Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Quand et comment effectuer un ramonage ?

Par Romane Saget

Pour garder ses performances plus longtemps, le ramonage des cheminées, poêles et chaudières sont essentiels. Adressez-vous à un professionnel et suivez nos conseils pour un ramonage dans les règles de l’art.


Pour changer de chauffage, simulez le montant de vos aides en quelques clics 👇

J'estime mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

En quoi consiste le ramonage d’un système de chauffage ?

Les équipements qu’il faut ramoner

Dans l’imaginaire, c’est la cheminée qui est soumise au ramonage régulier. Pourtant, ce n’est pas le seul équipement de chauffage qui nécessite d'être entretenu ainsi. Tous les chauffages qui possèdent un conduit d’évacuation ont besoin d’un ramonage au minimum une fois par an. Vous devez donc prévoir un ramonage si vous possédez :
 


 

Les techniques de ramonage selon votre équipement de chauffage

Chaque type de chauffage est ramoné de manière différente. Pour le conduit d’une cheminée, il existe deux options : le ramonage mécanique et le ramonage chimique. La ramonage mécanique doit absolument être réalisé par un professionnel. Il vient nettoyer les parois de votre conduit à l’aide d’outils spécifiques. Le ramonage chimique est réalisé à l'aide de bûches spéciales qu’il convient de faire brûler dans le foyer. Mais attention, le ramonage mécanique est le seul qui est réellement obligatoire.


Dans le cas d’un poêle à bûches ou à granulés, il s'agit également de nettoyer l’intérieur du conduit d'évacuation. Seul un professionnel peut s’en charger correctement.


Pour une chaudière gaz, c’est la même chose. Le professionnel ramone le conduit de fumée pour s’assurer qu’il n’est pas bouché. Si vous possédez une chaudière avec sortie en ventouse, le ramonage n’est pas nécessaire. 


 

Ramonage cheminée

 

 Pourquoi faut-il ramoner son chauffage ?

La sécurité

Le ramonage d’un conduit de fumée est avant tout une question de sécurité. Un conduit encombré ou sale peut entraîner un début d’incendie. C’est pourquoi le ramonage est un acte obligatoire lorsque vous possédez une cheminée, un poêle ou une chaudière gaz à la maison.
 

 

La performance de votre appareil de chauffage

Le ramonage fait partie intégrante de l’entretien de votre équipement de chauffage. Plus vous en prenez soin, plus il durera longtemps. Ramoner votre conduit de fumée permet à votre poêle ou chaudière de conserver ses performances et son rendement, tout en allongeant sa durée de vie. Le tirage est amélioré et vous réalisez même des économies de combustible. Alors, pourquoi s’en priver ?
 

À quelle fréquence faut-il ramoner son système de chauffage ?

Le ramonage est une obligation légale. C’est donc la loi qui fixe la fréquence de cet entretien selon le type d’équipement. En cas de non respect, vous pouvez écoper d’une amende de 450 €. Il est donc nécessaire de garder une preuve de chaque ramonage réalisé.


À chaque équipement, sa fréquence de ramonage :
 

  • La cheminée : deux fois par an
  • Le poêle à bûches : deux fois par an
  • Le poêle à granulés : une fois par an
  • La chaudière gaz : une fois par an

 

👉 À savoir

Ce nombre de ramonage est le minimum à réaliser. Si vous utilisez énormément votre cheminée ou votre poêle, vous pouvez tout à fait augmenter la fréquence du ramonage. Entre deux ramonages mécaniques, vous pouvez également utiliser des bûches de ramonage pour nettoyer votre conduit.

Comment faire ramoner son système de chauffage ?

À qui faire appel ?

Seul un professionnel certifié est habilité à effectuer un ramonage de vos conduits de fumée. Vous devez donc faire appel à un ramoneur fumiste qui se déplacera chez vous. La venue d’un professionnel vous permet à la fois d’obtenir un travail bien fait, mais aussi d’obtenir une certification de ramonage. C’est ce papier qui vous permettra de prouver que vous êtes en règle en cas de contrôle ou vous servir de preuve auprès de votre assurance en cas d’accident.


À l’installation de votre chaudière ou de votre poêle, vous pouvez souscrire à un contrat d’entretien. Cela vous permet d’avoir toujours un professionnel qualifié sous la main, prêt à intervenir au moindre souci. 
 

 

Est-il possible de ramoner soi-même ?

Dans l’absolu, il est possible de ramoner soit même un conduit. Mais c’est tout à fait déconseillé pour des raisons de sécurité. Si l’utilisation ponctuelle de bûche de ramonage peut aider à entretenir votre équipement, cela ne peut en aucun cas se substituer à un vrai ramonage réalisé par un artisan.
 

Combien coûte un ramonage ? 💸

Le prix d’un ramonage dépend de plusieurs éléments : l’équipement de chauffage, la taille du conduit, l’état du conduit. Mais voici quelques fourchettes de prix observées en fonction du type de chauffage :
 

  • Pour une cheminée ou un poêle à bûches : entre 60 et 120 €
  • Pour un poêle à granulés : entre 110 et 160 €
  • Pour une chaudière gaz : entre 30 et 50 €
maman et enfant s'amusant ensemble dans le salon

Pour votre nouvelle chaudière à gaz, profitez de l'accompagnement de nos spécialistes pendant toute la durée de votre projet. Nous déduisons directement les aides financières de votre devis.

maman et enfant s'amusant ensemble dans le salon
J'estime mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

Romane Saget

Journaliste web pour Effy

Journaliste pour les sites du Groupe Effy, je suis devenue experte en rénovation énergétique. Les travaux de chauffage et d'isolation n'ont plus de secret pour moi, et n'en auront bientôt plus pour vous !