L’Anah se donne pour objectif de rénover 600 000 logements en 2021

Objectifs de l'Anah en 2021

Le président de l’Anah affirme que les objectifs de 2020 seront atteints malgré la crise sanitaire, et c’est un budget en forte hausse qui a été adopté à l’issue du dernier Conseil d’administration de l’Agence. L’enveloppe de 2,7 milliards d’euros, contre 1,4 milliard en 2020, devrait soutenir un objectif ambitieux de 600 000 logements rénovés en 2021.

Atteinte des objectifs fixés en 2020

Le travail se poursuit pendant la crise sanitaireL’année qui s’achève a été marquée par le lancement de l’aide MaPrimeRénov’ dont l’enveloppe budgétaire s’élevait à 390 millions d’euros. Cette nouvelle mission attribuée à l’Agence s’ajoute au pilotage des autres dispositifs à sa charge pour un budget total de 1,4 milliard d’euros en 2020 et avec l’objectif de 136 000 logements aidés et de 200 000 primes versées. Qu’en est-il à seulement quelques semaines de la date butoir ? L’activité de l’Agence enregistre une hausse de 11 % par rapport à la même période en 2019. « Malgré la situation sanitaire, l’Anah sera, en 2020, une nouvelle fois au rendez-vous des objectifs que le gouvernement lui a fixé », explique Thierry Repentin, Président de l’Agence, dans un communiqué annonçant l’adoption pour 2021 d’un budget jusqu’alors inégalé.

2,7 milliards d’euros pour la rénovation de 600 000 logements

Sauver les centres-villes« L’amélioration de l’habitat est au cœur des préoccupations de nos concitoyens, comme en atteste le niveau d’activités de l’Agence. Cette forte dynamique se poursuivra en 2021, grâce à des moyens exceptionnels, mobilisés notamment grâce à France Relance », précise Emmanuelle Wargon, Ministre déléguée au logement. En plus de l’élargissement très en vue de MaPrimeRénov’, l’Anah gère tout un arsenal de lutte contre l’artificialisation des sols et l’abandon des centres-villes, sans oublier la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’amélioration globale du logement. Ces activités passent à la fois par les programmes Habiter Mieux, Action cœur de ville et Petites villes de demain ou encore le plan Initiative copropriétés. Au total, l’objectif de l’année prochaine est de 600 000 logements rénovés avec le soutien de l’Agence.


Les dispositifs déployés par l’Anah peuvent être cumulés avec d’autres aides afin de réduire le reste à charge des ménages. QuelleEnergie.fr propose un outil simple et gratuit de calcul des aides attribuables en fonction du projet envisagé.


Soutien renforcé aux rénovations les plus ambitieuses

Dès janvier prochain, MaPrimeRénov’ entre dans sa seconde phase de déploiement :

  • ouverture aux propriétaires bailleurs et copropriétaires ;
  • des primes accordées à chaque niveau de revenus, incluant les catégories « intermédiaires » et « plus aisés » ;
  • la mise en place des bonus « sortie de passoire », « rénovation BBC » soutenant les projets de travaux les plus ambitieux ;
  • le financement d’une partie de l’accompagnement avec le forfait AMO (Assistance à maîtrise d’ouvrage).

Dans la foulée, MaPrimeRénov’ Copropriétés remplace le programme Habiter Mieux – Copropriétés, couvrant désormais tous les projets permettant un gain énergétique d’au moins 35 %.

Le saviez-vous ?

 

Pour bénéficier des aides comme MaPrimeRénov’, les travaux doivent être réalisés par une entreprise disposant de la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ces professionnels sont notamment référencés sur l’annuaire faire.gouv.fr et peuvent également être retrouvés sur QuelleEnergie.fr en demandant un devis auprès de nos artisans partenaires.

 

Le programme Habiter Mieux à destination des particuliers aux revenus modestes est conservé et subventionne jusqu’à 50 % du coût des travaux garantissant, là aussi, un gain énergétique d’au moins 35 %, et avec un plafond de dépenses porté à 30 000 €. Un dispositif complété par une prime « sortie de passoire énergétique » et un bonus pour les projets ambitieux visant l’étiquette A ou B.

Ainsi, « c’est l’ensemble des missions de l’agence qui sont confortées, ce dont je me félicite », conclut Emmanuelle Wargon.

1 note

Vos réactions

28 Déc

bonjour es ce les travaux financés par l’Anah sont controlés merci

Jall
04 Jan

Bonjour @jail,

Les travaux financés par l’Anah sont soumis à des contrôles de qualités aléatoires avec un suivi renforcé sur les opérations particulièrement sujettes aux fraudes.

Par ailleurs, l’Anah finance sous conditions tout ou partie des frais d’accompagnement proposé par un opérateur spécialisé. Notez également que certaines offres, comme celles proposées par Effy, incluent sous conditions un suivi de A à Z avec la possibilité d’une visite de contrôle avant et après les travaux.

Si vous avez un projet en tête, restez particulièrement vigilant à l’étape de la sélection de l’artisan.

N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.

Bien à vous,
L’Equipe Quelle Energie d’Effy

Corinne Garnier


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Euro-blue

Demandez la Prime Effy pour vos travaux
Calculer le montant de la prime

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :