’installation. A défaut, le poêle est encrassé et les performances sont réduites. Comme tous les appareils utilisant un combustible, le poêle à bûches et son conduit d’évacuation doit quant à lui être ramoné deux fois par an.

Crédit photo : T

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions

04 Nov

Bonjour,

Nous possédons un Edilkamin Funny 11k pour chauffer notre maison (nord Drôme), rien à redire c’est le top du top.
Nous voudrions des retours d’expérience sur l’utilisation d’un groupe électrogène pour l’alimentation d’un poêle à granulés.
Lecture de tous ces sujets très intéressante. Merci

A++.. J-C.

J-C
07 Nov

@J-C : Merci pour votre commentaire. En espérant que votre appel à témoignages soit entendu !

Mathilde Chevallier
07 Nov

@Aurélie : Les poêles à bois peuvent chauffer toute une maison mais cela dépend de sa configuration. C’est pourquoi, nous parlons plutôt du poêle à bois comme d’un chauffage d’appoint. Ensuite, entre les bûches et les granulés, la grosse différence vient du fait que le poêle à granulés est automatique. Il dispose d’une réserve en granulés. Finies les corvées de bûches. Par contre, il doit quand même être branché. Ainsi, en cas de coupure d’électricité, il ne fonctionne pas. Ce n’est pas le cas du poêle à bûches. Voilà grossièrement les avantages et inconvénients des deux poêles. A vous de choisir ce qui correspond le mieux à vos besoins.

Mathilde Chevallier
21 Déc

Bonjour,

Merci l’auteur et vos avis.
Nous cherchons un professionnel pour acheter un poêle à bois dans notre maison à Descartes (37160) :
– sortie de fumée existant
– maison 90m² plein pied
– préférence poêle à bois à double combustion (post-combustion)
– préférence fabrication française et artisan local
– projet à réaliser très rapidement après conclure (début janvier 2015)

J’étudie toute proposition

Contacter par mail vn.nguyenduyhung@gmail.com ou par téléphone 06 42 01 02 59 entre 18h et 20h
Hung

Hung
23 Déc

Bonjour,
Nous avons un poêle à bois avec four depuis peu. Nous avons tout testé : bois sec (enfin, en général), bûches compressées jour et nuit et… pellets. Car, oui, il est possible d’utiliser des pellets dans un poêle standard. Avec un panier en inox. En fait, cela fonctionne très bien. Ça tient environ 5h30 pour un panier de 7 litres, avec un petit tirage. La chaleur plus régulière qu’avec du bois ou des bûches compressées. Le coût est un peu inférieur aux bûches compressées.
Même si le bois est moins cher en valeur absolue, les pellets ou les bûches compressées sont plus intéressantes car elles dégagent nettement plus de chaleur et nécessitent moins d’entretien du poêle.
Pour notre part, nous utilisons tous ces combustibles, selon nos besoins et aussi notre humeur (une petite flambée classique avec les craquements du bois pas très sec, c’est bien agréable aussi…). Le poêle chauffe toute la maison (13 kW) et en cas de coupure d’électricité, nous pouvons nous chauffer et manger chaud (le four, un plus indéniable).
A bien y regarder, je pense que les pellets, c’est la solution la plus économique quand on achète son combustible. Pourquoi ?
– très sec et très fort rendement
– prix contenu (faire quand même attention au fournisseur, on va du simple au triple…)
– peu de cendres (et ça, c’est vrai, la combustion est très complète)
– pas de risque de petites explosions ou de projection de braises quand on ouvre le foyer
– très peu de suie dans le conduit (facile à vérifier avec un poêle qui a une trappe de visite)
Pour entretenir le foyer la nuit, les bûches compressées à base d’écorce sont très efficaces. Mais attention aux tarifs, là aussi, il y a de grosses différences.
Conclusions :
– gaz : 1.700 € par an
– pétrole : 1.000 € par an
– bois : 400 € par an
Il n’y a pas photo… En plus, l’odeur du feu dans la maison est pour nous un plus.
Que du bonheur le bois !

SLM
20 Jan

@Hung : Je vous invite à passer par notre simulateur : http://www.quelleenergie.fr/bilan-energetique/formulaire. Nous pourrons alors vous mettre en relation avec des installateurs près de chez vous.

Mathilde Chevallier
21 Jan

@SLM : Merci pour votre témoignage !

Mathilde Chevallier
09 Fév

Bonjour,
Je suis la propriétaire d’un poêle à pellet Palazetti, depuis 3 ans 1/2.
Le prix total avec installation et tonne gratuite = 5.700 euros, pour un très beau modèle en céramique blanc. Alors en consommation pour une maison de 106 m², nous chauffons presque tout avec 350 euros, nous chauffons un peu le haut avec chauffage électrique mais très peu. Sinon, entretien tous les 2 ans, car je ne chauffe pas la journée en semaine. Très pratique, je l’ai programmé pour chauffer à partir de 16h, quand les enfants reviennent à 16h40, la maison est chaude, je l’arrête manuellement le soir, quand je vais me coucher.
Le matin, programmation à 6h15, pour que le bas soit chaud pour 7h00.
Les enfants ne touchent pas à l’appareil car tout est programmé. La vitre se nettoie à froid, juste avec un chiffon mouillé, sans rien dessus. Le cendrier, est vidé soit 1 fois par semaine ou tous les 15 jours.
Les sacs font entre 1 à 4 jours.

Nathalie

nathalie
11 Fév

@Nathalie : Merci pour votre témoignage.

Mathilde Chevallier
14 Fév

Bonjour,
Je chauffe actuellement une vieille maison de village à étage avec uniquement un poêle à bois et des radiateurs électriques en appoint dans les chambres pour les hivers très rude. J’ai aujourd’hui entre 21 et 22° dans les pièces à vivre et environ 18° dans les chambres, je suis satisfait de la chaleur ressentie dans la maison grâce au poêle à bois mais je souhaiterais éventuellement changer pour un poêle à granules pour des raisons de praticité (notamment du fait des absences durant les heures de travail). Ma question est la suivante, si je parviens à chauffer correctement ma maison avec mon poêle à bois, en sera-t-il de même avec un poêle à granules de même puissance ou la chaleur risque-t-elle de ne pas se répartir pareil ?
Merci par avance de vos éclairages.

kali26
17 Fév

Bonsoir

Existe-t-il un poêle où l’on peut charger soit du bois ou des pellets dans le même poêle ?

Markiewicz
17 Fév

@Markiewicz : Oui, il existe des poêles qu’on appelle mixtes et qui permettent de brûler des granulés ou des bûches.

Mathilde Chevallier
17 Fév

@Kali26 : La chaleur devrait se répartir de la même manière. Vous devrez gagner en confort grâce à l’automatisation du poêle et à sa programmation.

Mathilde Chevallier
06 Août

Bonjour. Je souhaiterais savoir si on peut installer un poêle pellets sur un conduit bois. Existe t-il des conduits mixtes comme il existe des poêles mixtes? La fiabilité de ceux-ci s’est-elle améliorée? Merci.

zorano
17 Août

@zorano : En général les poêles à pellets sont dits « étanches », ils nécessitent donc des conduits adaptés qui sont également étanches. Il est également possible d’adapter un conduit de cheminée en le tubant avec de l’inox pour pouvoir l’utiliser avec un poêle à pellets. Ces opérations doivent bien sûr être réalisées par un professionnel.

Il existe des conduits d’évacuation de fumées qui sont compatibles avec les poêles mixtes. Leur fiabilité dépendra de la marque et des modèles.

Juliette Guery
10 Sep

Je viens de signer pour une maison de 100 M2 avec un étage.
Il y a le chauffage électrique et une cheminée avec insert avec répartiteurs de chaleur (pour les chambres) dans la pièce a vivre qui se trouve au centre de la maison. Je viens de voir qu’il existe des paniers a pellets pour les inserts . je souhaite utiliser le moins possible d’électricité. Je chauffe à 19 ou 20 en pièce principale et 18 dans les chambres. Me conseillez-vous le bois en bûche ou les granulés? Merci pour votre réponse car j’ai peu de moyens.

mia
29 Sep

@ mia : Pour réduire vos factures de chauffage, le bois est une bonne solution. Les bûches sont moins coûteuses que les granulés (pour une conso moyenne, 1000€ de bûches et 1500€ de granulés) mais aussi moins efficaces lorsqu’elles brûlent dans la cheminée. En effet, pour un même volume de bûches et de granulés, ces derniers produiront plus de chaleur, le rendement de votre insert sera donc meilleur avec des granulés. Le stockage est aussi un élément de différenciation. Les bûches doivent être entreposées au sec et occupent un grand volume. Quant aux granulés, ils doivent être stockés dans un silo (récipient occupant une surface au sol de 4m² environ). Le choix dépend donc de vos possibilités de stockage et d’achat.

Manuel Blanc
09 Oct

Bonjour,
J’ai une cheminée d’angle à foyer ouvert qui ne chauffe pas grand chose. J’aimerais un poêle mais ma maison (105m2) est sur 2 étages et ceux-ci sont fermés par des portes et un escalier les dessert. Cela vaut-il le coup? J’ai peur que le poêle ne chauffe que le rez-de-chaussée. Qu’en pensez-vous?

yomane
13 Oct

@yomane : Un poêle peut chauffer plusieurs pièces à condition qu’il n’y ait pas trop d’obstacles entre elles. Les portes par exemple freinent la transmission de la chaleur. Vous risquez donc de devoir mettre un chauffage d’appoint.
Il existe désormais des systèmes de gaines pour transporter la chaleur produite par le poêle dans d’autres pièces ou étages. Le système est évidemment un peu plus coûteux et encombrant mais il peut permettre de belles économies si toute la maison est chauffée au bois.

Manuel Blanc
26 Oct

Bonjour.
SVP urgent pouvez me donner la réponse efficace et sure pour l’insert à bûches et l’insert a granulés : lequel est le meilleur pour chauffer une ancienne maison 100m2 et 1 étage pour les chambres. J’attends vos réponses et les meilleures avant cet achat assez onéreux car je suis handicapé donc une petite retraite. Merci pour les réponses.
Ph Masclef
Bien amicalement

philippe 81
10 Nov

@ philippe 81 : Plus qu’au niveau de la température de chauffe, la différence entre les deux types de bois se joue surtout en termes de confort. Les granulés sont plus faciles à manipuler et stocker, et ils nécessitent moins de rechargement. En revanche, ils sont souvent plus chers que les bûches et les installations au granulé nécessitent plus d’entretien. Le rendement est également légèrement plus élevé pour le poêle à bûches. Si vous chauffez aussi votre étage avec l’insert, veillez à ce que la chaleur puisse monter correctement (escalier, conduit dédié etc…). Il faudra donc veiller à une puissance suffisante. Voici un article qui vous explique comment choisir la puissance de votre chauffage bois : http://www.quelleenergie.fr/magazine/economies-energie/puissance-poele-granules-40244/

Manuel Blanc
08 Jan

Je préfère personnellement le poele à buche: Moins fragile, le prix des pellets grimpe, quoique qu’on dise, et je pense que ce n’est pas fini, la soufflerie fait du bruit, on reste à la merci d’une coupure de courant, et, finalement, le seul avantage (non négligeable!) du poele à pellet me semble être la facilité de stockage et de chargement, mais bon, je ne suis pas sur, quand on recherche un mode de chauffage sans manipulation que l’électricité revienne plus cher, tout frais compris, qu’un poele à pellet, qu’il faut amortir. Vive le poele à buche!

Bernoux
23 Jan

Bonour

j’arrive peut être sur un vieux post mais est ce que SLM peut indiquer la marque et le modèle de son poele à granule?

Voila j’habite dans le vaucluse, une maison à étage de 1980 sur vide sanitaire avec 10cm de polystirène
Chauffage principal , PAC
Appoint cheminée avec insert INVICTA ( pour moi c’est de la daube) montée en 2009
C’est simple cet insert s’il n’est pas chargé à ras la gueule, nous n’atteignons pas le 19 dans la pièce où il se trouve!!! Surface 36m2. Bien cahrgé on ne met pas la main dessus mais avec 2 ou 3 buches tirage fermé il refroidit et on à froid.
Donc j’envisage de passer au poele à pellets à accumulation car marre des corvées de bois, en plus 75€ le stère ici.
Je pense m’orienter vers un poele à granules autonome pour avoir une roue de secours en cas de coupure de courant , de plus ma fille à un poele granules électrique je trouve que dans le temps il devient de plus en plus bruyant + cout de l’entretien annuel + cout des réparations car tombé en panne au bout de 5 ans.

Donc je suis preneurs de retours concernant ce type de produit
Merci

eudeline
15 Fév

Bonjour, je possède un poêle a granule et je souhaiterais le changé pour un poêle a bûche, dois-je changé tout le conduit d’évacuation? sachant que j’ai un conduit double diamètre 80/130 « Poujoulat » merci par avance de votre réponse. Cordialement. Kevin

@kevin
26 Fév

Bonjour, j’ai un dilemme également. Buches ou granulés ? Ma maison est classée B au niveau thermique, 30 cm de béton cellulaire + 10 cm de polystyrene (je sais c’est surdimensionné..) avec une VMC double flux. Donc je me dit que l’investissement d’environ 4000 euros pour un pellet vaut il le coup de cette tranquillité. A contrario, le poele à buches sera moins cher un plus esthétique… La cheminée est déja tubée aussi en pouloulat 230

Franck
15 Mar

Bonjour mes parents ont une cuisinière a bois récente et voudrais savoir s’il est possible de mettre des buches compressées si oui c’est quand même assez économique?. Je suppose que pour les granules ca fonctionne pas.

christian
22 Oct

bonjour je viens d’acheter une vieille maison et j’ai des pièces qui font toutes plus de 25 m2 pour une surface au sol de plus de 100 m2.
J’hésite entre un poêle à bois ou à granulés pour savoir lequel diffusera au mieux la chaleur ?
Merci pour vos infos ?
Cdt.
Kais

MIMOUNI
12 Fév

Bonjour
j’ai changé mon insert pour un poêle à pellets et je le regrette : pour ce qui est du chauffage c’est parfait. Il faut un entretien quotidien qui est minime et qui prend 2 minutes mais il faut que le poele soit arrêté . Il faut 15 mn pour qu’il s’arrête attendre un peu qu’il refroidisse, donc on peut le programmer pour qu’il démarre le matin, l’après-midi mais on doit l’éteindre attendre un peu et le nettoyer sinon il ne redémarre pas. Le pire c’est le poids des sacs : 15kg quand on à + de 50 ans comme moi, ça fait lourd, je sens mon dos à chaque fois que j’en porte un (je n’ai jamais eu de bûches de 15 kg); ma mère de 82 ans pourrait se servir sans aide d’un poêle à bois à buche de 30 mais pas d’un poele à granules, et en cas de panne de courant vous êtes marrons. Je ne peux pas revenir en arrière car les installations ne sont pas compatibles, donc réfléchissez bien avant de changer

sfasen
21 Fév

bonjour,
je tenais tous simplement à vous remercier car je recherchais des renseignements sur les différents poêles qui existent et grâce à vous, je sais.
merci encore. et merci aux différents témoins

favreau jessica
08 Avr

bonjour
je voudrais installer un insert dans ma cheminée ,
mais je ne sais pas si je prends un insert a bois ou à granule.
Car j’ai un salon salle a manger cathédrale de 36 m2
merci pour vos témoignages

joubert
10 Avr

Bonjour,

Les performances seront les mêmes, mais l’insert à granulés sera beaucoup plus pratique : il est possible de programmer leur utilisation, ce qui permet notamment de choisir le temps de chauffe, y compris pendant la nuit.

Bien à vous,

Céline Lequeux
09 Mai

Bonjour,
Nous venons d’acquérir une maison chauffée par un convecteur au gaz. Le tubage pour les évacuations des gaz brûlés est il compatible pour un poêle à buches dans le cas où nous remplacerions ce convecteur.
Merci.

Nicolas
15 Mai

Bonjour,

Cela dépend de la nature du conduit (maçonné, inox,…) et de son état. L’installateur du poêle à bûches vérifiera dans tous les cas ces éléments pour savoir s’il faut tuber le conduit ou faire des modifications sur ce dernier pour le rendre compatible.

Bien à vous,

Céline Lequeux
04 Jan

Attention aux poëles à pellets.
Trop de contraintes par rapport au bois traditionnel (électricité+poids des sacs+cheminée spéciale) et surtout un entretien par un professionnel tous les ans de 200 Euros. Aucun SAV

CLAUDE
19 Jan

pas tout a fait le sujet mais mon insert consomme bcp, chauffe moyen
instruit par l’expérience de mon voisin j’ai carrément installé un poele dans la cheminée en laissant 15cm sur les côtés et au dessus et en bouchant la hotte sacrifiant un peu l’esthétique
résultat 3 fois plus de chaud avec 2 fois moins de bois (de 6m3/an à 3stères)

sabalo
20 Fév

Bonjour, j’ai acquis une maison de 91m2 sur 3 étages (chambres, salle de bain, toilette et au dessus les combles sont aménagés). Le vieux poêle à bois en fonte est trop petit pour la surface totale de la maison et chauffe qu’autour du poêle (même pas la totalité du bas qui fait 39m2, aucune porte car pièce totalement ouverte). Je souhaiterai savoir lequel des deux est le plus rentable svp? Sachant que toute la maison fonctionne à l’électricité et que les radiateurs de l’étage chambres ont été changés il y a 1 mois… Merci de vôtre réponse. Cordialement :-)

Anaïs
23 Fév

Bonjour,

Il parait plus intéressant pour vous d’opter pour le poêle à granulés. Il va diffuser une chaleur constante sur une plus longue période. Il évite également la corvée du chargement de bûche.

Bien à vous,

Céline Lequeux
27 Fév

Merci pour l’article. La production de pellets est en plein essor, ce type de chauffage alternatif devrait se développer dans les prochaines années !

Pellet Process
21 Avr

bonjour, je viens vers vous pour un conseil. j’habite dans une maison de 110m2 de superficie, de plein pied. je dispose d’une pièce centrale de 50 m2 et de ‘ chambres desservies tout au long d’un couloir. je souhaite faire placer un poêle en tant que chauffage principal mais hésites toujours sur le bois ou les granules. pourriez vous me conseiller: en imaginant que le poêle soit placé ana slalom pièce principale adossé au mur qui donne sur le couloir des chambres, que vaut il mieux faire: un poêle a granulés avec une sortie dans le couloir et une dans le salon, ou bien un poêle à bois avec le même système?

merci d’avance de vos conseils.

Fanny
30 Avr

Bonjour,

Si vous souhaitez chauffer toute la maison avec un poêle, je vous recommande un poêle à granulés car il sera pilotable (thermostat, programmateur) et surtout autonome, contrairement à un poêle à bûches. Le poêle à bûches peinera à vous assurer un chauffage constant.

En revanche, le chauffage global d’une maison de 110 m² par un unique poêle peut s’avérer compliqué si la maison n’est pas suffisamment isolée. Cela conduit souvent à des développements d’humidité dans les zones éloignées du poêle et donc moins bien chauffées. Cette solution est intéressante sur une maison construite depuis 2012 ou sur une maison dont l’isolation a été entièrement refaite. Dans tous les autres cas, mieux vaut ajouter des radiateurs dans les autres pièces ou bien une pompe à chaleur air-air.

Bien à vous,

Sira Niang
22 Août

Bonjour,
Nous possédons une maison de 100m2 comprenant une sous sol total et un étage de 70 m2. Nous avons investi dans une clim réversible et possédons une cheminée que nous souhaiteroons changer soit un poêle à granules ou à bois. Quel serait le mieux rapport qualité /prix au vue de la configuration de notre habitation?

Delphine B
24 Août

Bonjour,

Je vous suggère d’effectuer une simulation via ce lien, qui vous donnera la meilleure solution selon votre situation.
Si vous le souhaitez, vous pourrez également être rappelée par un conseiller qualifié.
Bien à vous,
L’équipe QuelleEnergie.fr

Florent Blin



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :