Prime coup de pouce pour le remplacement d'une chaudière à charbon par un chauffage écologique

Par L’équipe de rédaction

Lancée en 2017, la prime Coup de Pouce est une aide de l’État qui permet d'améliorer les performances énergétiques d’un logement. Attribuée sans condition de ressource à toute personne qui la demande depuis janvier 2019, la prime Coup de Pouce Chauffage couvre les dépenses liées au remplacement d’une chaudière à charbon par une installation plus écologique.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

La prime Coup de Pouce lancée pour réduire les factures d’énergie

Mise en place par le gouvernement en février 2017, la prime Coup de Pouce est initialement destinée à aider les ménages modestes à financer certains travaux d’amélioration des performances énergétiques de leur habitation. À partir de 2018, elle s’étend à l’achat et à l’installation de dispositifs de chauffage à énergie renouvelable. Début 2019, un arrêté élargit son attribution à tous les particuliers qui en font la demande, et ce, sans condition de ressource. Son but principal est d’encourager les consommateurs à sortir des énergies fossiles ou à isoler leur logement pour réduire leur facture énergétique.

 

Cette prime est octroyée après constitution d’un dossier auprès d’un signataire de la charte Coup de Pouce Chauffage ou Coup de Pouce Isolation. Elle concerne les dépenses engagées pour les travaux d’isolation thermique du logement ou de remplacement d’un système de chauffage à énergie fossile réalisés avant le 31 décembre 2020.

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

Prime Coup de Pouce Chauffage : comment ça marche ?

L’arrêté pris par le gouvernement le 10 janvier 2019 rend le dispositif Coup de Pouce Chauffage accessible à l’ensemble des ménages français qui désirent en bénéficier. Il couvre une partie des dépenses liées à la transition d’un équipement de chauffage fonctionnant à l’énergie fossile (à l’exception des chaudières à condensation) vers :

 

  • un dispositif de chauffage utilisant une énergie renouvelable
  • une chaudière à gaz à très haute performance énergétique (THPE)

 

La prime peut être perçue par le demandeur sous forme de :

 

  • virement ou chèque bancaire,
  • déduction de la facture de travaux
  • bons d’achat pour des produits de consommation courante

 

Peuvent en profiter, les personnes qui réalisent des travaux de dépose d’un ancien équipement pour installer un chauffage plus performant. Les sommes allouées aux ménages dans ce cadre atteignent :

 

  • jusqu’à 4000 € pour les revenus modestes (définis selon un seuil gouvernemental), et jusqu’à 2500 € pour les revenus plus élevés, pour les travaux relatifs à la pose d’une chaudière à énergie renouvelable.
  • jusqu’à 1200 € pour les personnes à faibles revenus et jusqu’à 600 € pour ceux dépassant les plafonds de l’État, pour l’installation d’une chaudière à gaz THPE.

 

De même que la Prime Énergie, la prime Coup de Pouce Chauffage est distribuée dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Pour en être bénéficiaire, le demandeur doit contacter un signataire de la charte « Coup de Pouce Chauffage » afin de constituer un dossier. Cet interlocuteur privilégié est chargé de conseiller les ménages de manière pertinente concernant les équipements et travaux nécessaires à une rénovation efficace de leur logement. Ces travaux sont ensuite réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) apte à délivrer une facture. Celle-ci doit impérativement mentionner l’acte de dépose de l’ancienne chaudière, le combustible qu'elle utilise et les performances de l'installation qui la remplace.

Pourquoi se débarrasser de sa chaudière au charbon ?

Appartenant à un autre temps, la chaudière à charbon affiche de gros inconvénients, notamment en termes d'écoresponsabilité :

 

  • Contrairement aux idées reçues, le charbon est une roche et représente à ce titre une énergie fossile qui est très polluante. Sa combustion émet de nombreux gaz à effet de serre.
  • En cas d’apport d’air insuffisant, ce qui est souvent le cas avec les installations anciennes, du monoxyde de carbone risque de se dégager pendant la combustion. Ce puissant gaz toxique est à l’origine de décès accidentels chaque année.
  • L’exploitation du charbon est tous les ans responsable de millions de morts suite aux accidents survenus aux mineurs qui l’extraient (coup de grisou, effondrement de galerie, etc.) ou aux maladies qu'ils développent en inhalant des poussières.
  • Dans certains cas, l’extraction du charbon peut laisser s’échapper du sol de grandes quantités de méthane polluant pour l’atmosphère.

Par quel dispositif écologique remplacer une chaudière à charbon ?

Différents équipements de chauffage écologiques peuvent se substituer à une chaudière à charbon devenue obsolète :

 

  • La chaudière biomasse marche de la même façon qu’une chaudière classique, mais utilise le bois comme énergie renouvelable. Avec un rendement entre 75 % et 85 % et de faibles émissions de CO2, elle représente une alternative économique et écologique fiable aux équipements anciens.
  • Les pompes à chaleur restituent jusqu’à 5 fois plus d’énergie qu’elles n’en consomment pour chauffer un logement. Certains modèles sont également capables de climatiser le bâtiment en été.
  • Les systèmes solaires combinés assurent à la fois la production d’eau chaude et le chauffage du bâtiment en exploitant l’énergie des rayons du soleil. C’est un dispositif aussi économique qu’écologique.
  • La chaudière à gaz à très haute performance énergétique est une chaudière à condensation au rendement très élevé. À l’heure actuelle, il s’agit du système de chauffage le plus rentable du marché.
  • Les appareils de chauffage au bois très performants disposant du label Flamme Verte sont capables de chauffer la totalité d’un logement si on les relie à un circuit de distribution d'air. Plus pratique qu’un poêle à bois classique, le poêle à granulés est complètement autonome à partir du moment où son réservoir est plein.
Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème