Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Fonctionnement du ballon thermodynamique

Par L’équipe de rédaction

Publié le 26/03/2014 à 17h44, mis à jour le 09/09/2021 à 09h02

Soucieux de l’environnement, les Français se tournent de plus en plus vers des solutions plus vertes pour équiper leur logement. L’accès aux énergies renouvelables n’est pourtant pas permis à tous du fait des prix des appareils souvent conséquents. Le chauffe-eau thermodynamique, lui, s’inscrit comme une solution propre et économique pour produire de l’eau chaude sanitaire. Cette innovation combinant une pompe à chaleur à un ballon d’eau chaude permet de réaliser d’importantes économies d’énergie.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Un système innovant…

Le chauffe-eau thermodynamique, encore appelé cumulus thermodynamique, s’inscrit comme un mode de production d’eau chaude propre et économique. En utilisant les calories de l’air pour chauffer l’eau, cet appareil permet de réaliser d’importantes économies. Par ailleurs, en ayant recours aux énergies renouvelables, ce cumulus s’impose comme une solution respectueuse de l’environnement sans investissement majeur.

 

Le chauffe-eau thermodynamique combine une pompe à chaleur aérothermique à un ballon d’eau. Son fonctionnement est assez simple mais diverses étapes sont nécessaires au chauffage de l’eau :

 

  • L’air est aspiré par un ventilateur et transmet ses calories à un fluide caloporteur.
  • Celui-ci passe alors de l’état liquide à l’état gazeux dans l’évaporateur.
  • Le compresseur comprime ce gaz pour augmenter sa température.
  • Dans le condenseur, le fluide à l’état gazeux redevient liquide. Ce changement d’état permet au fluide caloporteur de transmettre de la chaleur à l’eau contenue dans le ballon.
  • Si cet apport ne suffit pas à chauffer suffisamment l’eau, une résistance électrique plongée dans le cumulus prend alors le relais.

 

Fonctionnement du ballon thermodynamique

 

Comme tout système aérothermique, le ballon thermodynamique nécessite une température minimale pour fonctionner convenablement. En effet, il est nécessaire que la température ambiante soit supérieure à 7°C. Il est donc conseillé d’installer l’appareil à l’intérieur du logement, dans une pièce où il lui sera possible d’aspirer de l’air en grande quantité. La surface de cette pièce doit être au moins égale à 30 m3. Un garage fermé ou une buanderie sont donc parfaitement appropriés.

… et économe

Le chauffe-eau thermodynamique s’est imposé ces dernières années comme l’une des solutions les plus économiques de production d’eau chaude. En utilisant l’énergie gratuite contenue dans l’air, cet appareil permet de réduire ses factures d’eau chaude jusqu’à 70 %. En effet, avec un coefficient de performance (COP) d’environ 3,5, cette innovation ne consomme qu’un 1 kWh d’électricité pour produire 3 à 4 kWh de chaleur.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Cette économie considérable est à la portée de tous. En effet, avec un prix moyen de 3.000 €, l’investissement est relativement abordable. De plus, ce coût peut être réduit grâce aux diverses aides et subventions mises en place par le gouvernement et notamment par le crédit d’impôt. L’avantage fiscal permet de réduire le coût d’acquisition du matériel à hauteur de 15% en action seule et jusqu’à 25 % en bouquet travaux. Par ailleurs, les économies d’énergie réalisées par le chauffe-eau permettent un amortissement rapide de l’appareil avec des temps de retour de l’ordre de 6 ans.

 

L’installation d’un chauffe-eau thermodynamique est donc une solution de production d’eau chaude permettant de réaliser d’importantes économies d’énergie à moindre coût tout en respectant l’environnement.

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème