La fin des chaudières fioul en 2022 ?

Chaudières fioul

Les annonces sur l’interdiction des chaudières fioul, formulées par Barbara Pompili à l’issue du Conseil de défense écologique, ont provoqué quelques remous au sein de l’opinion. Et pour cause, selon le dernier sondage Effy : « 73 % des Français qui se chauffent au fioul n’ont pas les moyens de changer de chaudière ». Dans quelles mesures ces ménages seront-ils soutenus ? Le point sur les modalités de l’interdiction et sur les aides à la conversion.

Qui sont les Français concernés par cette mesure ?

C’est là que le bât blesse, car selon l’Insee les ménages chauffés au fioul affichent le plus fort taux de vulnérabilité face aux dépenses en énergie. Il s’agit notamment des :

  • Français habitant en zones rurales ;
  • ménages aux revenus modestes ;
  • retraités aux faibles pensions.
  • Un constat statistique confirmé par Effy, 1er spécialiste de la rénovation énergétique de qualité au service des particuliers. L’enquête menée auprès de 3745 répondants révèle que :

    • 73 % des Français qui se chauffent au fioul n’ont pas les moyens de changer de chaudière ;
    • 75 % des familles chauffées au fioul payent plus de 1 000 € de facture par an ;
    • Plus de la moitié de ces familles ne savent pas à quelles aides elles auraient droit.


    QuelleEnergie.fr met à votre disposition un outil gratuit pour identifier rapidement les différentes aides au financement de votre projet de rénovation : découvrir mes aides et subventions.


    MaisonAu total – qu’ils soient modestes ou plus aisés – environ 3,5 millions de foyers sont concernés par le chauffage au fioul, selon les chiffres communiqués par Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique. Si la part des foyers chauffés au fioul tend à baisser chaque année, le rythme actuel reste insuffisant face aux objectifs d’éradication en 10 ans, annoncés fin 2018 par Edouard Philippe. Ce coup d’accélérateur s’inscrit donc « dans la droite ligne des décisions prises ces dernières années », souligne Audrey Zermati. La Directrice Stratégie du groupe Effy rappelle toutefois que « la mise en œuvre de cette obligation implique nécessairement un fort accompagnement financier des ménages les plus modestes ».

    Une interdiction plus souple qu’il n’y paraît ?

    Le Ministère du Logement a confirmé à l’AFP que seules les chaudières dépassant un certain seuil de consommation seraient interdites au remplacement et aux nouvelles installations à partir de janvier 2022. Ce sont « les chaudières de type 100 % fossile » qui sont en ligne de mire, comme l’a précisé à l’AFP Frédéric Plan, délégué général de la FF3C (fédération des vendeurs de fioul). Une porte entrouverte au biofioul qui reste en développement dans la filière.

    Réparations autoriséesLe Ministère de la Transition écologique a quant à lui insisté sur le caractère progressif de cette interdiction qui concerne dans un premier temps le remplacement « chaudières fioul en fin de vie ». La Ministre a par ailleurs précisé sur le réseau social Twitter qu’ « en 2022, il sera interdit d’installer de nouvelles chaudières à fioul, pas de réparer des modèles déjà installés. Et pour aider à passer à des chauffages écologiques et économiques, l’Etat prend en charge jusqu’à 80% du coût d’installation ». Des propos faisant aux échos aux dispositifs d’aide évoqués à l’occasion du Conseil de défense écologique, afin de « financer très largement la sortie d’une chaudière au fioul vers une pompe à chaleur, une chaudière à gaz à haute performance quand on est raccordé au gaz, ou une chaudière à granulés ».

    Comment financer le remplacement d’une chaudière fioul ?

    Sous conditions de revenus, les ménages pourront cumuler différents dispositifs tels que MaPrimeRénov’ et la Prime Effy afin de réduire considérablement le coût des travaux. Concrètement comment ça marche ? Prenons l’exemple du remplacement d’une chaudière au fioul vieillissante par une pompe à chaleur air-eau. Le coût de cette opération, entre 10 500 € et 11 500 €, peut être largement couvert par les aides pour un reste à charge de 1 500 € à 2 500 € pour le particulier grâce à l’offre pompe à chaleur proposée par Effy.

    Retrouvez le témoignage d’une famille bénéficiaire du dispositif recueilli par FR3 Normandie :

    Comment connaître le montant de ma Prime ?

     

    Le montant de la Prime Effy peut varier selon différents facteurs tels que le niveau de revenus, les caractéristiques du projet et sa mise en œuvre. Faites le test sur QuelleEnergie.fr pour évaluer son montant.

     

    La Prime Effy permet de financer à hauteur de 5 000 € le remplacement d’une chaudière fioul par un système de chauffage plus performant. De son côté, MaPrimeRénov – réservée aux ménages aux revenus modestes et très modestes selon les plafonds en vigueur – permet également le financement d’un nouveau système de chauffage tels qu’une pompe à chaleur géothermique, un poêle à granulés ou encore une chaudière à gaz, si la configuration des lieux le permet. Retrouvez tous les montants accordés par équipement sur notre page dédiée à MaPrimeRénov.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :